Hériter

Bth J'ai passé sur le web cette info tout à l'heure trouvée dans Témoignage Chrétien: une association britannique militant notamment pour l'athéisme, avait lancé une campagne demandant à ce que les enfants ne soient plus considérés comme afiliables à une religion ou à des idées quelconques. La chose amusante, c'est que les jolis bambins dont la photo souriante illustre les affiches ne sont pas de joyeux athées libérés de tout mais de petits protestants évangéliques…il n'y a pas que l'UMP qui fait des conneries avec les banques d'images!

Par-delà l'anecdote, cette campagne pleine de bonnes intentions, plane quand même à 10 000 kilomètres: crois-t-on que la transmission, l'héritage n'existe pas au moins d'une certaine en matière culturelle ou spirituelle ? Si il est bien normal de ne pas bourrer la tête de son gosse,si, le protestant de gauche issu d'une famille catho de droite que je suis
n'aime pas non plus les incapables de prise d'un minimum de distance avec son éducation
, on ne peut nier tout de même la dimension de l'héritage culturel, social et spirituel. Faut-il envoyer son fils ou sa fille à l'internat dés la sortie de peur de l'influencer? Faut-il ne pas parler du monde qui nous entoure, surtout ne rien commenter quand on regarde le journal télé, n'évoquer aucune conviction en présence d'un enfant ou simplement sa préférence pour telle ou telle équipe sportive? Irréaliste.

7 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Valéry

    L’école au Royaume-Uni n’est à ma connaissance pas laïque : la campagne s’inscrit notamment dans ce contexte là : cf. http://www.humanism.org.uk/billboards
    La laïcité à la française est un phénomène rare et dans de nombreux pays les religions s’immiscent dans les écoles. Il est donc naturel que les athées s’insurgent contre cette ingérence. À partir de là personne ne conteste que les parents inculquent leurs valeurs à leurs enfants.
    En toute hypothèse le fiat que les enfants issus de la banque d’image aient des parents qui soient affiliés à une religion n’est en rien contradictoire avec le message : au contraire il ne fait que le souligner. Là où je ne vois que des enfants qui jouent, Témoignage chrétien voit des coreligionnaires. Je ne suis pas sur qu’à leur âge on puisse les qualifier de « protestants évangéliques » comme s’ils avaient déjà réfléchi e façon approfondie à la question. Ce type d’étiquetage est précisément ce que conteste la campagne car il porte en germe la discrimination. Si les sujets photographiés avaient été juifs ou musulmans, Témoignage chrétien n’aurait peut être pas publié de brève à leur sujet. La promptitude du journal à s’approprier ces enfants démontre parfaitement le type de comportement que dénonce la campagne.

  2. Jean S. (héritier, 92)

    « Donnez-moi justet le pognon, le reste, je n’en veux pas. » Quelle époque…

  3. @valery: visiblement tu ne connais pas témoignage chrétien , qui défend une foi chrétienne ouverte qui s’est montré seulement amusé par la contradiction de la campagne et n’a pas employé le mot coreligionnaire que tu es le seul à employer ici. D’ailleurs l’auteur de la brève n’est pas protestant évangélique mais catho.
    Dans la page où il y a ces brèves amusantes ou insolites, on parle de toutes les religions, avec des anecdotes sur l’islam ou le judaïsme également. N’aie pas une vision fermée et inquiète du phénomène religieux. Pour le reste oui ces enfants sont protestants évangéliques…en quoi ça te gêne?
    Si tu penses qu’il faut absolument être athée pour ne pas subir de discrimination c’est assez totalitaire non?

  4. Nicolas

    Est-ce qu’il y a des campagnes publicitaires de ce style en france?

  5. La libre pensée, qui est une organisation assez bourrine, contrairement à celle dont il est question ici, doit suremment en faire…mais elles ne sont pas très visibles.

  6. Valéry

    @romain : comme je l’explique dans mon commentaire il n’y a précisément aucune contradiction entre le message de la campagne et l’anectode colportée par le journal, bien au contraire.
    @Nicolas : la campagne initiée au Royaume-Uni a fait des émules et elle a été relayée dans de nombreux pays, avec parfois des difficultés (en Suisse par exemple, il n’y a pas que les musulmans qui sont mal vus). Je n’ai pas eu d’écho d’un relais de celle-ci en France mais en même temps la laïcité à la française fait que les athées s’y sentent plutôt bien malgré des dérapages occasionnels.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers