Mon identité

Je suis né à Lyon, dans le 7e forcément

Mes deux parents, mes grands-parents, mes arriéres-grands-parents sont français. Dans mes ancêtres on a parfois dû choisir d'être bleu-blanc-rouge genre quand l'Alsace est devenue allemande et qu'il a fallu alors partir. Mais j'ai surement aussi des ancêtres teutons qui m'ont donné ce physique bien plus germanique que guadeloupéen.

Je suis Lyonnais de passion, même si revenant du Cameroun j'ai eu des réserves de réadaptation.

Je suis européen d'amour, de convictions, de rêve et de combats.

Je suis de centre-gauche

Je suis français, de nationalité, pas passionné de l'être, loin d'en avoir honte non plus

Je suis décentralisateur, girondin, régionaliste et républicain

Je suis obsédé par le boulot

Je suis né catholique, j'ai vécu athée, je suis protestant

Je suis libertaire

Je suis militant socialiste depuis une quinzaine d'année

Je suis élu local, Adjoint au Maire de ma commune

Je suis gourmand de plein de trucs

Je suis cadre dans une grande entreprise

Je suis entrepreneur indépendant

Je suis hétérosexuel pratiquant

Je suis trentenaire

Je suis grisonnant (très)

Je suis supporter de l'OL, du LOU, de l'AVEL et du LHC. Ailleurs j'aime bien le Rayo Vallecano, les Glasgow Rangers, les Canadiens de Montréal, l'Union de Douala, l'USAP et Bourgoin.

Je suis passionné de lecture

J'ai un handicap moteur

J'ai fait (pas beaucoup) des études supérieures

J'ai exercé des métiers divers

Je suis Romain Blachier

Question : Suis-je ou non indentitairement correct pour Monsieur Besson ?

Une idée intelligente  (comme toutes ses idées d'ailleurs) de Mrs Clooney vue aussi chez Nicolas et Trublyonne

19 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Belle réponse et belle chaîne ! Mrs Clooney, sans le savoir, a eu une superbe idée !

  2. Romain,
    Le probléme n’est pas M. Besson car personnellement, de ce M. Besson, je m’en fiche complétement. Ce Monsieur est pour moi le type même dont j’ai horreur, c’est le genre de gonze qui aurait été capable de servir un régime comme celui de Vichy et je trouve d’ailleurs beaucoup de similitudes dans son comportement avec celui de Laval.
    Le deuxième point qui le concerne et qui concerne également le Gouvernement : je trouve inadmissible que la France est le seul pays en Europe et parmi les autres démocraties occidentales à avoir un ministère de « l’identité nationale ». Cela démontre effectivement quelques relants vichyssois.
    Par contre, dans ta présentation de ton cas personnel, en tournant plus ou moins en dérision le sujet, tu ne fais pas avancer le débat.
    Il y a même, selon moi des contradictions comme par exemple républicain en même temps de régionaliste. Or, il ya antinomie entre ces deux termes : la République est une et indivisible et pour moi, elle doit rester jacobiniste dans sa pensée comme dans ses structures. Le régionalisme est le contraire même de la République mais également antinomique avec l’UE.
    Nier l’Histoire de France, c’est nier ses propres racines.
    Or, il en est des Nations comme de la nature, pour pouvoir non seulement exister et s’épanouir,il ne faut pas oublier les racines culturelles, sociales, et politiques qui forgent un avenir pour le vivre ensemble, et qui fondent que l’on est Français sans pour autant négliger la diversité historique de Français issus d’autres cultures et origines. C’est aussi pour moi cette richesse qui fait d’un citoyen, un Français à part entière.
    gaullistement
    Claude JEANDEL

  3. Romain,
    Je ne sais pas si tu as vu mal nouvelle charte des commentaires sur mon blog (jegweb). J’y préconise de supprimer les commentaires trop longs et à moitié hors sujet.
    Le Claude, ci-dessus, a une plume respectable mais il raconte des bêtises hors du ton du billet, voire totalement méprisant.
    Un commentaire comme ça, ça se supprime (avec un remerciement à l’auteur, quand même), mais il se plante. Il ne répond pas au billet.

  4. Kevin Garnerin

    Dans ce cas, le tien aussi est hors-sujet et même hors-blog.
    Je connais très peu Romain, mais j’ai compris qu’il était très attaché à la liberté d’expression de façon générale, et plus particulièrement sur son blog. Si t’as instauré une police des moeurs sur ton blog, ça ne concerne que toi et les utilisateurs de ton blog. Laisse donc Romain gérer son biz comme il le sent.
    Enfin, c’est pas parce qu’un intervenant n’a pas les mêmes idées que toi qu’il dit forcément des conneries, ou qu’il est méprisant (hors toi tu l’es dans ton jugement sur le commentaire de monsieur Jandel). Un minimum d’ouverture d’esprit et de culture t’éviteraient d’écrire autant d’inepties en si peu de lignes.
    Concernant le post initial, Romain, je regrette que tu n’aies pas parler de tes goûts en terme de bouffe et de boisson. Tu masterises à ce niveau pourtant… 😉
    Amicalement

  5. Griffon Lyonnais

    Pour mon salut et celui de ma famille, j’ai la chance de compter parmi mes aïeuls un expéditeur, un poète et de nombreux militaires mais malgré notre attachement au drapeau, nous entretenons le souvenir d’une langue et d’une culture trop longtemps baillonnées et qui sont devenues des particularismes régionaux.
    Aussi, à l’heure où M. Besson demandera des gages quant à notre appartenance à la Nation française, il faudra que chacun se souvienne, que dans un passé pas si lointain, de bons français avaient le sentiment de faire leur devoir en dénonçant d’abord des étrangers et des apatrides puis leurs voisins qui avaient la faiblesse d’être d’une autre religion …

  6. Kevin,
    Quand je commente à cette heure là c’est mon côté « chevalier blanc » qui ressort et je m’occupe en effet, à tort, de ce qui ne me regarde pas. Romain ne m’en tiendra pas rigueur…
    En fait, c’est ma dernière marotte : les commentaires trop longs qui tuent les blogs…

  7. Kevin Garnerin

    Gaffe aux croisades stériles.
    Entre des commentaires trop longs et pas de commentaires du tout, perso, je préfère la première option. Question de vie sur le blog.
    Après, je suis un partisan du débat d’idées et de la joute intellectuelle. Je trouve le commentaire court trop souvent peu pertinent (soit très groupie décérébrée ou « anti » borné). Je laisse les commentaires de 3 lignes aux skyblogs.
    Concernant le coté « chevalier blanc », on est nombreux à avoir ce travers-là. 😉

  8. erwan b

    c’est quoi libertaire ?

  9. Griffon Lyonnais

    @ erwan : un libertaire c’est qqn qui, en théorie comme en pratique va le plus loin possible dans le sens de la liberté individuelle absolue; qui est inspiré par ou qui se réclame d’un idéal ou d’une doctrine de liberté absolue.
    Cette idéologie est une des raisons de la faillite de l’autorité du maître et de la discipline à l’école …

  10. Olivier

    Je suis athée et j’aime mon prochain…c’est parfois très difficile!
    Je suis banquier et je n’aime pas le fric…c’est parfois très difficile !
    Je suis de gauche et je n’aime pas les « anti-Ségolène » primaires…c’est déjà plus facile !(quand on observe de près leur comportement…)
    J’aime la simplicité et l’authenticité…je n’aime pas la facilité et la vacuité !
    (c’était facile !)
    J’aime bien Romain et c’est pas toujours facile… Tant mieux car j’aime par dessus tout la tolérance !

  11. @griffon: c’est une assez bonne définition de libertaire…il ne me me semble pas d’ailleurs que ce concept soit responsable de la faillite de l’école mais plutôt un manque d’une part de moyens (ou de bonne répartition des moyens) et surtout d’une déresponsabilisation des parents…je suis aussi parfois surpris d’un côté mécanique de quelques profs et d’autre part également de l’émotion dés qu’un prof met une claque à u petit con. Tu vois c’est pas simple tout ca! bien à toi
    @olivier: mais si c’est facile de m’aimer, non? (-:
    @nicolas et kevin: bisous
    @claude: je n’ai pas dit que l’identité nationale était une question mineure. Regarde quelques billets en arrière.

  12. Olivier

    J’attends que l’identité purement Lyonnaise de mon ami Romain se manifeste à travers un apéro (qu’il évoque régulièrement dans ses éditos) qu’il ne manquera pas de m’offrir dans son arrondissement fétiche !

  13. Griffon Lyonnais

    Romain,
    J’ai écrit « une des raisons » … Je ne suis pas totalement borné et j’aime voir les choses en nuances. Pour en savoir plus sur la pensée libertaire, il faut aller aux racines et lire Proudhon … 😉
    Sinon, je rejoins Olivier sur l’arlésienne que devient l' »apéro de Romain du 7ème ». Voilà une autre idée de lecture et de redécouverte de d’Alphonse Daudet. LOL

  14. quelle histoire d’apéro? j’ai pas promis ça non?
    Sinon le P0roudhon est lu et je suis d’un quartier ou Bakounine installa la Commune de Lyon en 1871

  15. Romain,
    @Toi-même et à tous ces messieurs qui laissent des commentaires pas toujours en rapprt avec le sujet de ton post je veux livrer à leur réflexion deux informations parues sur le Parisien de ce premier dimamche de novembre.
    http://www.leparisien.fr/politique/les-francais-attaches-aux-valeurs-de-la-republique-01-11-2009-695066.php
    http://www.leparisien.fr/politique/royal-il-faut-reconquerir-les-symboles-de-la-nation-01-11-2009-695125.php
    Que signifient ces informations?.
    Même si l’arrière pensée politicienne de Mrs Sarkozy et Besson ne fait pas de doute surtout sur la période choisie pour ouvrir le débat, force est de constater que le thème de la Nation est important pour nos compatriotes.
    1 / Ce n’est pas un sujet de plaisanterie
    2 / il est dangereux de s’attaquer aux symboles sinon ce sont les extrêmes qui s’en emparent.
    La France s’est construite sur près de 2000 ans, la voilà confrontée à la mondialisation néo libérale de manière de plus en plus vite : c’est donc bien normal qu’elle s’interroge sur son socle fondamental, sur son modèle.
    Si nous ne voulons que notre beau pays ressemble de plus en plus à ce modèle anglo-saxon inégalitaire et communautariste, participons, participez au débat.

  16. Griffon Lyonnais

    @ Romain : voici ton billet le plus récent où il est question d’apéro http://minu.me/12mx. 😉
    Pour Proudhon, je n’ai pas de doute que tu l’as lu, c’était pour Erwan et ceux qui se demandent ce que c’est qu’un libertaire. 😉
    @ Christine : je n’ai pas besoin de ce débat stérile sur l’identité nationale pour savoir ce qui fait de moi un français. Ayant vécu de nombreuses années à l’étranger, je n’ai jamais eu de mal à définir ce qu’est la particularité de mon pays. Pour les déviances communautaristes, l’hôte de l’Elysée en est le plus appliqué artisan par sa vision approximative et clivée de la société. Pour rappeler l’identité française, l’essentiel se trouve dans les manuels d’éducation civique. Après, chacun construit son rapport à la France au gré de ses accointances avec la culture, la politique et sa relation au monde. Bien amicalement.

  17. ben ça s’est déjà passé cet apéro avec mes amis facebook! c’était y’a deux semaines!
    @christineh: je laisse les commentaires que je veux, surtout sur mon blog, surtout dans un pays libre. Et pour le reste tu ne dois pas avoir bonne mémoire, il suffit de regarder ce billet (que tu as lu puisque tu l’as commenté)sur ma position sur le débat:http://minu.me/19py , billet qui date d’il y a à peine quelques jours…tun m’inquiétes là.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers