Critique et avis sur  » Une visite inopportune  » à l’Espace 44

Visite-44 Je suis allé voir hier "une visite inopportune" de Copi. Le pitch tel que présenté par l'Espace 44 dans lequel se joue la piéce est pourtant un peu dur, donnant à penser que l'on va sortir de la pièce avec quelque envie de faire l'achat de cordes et d'une chaise, à moins qu'on ne préfére la ciguë de Caligula.

Jugez donc: Un vieux comédien se meurt dans une chambre d’hôpital, il est atteint du sida en phase terminale. Mais en ce jour de son dernier anniversaire, il décide que c’est à Lui de mettre en scène Sa propre mort.Se succèdent alors une infirmière dynamisée à l’opium, un médecin dont le hobby est de pratiquer la lobotomie le dimanche, un journaliste sans question, une cantatrice italienne dont le nom est « la reine des morts », un vieil ami, admirateur, confident, metteur en scène et amoureux platonique.

A l'origine j'étais surtout venu pour soutenir Eric Henric, personnage agréable du 7e que je croise de temps à autres un peu partout et qui joue un docteur malmeneur et malmené dans la piéce.

Et j'ai été TRES AGREABLEMENT surpris. On rit. Beaucoup.

La pièce est en fait une comédie enlevée, écrite par Copi au moment où lui-même se meurt de la maladie. Dans cette joie desespérée, dans cette danse éffrénée, on sent une envie, un besoin desespéré et repus de joie. La mise en scéne virevoltante de Sylvain Gabriel rend vraiment hommage à ce déchainement de joie dans un univers qui aurait pu, qui aurait du être morbide.On rit, on s'amuse avec le drame. Copi a vraiment reussi son pari: Se moquer de cette reine de la mort qui ne cesse de décéder à ses pieds.

Thierry Brichet est fantastique de naturel dans le rôle du dramaturge se dirigeant avec cynisme, dandysme et une grosse dose de vieille dame bourgeoise, dans la mort. "C'est moi complétement ce rôle, dira-t-il  à la sortie du spectacle". Quand à mon copain Eric Henric, il campe à la perfection un médecin profiteur, gourmand et malmené, confronté aux armes pointées et aux glaces aux fraises des bois.

Précipitez-vous jusqu'au 22 mai à l'Espace 44 au 44, rue Burdeau 69001 Réservations sur le site.

Tarfis 15/11,5/10 euros

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers