Quand le président n’arrive pas à se convaincre lui-même

Sarkozy

Je n'ai pas vu le président à la télévision ce soir. Après la danse du dragon à la Guillotière et un repas asiatique précédés eux-même du culte de dimanche, je refaisais le monde autour d'une choucroute avec des amis commerçants de mon quartier. Nous avons tout de même regardé sur l'Iphone les mesures annoncées par Nicolas Sarkozy. Puis nous avons continué notre choucroute, qu'il fallait finir avant que le pensionnaire de l'Elysée ne l'augmente.

En rentrant j'ai regardé un peu plus dans le détail.

Une chose m'a frappé dans l'argumentaire de Nicolas Sarkozy: sa curieuse conception de la demande et des prix.

Il nous a dit que:

1) La hausse de TVA qu'il a décidé ne fera pas monter les prix

Mais il a dit aussi

2) Qu'il repousse quand même cette hausse de la TVA à octobre 2012, car cela permet de bénéficier d'achats anticipés avant les hausses de prix.

Il faudra que Nicolas Sarkozy se convainque et mette d'accord avec lui-même

9 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Fred

    Moi j’ai regardé « Blithe Spirit » de David Lean, une excellente comédie anglaise de 1945. Du coup je suis d’excellente humeur. J’ai même pas regardé ce qu’il avait annoncé, de toute façon on reviendra dessus dans 3 mois, n’est-ce pas?

  2. Rassure-toi même après la hausse de la TVA, ta choucroute ne coûtera pas plus chère, car la hausse ne concerne que les produits dont la T.V.A était à 19,6 😉

  3. Tu oublies la hausse de 5,5% à 7% décidée il y a quelques mois, notamment dans la restauration et donc les choucroutes…

  4. En tant qu’Alsacienne, le prix de la choucroute m’importe tout particulièrement. Tu crois que ça se congèle?
    J’ai regardé rapidement le Sarkoshow, Sarkozy s’est contredit sur pas mal de choses, pas que la TVA en fait.

  5. romain blachier

    Stockons de la choucroute avant que l’affameur ne nous la surtaxe au prix du caviar !
    Je n’ai pas vu le discours en lui-même, juste le résumé des mesures et des passages et je regarderais un peu plus demain. Quelles sont les autres contradictions ?

  6. Fred

    Y’en a une autre mais pas focément dans la même soirée: faire primer les accords d’entreprise sur le code du travail pour que celles-ci puissent travailler plus de 35h et prendre des mesures pour faciliter le chômage partiel… Outre le fait qu’on en revient à l’âge féodal cela prouve que ce type n’a jamais su où il habite.
    Il est temps de virer ce bouffon et sa clique. 3 mois c’est trop long encore…

  7. Bonsoir,
    Tu as mangé une bonne choucroute et je t’en félicite. Ta choucroute était-elle vraiment alsacienne ou asiatique? Dans ce cas, dis-moi la différence entre une choucroute asiatique et une choucroute alsacienne. Le Lorrain-alsacien que je suis a hâte de le savoir, ceci d’autant que je ne trouve plus de véritables restaurants alsaciens à Lyon. Donc si tu as une bonne adresse, elle sera la bienvenue.
    Cela étant dit, je pense que tu n’as pas perdu grand chose. La choucroute était sûrement meilleure que l’intervention de ton aimé Président Nicolas Sarkozy. Pour ma part, je l’ai quand même regardé devant un livre de Spinoza dont je dois faire un exposé, prochainement.
    Sur le contenu économique, c’est vraiment à se taper le cul par terre mais aussi être maso car annoncer une augmentation d’un impôt indirect à 2 mois d’une présidentielle c’est vraiment de l’insconscience, pire de l’ignorance. Car faire croire que 1.5 de plus va faire arrêter les produits chinois à Poitiers, c’est se fouttre de la gueule du monde. En effet, il a l’air de ne pas savoir qu’il y a longtemps en France qu’on ne produit plus certaines technologies comme la télévision par ex et tout ce qui est électronique. Donc, c’est bien une augmentation d’un impôt indirect qui abaissera le pouvoir d’achat des Français.
    Concernant le droit du travail, ayant pendant plusieurs années milité syndicalement pour des conventions collectives nationales par branche et parfois générales, je trouve la proposition dite compétitivité-emploi de NS, comme un retour en arrière de plus d’un demi-siècle dans les relations sociales. lorsque l’on sait que le mouvement syndical français est l’un des plus faibles au monde, dans son taux de syndicalisation ce qui signifie un rapport de force inégal, vouloir traiter au niveau des entreprises le problème de l’emploi et des salaires, c’est à coup sûr donner une arme terrible aux patrons dans l’exploitation de la condition humaine au travail. Pour le coup, la philosophie marxiste revient au galop en ce sens que l’exploitation des travailleurs et de sa force de travail par le bourgeois comme le dit Karl Marx remet en marche le grand retour de la lutte des classes.
    En fait, on s’aperçoit vite qu’il n’a pas de culture économique et qu’il est très fouillon, manquant de rigueur et de clarté.
    En conclusion, une bonne choucroute vaut mieux qu’un sarkoshow entourré de quatre pantins.
    Gaullistement
    Claude JEANDEL

  8. il aurait du lancer ces mesures au début de son quinquennat, plutôt que perdre son temps au Fouquet et sur le yacht de Bolloré. Il est bien trop tard,d’ailleurs ces mesures ne seront pas appliquées par lui. La Cour des comptes avait dénoncé la baisse de pression fiscale, qui avait fait perdre 100 milliards de recettes à l’Etat, et entrainé un fort déficit. Il a mis 5 ans pour percevoir un problème de logement en France ? il n’a pas vraiment le nez creux, et c’est même inquiétant.

  9. Gwynfrid

    « Il faudra que Nicolas Sarkozy se convainque et mette d’accord avec lui-même… »
    Pas tout à fait d’accord. Son problème est surtout… de se convaincre lui-même de sa propre capacité à convaincre les Français. Visiblement il a du mal avec ça. Il explique que la TVA ne fera pas monter les prix, mais il soupçonne que les Français ne vont pas gober. Alors, comme plan B, il leur explique ce qu’il faut faire au cas où les prix montent quand même: consommer vite fait avant la hausse !

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers