entre la technologie moderne et une richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de nombreuses solutions

J’ai regardé le meeting de #enmarche avec Emmanuel Macron

Les réactions au discours de Emmanuel Macron pour son grand meeting sont attendues: ceux qui avaient décidé que c’était pas bien disent que c’est pas bien, ceux avaient décidé que ce serait bien qui disent que c’est bien. Reste les autres dont je fais partie. J’ai regardé avec intérêt le meeting depuis le site de En Marche.
 
Macron, qui a parfois un peu hurlé son discours, est partie de ceux qui m’intéressent pour les prochaines échéances présidentielles. Même si mon choix n’est pas arrêté contrairement à ce que j’ai pu lire ou entendre y compris chez des amis proches. Il me semble aussi avoir dit du bien de Mélenchon récemment et ce n’est pas cela qui me façonne un mélenchonisme.
 
Si il lui manque des parrainages, il aura, Emmanuel Macron, c’est promis ma signature d’élu (il faut 500 parrainages d’élus d’un certain rang pour qu’un citoyen se présente aux présidentielles) sauf gros truc qui pose souci.
Il s’agit d’un soutien d’abord technique : même si j’ai des désaccords, je considère que Emmanuel Macron doit pouvoir défendre son programme. Je le fais aussi par amitié pour Gérard Collomb qui est de ceux qui effectuent cette démarche de récolte de paraphes pour le candidats.
Je le fais car les autres candidats pour qui je pourrais voter et soutenir ne seront pas de leur côté en manque de signature potentiels puisqu’ils se situent dans la primaire de la gauche.
 
Au-delà de ce soutien technique, j’ai regardé avec intérêt le meeting. Il y a eu des formules un peu générales et ronflantes au début. Il y a eu des points de désaccord (quelques uns). Il y a encore des flous qui retiennent. Mais il y a la performance de rassembler entre 12000 et 15000 personnes, ce qui est du jamais vu depuis bien longtemps en dehors des grands partis français.
 
Je retiens aussi une volonté de faire vivre les territoires, de distinguer les pénibilités au travail, une envie et une affirmation d’Europe là où les grincheux nationalistes règnent sans partage ou presque dans le débat politique de ces dernières années.Et une précision chirurgicale en matière fiscale. Je retiens aussi ENFIN un discours intéressant sur le numérique (ou plutôt un début de discours intéressant sur le numérique) avec un contenu. Je retiens aussi l’envie de taxer la rente dans un pays où l’on a peur de le faire. Je retiens également enfin une volonté générale de vouloir sortir de la peur, amener le pays à de l’espoir à un moment où le monde vole au repli. 
 
Ce sont de beaux chemins. D’autres candidats, cette fois au sein des primaires de la La Belle Alliance Populaire porteront-ils ces combats ? Je l’attend avec impatience.

68 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

  1. Le numerique n’est pas tout. Liberer les gens du travail aliénant ( qui est bien souvent celui qu’on a pas choisi) n’est il désormais plus une valeur de gauche?

    • « Le travail rend libre ». Ça n’a pas trop marché comme slogan la dernière fois …

    • Olivier Charvet après il y a des comparaisons qui sont excessives non ?

    • Non vu le blé qu’il a pour sa campagne, c’est la moindre des choses de penser à tout…

    • L’extermination des travailleurs par la loi travail. Il reste dans le thème du coup.

  2. ouais enfin s’il lui manque des signatures, ce ne sera pas dans la metropole de Lyon…

  3. Xavier Toma mais justement le numérique sert à cela aussi et il y a un propos aussi sur la pénibilité

  4. Ce n est pas comme ça que tu vas redorer la politique actuelle qui dégoûte les électeurs …!

  5. Juste une question : BFM va diffuser tous ses meetings en direct ? Ils ne le font pas pour les autres (et heureusement…)

  6. Raphael Chouraqui ben barre etait ex premier ministre et figure de la politique française depuis longtemps

    • Romain Blachier Il y avait aussi en 1988 un illustre inconnu et ami Lyonnais que j’avais soutenu à la candidature présidentielle à travers son mouvement « Réussir » Il remplissait également les grandes Salles. Le Palais des Sports de Lyon était plein prés de 10 000 personnes pour son meeting d’ouverture de campagne. J’étais plus jeune et plein d’illusions, pensant que la responsabilite induviduelle, la participation, la solidarité er l’entrepreunariat pouvait par la réussite de chaque français faire réussir la France. Quel gachis et quelles désillusions aprés 30 ans de manipulations politiciennes et partisannes pour contrôler l’Etat et ses institutions et confisquer les pouvoirs au profit d’une minorité et toujours la même..

    • Raphael Chouraqui le risque de stop n’est pas exclu c’est meme d’ailleurs le spectre qui pése sur cette candidature

    • Romain Blachier ne m’ésestimons pas les français, en les considérant irresponsables et capablent du pire. Ils sont surement plus éclairés et responsables qu’une bonne partie de la classe politique française…

  7. Bérénice André-moncorger oui je sais. Ca fait partie des reserves

  8. Cédric Haution le flux gratuit a rediffuser à du les attirer.

  9. Thierry Patet jlm est l’autre nouveauté avec sa renovation made in podemos

    • Thierry Patet au bout d’un moment votre trolling va m’épuiser. Mais pourquoi le grand écart (ce qui montre d’ailleurs que vous n’avez pas lu mon billet)? Je trouve les deux démarches intéressantes. Pas pour les mêmes raisons

    • Excusez moi Mr Romain Blachier, je vous ai demandé en ami vous êtes de gauche…
      Apparemment pas les mêmes idées sur les valeurs de gauche.
      Je sort pour ne pas vous épuiser
      Bonne campagne à vous !

    • Thierry Patet en quoi on est pas d’accord? lisez ce que je dis avant de partir en invectives.

    • Je résume mon propos Thierry Patet 1 j’ai trouvé bien le truc de macron
      2 il manque des choses (peu) pour que je sois convaincu complètement et il y a quelques désaccords de fond. Mais on progresse.
      3 il a le droit de se présenter au suffrage des français
      4 Je regarde ce qui se passe dans la primaire et j’y participerai, je m’y investirai
      5 je trouve la démarche nouvelle de mélenchon intéressante. pour d’autres raisons même si je n’irais sauf cataclyme pas vers lui
      6 au sein de la primaire je n’ai encore parrainé personne (là ce sont des parrainages internes)

  10. Si tu peux faire quelque chose, il y a Gérard Filoche qui a besoin de parrainages pour se présenter à la primaire. Bon, il est moins glamour que Mélenchon et Macron, mais au moins, il est dans ton parti. 😉

  11. Francis Brasilis tu confonds parrainages d’élus et parrainages internes au ps par les membres du conseil national pour la primaire. Pour l’instant sur ce cas je ne parraine personne.j’attends de voir.

  12. Romain Blachier, parrainne Gérard Filoche, il a droit d’avoir voix au chapitre de la primaire !! Merci camarade !!

  13. Margaux Vidal si je parraine quelqu’un ce sera plutot pour aider un autre ami:) je suis fidéle en amitié

    • il ne faut pas oublier les militants du PS qui vous ont élus un jour.Macron n’est pas au PS. Avec lui ça voudrait dire que le PS n’aurait aucun candidat a l’election majeur de la 5 ème République.

    • Ah la fidélité aux électeurs plutôt qu’aux amis? Quel concept éculé!

    • Pierre Odier je ne vois pas comment je pourrais oublier les militants. J’en suis moi-même un.

    • Pierre Odier par ailleurs je siège au groupe socialiste à la métropole. Ce n’est pas le cas des élus socialistes de votre commune qui ont crée un groupe dissident en dehors du ps. Quelle est votre position sur le sujet ?

    • S’il y a un candidat PS on aura un second tour Fillon-MLP possiblement remporté par cette dernière parce que les français rechigneront à voter pour la disparition de la sécurité sociale

    • Macron je n’y crois pas car il n’a eu aucune responsabilité Les français au Présidentielle en général ils ne se trompent rarement et vote pour quelqu’un qui a un minimum d’expérience.

    • Romain il s’agit d’election Présidentielle on sera la risée de tous si on est incapable de présenter un PS. Si on présente un non PS qui se fait éliminer au 1er tour droite et extrème droite pourront sabré le champagne ensemble.

    • Pierre Osier : j’ai été militant PS, dirigeant PS, membre de l’équipe nationale du JMS mais je ne crois pas que l’enjeu de cette présidentielle de tous les risques (ultra-liberalisme, privation de la sécurité sociale d’un côté , disparition progressive des libertés et faillite économique de l’autre) soit le fait que le PS aura l’air ridicule ou pas. Comme l’immense majorité des français je m’en contre-fous même si vous me le permettez.

  14. Je résume mon propos 1 j’ai trouvé bien le truc de macron hier.
    2 il manque des choses pour que je sois convaincu complètement et il y a quelques désaccords de fond. Mais on progresse et l’idée générale se précise.
    3 il a le droit de se présenter au suffrage des français
    4 Je regarde ce qui se passe dans la primaire et j’y participerai, je m’y investirai
    5 je trouve la démarche nouvelle de mélenchon intéressante. pour d’autres raisons même si je n’irais sauf cataclyme pas vers lui
    6 au sein de la primaire je n’ai encore parrainé personne (là ce sont des parrainages internes)

  15. J’ai regardé en direct sur BFM, moi aussi il m’intéresse… J’ai été très touchée par le passage sur l’Europe, à une époque où il est de bon ton de la critiquer et de la rendre responsable de nos problèmes. Les drapeaux européens m’ont fait chaud au coeur.

  16. Marie-Paule Dimet tu aurais mieux fait de le regarder depuis leur site ou une autre chaine…filons pas de l’audience à BFM 😉

    • Je sais mais je ne connaissais pas le site… Avant je regardais itélé, mais c’est avant…

  17. Qu’est ce qu’il a fait de bonhomme de concret. Hors des rapports, des grandes écoles et de la politicaillerie. Que connait il de la vie des français?

    • On peut dire ça de la quasi totalité (sinon de la totalité) de la scène politique française actuelle qui s’empoigne actuellement.

    • de tout le monde en politique et c’est triste. Macron a ce niveau ne vaux pas mieux que les autres, du moins a mes yeux.

    • Xavier Toma Adrien Party tout le monde. et parfois en politique moins qu’ailleurs. Je pense par exemple connaitre des gens plus variés que d’autgres qui ne font pas de politique et restent entre potes du même milieu

  18. Quico Winnoc oui .typiquement ce que je disais. Ils allaient quoi qu’il se dise ou se passe ne pas aimer. Comme d’autres allaient, quoi qu’il se passe, aimer.

  19. L'indépendant

    Macron le candidat des banques, de la haine de la nation et des frontières (brr pour écrire ça, je dois être un « affreux » nationaliste), du nivellement social par le bas, y’a pas à dire, il éveille l’enthousiasme de certains le technocrate…
    Sauf que… le peuple ne s’y méprendra pas. Fort heureusement !…

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers