entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions
macron-chemise-costume

J’ai la version longue de la vidéo de Macron et le t-shirt : malaise

Quand j’ai vu la vidéo d’Emmmanuel Macron et sa phrase sur le t-shirt, ma première question a été de me demander ce qui s’était dit réellement avant cette phrase. J’ai tendance à me méfier des extraits de BFMTV.

« Vous n’allez pas me faire peur avec votre tee-shirt. La meilleure façon de se payer un costard, c’est de travailler. » 

Contrairement à ce que dit Manuel Valls dans d’autres circonstances, comprendre n’est pas forcément excuser.

Et bien sûr, outre bien évidemment que travailler si on est payé assez, ça peut aider à payer des costumes, que cette phrase est déplacée dans tous les cas de figure. Mais comment cela est-il arrivé? 

Je me rappelle que Emmanuel Macron avait été pris à partie de façon assez injuste en évoquant le fléau de l’illettrisme dans une usine.
Alors ce jour s’est-il fait houspiller sur sa tenue par son interlocuteur depuis le début de la discussion au détriment du fond ? Et il y avait quoi d’écrit sur ce t-shirt ? Ni les quelques de secondes de vidéo, ni la télé ni les réseaux sociaux ne le disaient.

Mais tout le monde jugeait.

Alors j’ai récupéré la vidéo un peu plus longue. On m’a signalé où la trouver, auprès de journalistes locaux, en me disant de ne pas répéter qui me l’avait signalée. Je n’avais pas encore eu le temps de la publier. L’Express l’a trouvée également entre-temps.

J’ai vu, mais à vous de juger, un face à face compliqué entre deux mondes. Deux syndicalistes aux idées bien arrêtées, dont l’un des deux au moins dispose d’une vraie culture politique, mais qui n’argumentent pas sur ce qu’il y a réellement dans la loi El Khomri aujourd’hui

Mais, qui, à un ou deux tackles prêt, restent polis. J’ai vu pire en m’embrouillant avec des anars. Et il n’y a rien d’inscrit de problématique sur le fameux t-shirt.

A son crédit le Ministre va au contact. Ce n’était pas le cas d’un Nicolas Sarkzoy, entouré de gardes du corps et qui défiait les gens à distance. Macron encaisse une ou deux provocations mais  bascule dans le mépris de classe  très facilement.  Semble considérer que les ouvriers ne travaillent pas. Dit à quelqu’un qui affirme bosser depuis l’âge de 16 ans qu’il ne veut pas pas bosser. Et dit sa fameuse phrase sans que rien de particulier ne le justifie. A part le mépris. Même si tout cela se fini par une poignée de main courtoise. Un vrai malaise au total.

Tiens et, pour réconcilier les clivages vestimentaires, si on disait à Emmanuel Macron que la plupart des entrepreneurs du web dont il vante à juste titre les mérites, mettent aussi des t-shirt ? A commencer par Mark Zuckerberg.

On m’a parfois demandé pourquoi je n’étais pas Macroniste. Je le serai peut-être un jour. Mais pour le moment, outre en réalité une vraie méconnaissance du numérique,  ces vieux clivages ringards d’une France élitiste me font plutôt fuir.

 

37 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. Merci. La version longue est en effet très éclairante. Elle ne change pas l’impression créée par l’extrait. Pire, elle montre que c’est plutôt Emmanuel Macron qui a perdu ses nerfs et que la phrase sur le « costard » et le « t-shirt » vient bien de lui et pas des syndicalistes en face.

  2. Pour commencer, la meilleure façon de se payer un costume qui coûte un mois de SMIC c’est d’hériter, pas de travailler.
    Le mépris de classe est, et sera toujours inacceptable. Et clairement que quelqu’un qui en montre autant puisse être dans u gouvernement censément socialiste en dit long sur la perte de repères idéologiques de certains.

    • À 3000 bouliches le costard, soit c’est du pognon à outrance, soit on lui offre…. donc oui le monsieur a raison.

    • A moins que le smic soit passé à 3000 « bouliches », tu es hors sujet.
      Maintenant savoir économiser et gagner sa vie (rappelons que les smicards ne représentent pas les francais), c’est aussi à la portée de tous.

    • Mec comment tu peux économiser 3000€ juste pour un costard…..

    • Écoute ton histoire de smic c’est de la fumée, les costards qu’ils ont ça vaut 3000 mini. C’est de la méprise de classe et puis c’est tout…

    • Alexandre Tng Le revenu médian en France est à moins de 40 k€/an et pourtant il bossent. Et pour ceux là un costard à 1000 € ça rentre pas dans le budget. Donc non un français « normal » n’a pas les moyens de se payer ça. Et travailler plus n’y changera pas grand chose.

    • Jérôme: je réagissais, initialement, aux propros de Pierre-Jean Godin « qui coûte un mois de smic ». Faut pas pousser, l’héritage c’est nawak. Pour le cas de macron, c’est autre chose. Mais il bosse (beaucoup) plus qu’un smicard.

      Pierre-Jean Godin : Je suis dans cette classe moyenne, avec ce salaire moyen, et je peux économiser pour m’acheter des habits à ce prix là. Travailler plus ne me rapporte pas plus dans l’immédiat (heures sup non payées comme pour bcp de français) mais dans l’avenir, si. Et c’est ça que je mettais en avant : étudier, apprendre, s’investir pour progresser. Y’a pas d’âge pour tout ça.

      Bref, je trouve juste exagérer votre histoire d’héritage lol. Ça puait la mauvaise foi, j’ai pas pu me retenir de réagir 😘

      • RokiVulovic

        Probablement que la résidence secondaire à 925 000 euros est aussi « abordable » en économisant, tout comme les propriétés disséminées en France.
        Quelle bêtise crasse quand même.
        Je peux évidemment me payer un costume à 1200 euros, même à 12 000 euros, mais la différence, c’est que cette dépense est pour moi un quasi-investissement, là où pour nos élites, il ne s’agit que de frais courant anecdotique, comme si j’achetais une paire de baskets à 30 euros.

    • @jerome : est ton vraiment obligé de tomber dans le débat de poubelle?

    • Non mais on parle détail, alors t’en qu’à faire.

    • Ca veut dire quoi bosser plus qu’un smicard? Mais que de mépris…

    • 50, 60h/semaine. Je ne vois pas de mépris, je ne méprise personne. A part la cgt, dernièrement.

    • Les achats c est aussi un choix. Tu arrêtes de fumer et en 4 ans tu te payes une Rolex ou un costume Cerutti, Zegna ou même Armani en outlet. (pas sur mesure, quand même ! )

  3. Ca laisse perplexe. Merci pour l’extrait longue durée. Est ce qu’il a juste réagi maladroitement se sentant agresser ou est ce que notre ministre le pense vraiment ? J’arrive pas à me faire une idée sur l’interprétation même à la suite de cette vidéo :s

    • Martine Ripplinger

      Ni violence ni vulgarité il me semble; une envie évidente de dialogue, mais … « Macron vit son parcours sans remords, se veut un homme bienveillant. …. Il en oublie parfois de ménager les autres ». Bon article d’analyse sur http://www.slate.fr/story/118769/macron-costard-pour-eternite

  4. Merci Romain pour ta démarche d’honnêteté en mettant à notre disposition cette vidéo.

  5. Merci, c’est vraiment triste et révoltant d’entendre cela quand tant de jeunes et moins jeunes voudraient travailler et s’acheter des fringues, se soigner mieux, partir en vacances…

    • Oui et ceux là le ministre est justement là pour les encourager et les valoriser c’est justement ce qu’il était venu faire à Lunel et il l’a bien dit. Il ne faut pas les confondre avec les saboteurs qui bloquent la France et qui vont mettre des gens au chômage. Oui à la France qui travaille et qui gagne et oui à Emmanuel Macron et sa politique d’encouragement à ceux pour qui la valeur travail a un sens !

  6. Cet épisode m’a fait songer à des épisodes survenus dans la région de mes grands-parents.

    En bref. Profitant du débarquement allié de juin 1944 et du merdier ambiant, d’aucuns ont exécuté sans jugement des collabos et des profiteurs de guerre mais aussi des hobereaux et des bourgeois qui s’étaient montrés par trop gourmands au gré de leurs paysans ou de leurs ouvriers.

    Il est à craindre que l’on retrouve ce type d’épisode tant l’exaspération provoquée par la morgue et le mépris d’une oligarchie sourde et aveugle aux malheurs des petits met les cerveaux en ébullition. Il suffirait d’une période de désordre comme celle de 1944.

  7. Et « vous vous payez des costumes avec votre pognon » c’est pas du mépris de classe ? Si mépris il y a il doit fonctionner dans les deux sens.

    • C’est une réponse à son attaque « la meilleure façon de se payer un costard c’est de travailler ».

    • C’est une tautologie. La meilleure façon de se payer quoi que ce soit, fût-ce un t-shirt, c’est de travailler.

  8. Mépris peut-être mais l’agressivité de la CGT depuis10 jours, à commencer par celle des ultras- privilégiés employés de chez Total est tout aussi inacceptale.

  9. et moi qui croyait que les ultra privilégiés étaient les actionnaires de Total …

    • Voilà des idées reçues ! les salariés SONT aussi actionnaires, participation, intéressement… 6 mois de salaire pour un départ en retraite, un SMIG à 2000 euros…Quant à la grève, il faut savoir que les raffineries étant arrêtées, ils sont considérés comme en arrêt technique, donc payés…

  10. Pas d’accord avec toi quand tu pointes comme nombre de commentateurs le « mépris de classe » de Macron. Ou bien alors il faut le voir comme un fait très partagé et, en ce sens, les paroles du porteur de maillot sont à mettre dans la même catégorie, la virulence et l’attaque en prime. Moi j’apprécie que l’on ne se déguise pas pour aller voir ceux que l’on veut rencontrer : l’un porte costar, l’autre maillot, so what?… Ceci étant merci pour la version longue

  11. Jean-Paul Schmitt ce n’est pas moi qui ai pointé le costume de l’un et le t-shirt de l’autre

  12. Il devrait prendre des conseils en com de proximité… Il y aurait beaucoup à dire sur cette prise de contact. Les syncalistes suivent des formations spécifiques de communication en situation de conflit. On retrouve dans cette vidéo toutes les erreurs qu’auraient pu éviter très facilement Macron s’il avait été breeffé avant. Au delà du rapport de classe il y a l’ignorance totale de nos politiques de la vie réelle et ça que ce soit Macron ou un autre c’est sûrement ce qu’il y a de plus inquiétant…

    • Mais justement, Macron n est pas un politique. Et c est pour ca qu il commet tant d erreurs de com…

    • Frédéric Audibert c’est con par ce que même si je ne suis pas d’accord avec tout ce qu’il dit, j’aime l’écouter.

  13. Q.

    Le mec, on lui hurle des bêtises et limite des insultes pendant 5 minutes.
    Tu dis qu’il « bascule dans le mépris de classe » face à quelqu’un qui a une rhétorique de « cadeaux au patronat ».
    Le seul qui a un mépris de classe est celui qui en accepte le concept. Donc le syndicaliste. Macron dis juste ici que tout est possible pour quiconque. Maladroitement.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers