entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions
israel2

Voyage en Israël

israelComment en un billet de blog résumer quelques jours intenses dans un pays si riche, si dynamique et si complexe? Comment résumer un espace et un temps dans lequel se mêlent le parcours du Christ en Croix et le miracle des recherches sur l’œil bionique, qui renouvelle par la science la parabole d’un Jésus guérisseur des cécités?

Comment rendre la complexité riche d’Israël en quelques mots?

Oui, comment rendre la réalité d’un pays polémique, miracle de démocratie dans une région du monde où la précieuse denrée est rare, mais dont les majorités électorales actuelles, loin des promesses du socialisme démocratique des origines, et le comportement de soldats peuvent poser plus que question? Comme je le disais au repas d’au revoir de la délégation de la Chambre de Commerce France Israël de Rhône-Alpes, Israël n’a pas toujours raison. Mais ceux qui pensent qu’Israël est toujours dans le faux ont toujours tort. Petit Etat, Israël est sans doute la nation démocratique qui suscite parmi les plus virulentes hostilités sur terre. De quoi susciter ma curiosité.

Israël: tout a commencé dans un TGV

En fait tout a commencé dans un TGV. Je me rendais à Paris et mon voisin d’en face me disait fortement quelque chose. Nous autres personnes qui voyons beaucoup de monde, moi même qui suis dyspraxique, avons, j’ai, peu de mémoire des visages. Comme le monsieur me souriait avec sympathie, il y avait des chances que ce soit une connaissance. Ou au moins un homme sympathique et ouvert.

A moins qu’il ne s’agisse d’un fou dangereux. Je me rappelle d’un chimpanzé de l’ouest du Cameroun qui avait coutume de sourire avant de mordre. Mais cet homme courtois et cultivé semblait assez loin du chimpanzé. D’ailleurs le monsieur parlait de numérique avec son associé. Décidément j’étais intriqué. J’ai donc tenté d’écouter avec la discrétion qui me caractérise, jusqu’à ce que le monsieur téléphone à un de ses clients en disant « Oui allo, c’est Alain Partouche! ».

J’étais donc davantage renseigné sur l’identité du monsieur, que j’avais déjà croisé quelques fois. Alain est un homme touche à tout, dans la construction, l’énergie, le numérique. L’une des casquettes de Alain Partouche est d’être une cheville ouvrière de la Chambre de Commerce France-Israël Rhône-Alpes. Du coup nous avons rapidement parlé de la start-up nation. Israël est une source importante d’innovation en composants électroniques et en start-ups du web. Le pays a plus de sociétés au Nasdaq que n’importe quel autre pays au monde, à l’exception des USA. J’avais aussi suivi avec attention l’expérience, hélas manquée, de Better Place dans les véhicules électriques. « Eh ben venez en Israël avec nous, la chambre de commerce organise un voyage et je vous invite! ».

C’était très beau, enthousiasmant mais est-ce que c’était vrai? Mon interlocuteur n’était-il pas en train de me faire une promesse qui allait se disperser aussi surement qu’un grain de sable dans le Néguev? En arrivant gare de Lyon et après avoir salué Alain et son associé, je consultais mes mails: Alain avait fait vite, j’avais déjà reçu une invitation, une demande de fournir une copie de passeport et le début d’un programme. Invitation à une mission sur la culture et les innovations en compagnie d’acteurs de la culture de Rhône-Alpes.

J’ai donc cette semaine, en compagnie d’un joyeux groupe, arpenté les rues de Tel-Aviv. Suivi les pas du chemin de Croix du Christ dans les pentes de Jérusalem et touché les lieux de sa crucifixion et de son tombeau. Eté fortement ému. Vu un opéra un peu pompier sous la forteresse de Masada, parlé de théologie dans un joyeux mélange de chrétiens, musulmans et juifs. Vu le mur des lamentations. Failli boire la tasse dans la Mer morte. Discuté de la nécessité à terme d’un Etat Palestinien, qui me semble inéluctable et souhaitable. Vu la détresse d’un pays devant l’enlèvement de trois de ses enfants par des terroristes. Croisé un Christian Estrosi de mauvaise foi (oui c’est un pléonasme) dans les studios de la chaîne I24. Mieux connu certains. Découvert d’autres. Senti les parfums. Admiré les danses des écoles. Discuté innovation. Parlé culture. Vu des entreprises de pointe et des chercheurs magnifiques. Croisé Jéricho avec laquelle le Grand Lyon a d’ailleurs voté en un partenariat sur l’assainissement des eaux et le Tel-Aviv de demain. Vu les débats démocratiques. Et les opportunités vastes et étendues comme les branches d’olivier de ce pays. Notamment dans le numérique.

On ne peut connaitre un pays aussi complexe en peu de de temps, juxtaposition de populations juives venues de coins les plus divers du monde et de populations arabes. Et puis, dans un monde consumériste, Israël reste un pays très mobilisé, très politique. Une force qui fut nécessaire à sa survie et qui sans doute contribue grandement à sa réussite. Un pays qui ne peut pas échapper à se poser des questions par rapport à ses voisins par exemple. Mais qui porte sa confiance, ce qui fit du bien dans une France un peu maso. Un pays dont j’ai été ravi de partager quelque temps le sol, pour un bref aperçu magique. Merci à ceux qui ont rendu cela possible.

6 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


    • Romain blachier

      Oui jetais au mur des lamentations

  1. Quel mur ? celui des lamentations ou celui construit par l'Etat israélien ?

  2. Sylvie

    Bien résumé mon grand.

  3. Voyage Way

    Pays culturellement riche et complexe à comprendre. Un cocktail explosif tout de même …
    Et concernant l’économie d’Israel, c’est clair qu’ils sont très présents dans les starts-up du web!

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers