Lyon Ville de l’Entreprenariat: Quand l’agence prend les blogueurs pour des hommes (et femmes) sandwichs


Homme-sandwich
  Je suis parfois surpris de la manière qu'ont les grandes structures, privées et publiques, de communiquer sur leurs événements sur le web. Blogueur politique, élu local, consultant à mes heures perdues, je suis très souvent confronté à la problématique.

Par ailleurs, au fur et à mesure que l'audience de ce blog progresse (de façon d'ailleurs pas toujours proportionnelle aux commentaires) je suis de plus en plus sollicité, comme de nombreux possesseurs de carnets virtuels, par des marques ou des événements pour évoquer leurs produits ou actions sur ce blog. Parfois c'est fait gentiment, parfois non, parfois c'est intéressant (l'opération Spartoo de ce soir, à laquelle je n'ai pu me rendre semblait très bien foutue et reposait sur un concept sympa) souvent ça se limite à "eh toi le blogueur, je t'envoie un mail type pour que tu fasses gentiment un peu de pub pour la marque qu'on m'a demandé de promotionner et puis tchao".

Le dernier en date reçu ce jour me touche particulièrement puisqu'il concerne plusieurs secteurs pouvant m'intéresser: Il s'agit du lancement du blog " Lyon ville de l'Entrepreunariat", dans le cadre d'une initiative soutenue par le Grand Lyon. Tout pour appâter un Adjoint d'arrondissement lyonnais au Commerce, à l'Artisanat et à l'Economie, blogueur et un peu entrepreneur à ses heures…sauf que la manière de procéder de la société chargée de l'opération de communication est plus qu'un peu dans le n'importe quoi cumulée à la muflerie.

J'ai reçu ce matin un mail impersonnel (il y avait quand même mon prénom tout de même dans l'en-tête,  merci les logiciels de mailing) intitulé solennellement "Mobilisation des blogueurs". Rien que ça ! Il s'agissait, selon un consultant, de faire de la pub au blog nouvellement créé sur le thème de l'entreprise à Lyon. Petit conseil en passant: Ce carnet virtuel nouvellement né, lorsqu'il conseille des sites comme celui de l'ADIE, que je soutiens via la Mairie du 7e, devrait prendre la peine de mettre des liens, c'est de la culture web de base.

Revenons au sujet. Il s'agissait donc, comme ça, spontanément, sans discussion ni échange ni rien. de mettre des liens et des vidéos (à récupérer sur un espace du site de la société, le dit site de la société à d'ailleurs une page d'accueil inaccessible) pour faire gentiment un peu de pub à ce blog…Moyen quoi.

Du coup, histoire de régler un malentendu éventuel, de pas m'énerver tout de suite, de faire mon pénible et d'engager un dialogue, j'ai répondu que j'étais intéressé mais très emballé par l'aspect peu impliquant de l'opération, espérant ainsi nouer une discussion...et je n'ai pas eu  l'honneur d'un réponse. Chez Kaelia on dirait que le blogueur à le droit de servir de panneau publicitaire et rien d'autre à par fermer sa gueule… Pourtant le web 2.0, les blogs, les réseaux tout ça, cela repose tout simplement sur la notion de dialogue…Tiens d'ailleurs du coup j'ai quand même parlé du blog (qui devrait, deuxième conseil car je suis gentil, s'offrir un nom de domaine)!

edit: suite à ce billet, l'agence veut qu'on discute! . On verra donc.

18 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. J’ai reçu le même mail. J’ai aussi voulu engager une petite conversation en y répondant, mais contrairement à toi j’ai eu des réponses à toute mes questions.
    M’enfin, l’initiative me parait un peu douteuse et je trouve qu’il est dommage d’en appeler à la « Mobilisation des blogueurs » pour ce genre de projet.
    C’est comme tweeter sans les mains sur un pot de Nutella en écoutant Mireille mathieu un lundi soir sous la pluie.

  2. romain blachier

    @manoz : j’ai eu un mail là tout de suite me disant qu’en fait la personne avait été très occupée et pas devant un ordinateur. Surpris donc en voyant ton commentaire: Le consultant aurait donc, contrairement à ses dires, ignoré mon mail? Pas sympa ni très pro tout ça si c’est le cas.
    Sinon ta métaphore est un peu surprenante mais pourquoi pas 😉
    bise

  3. nounours

    Y’a vraiment des agences qui prennent leur client et les blogueurs pour des neuneus.

  4. qyrool

    Reçu le mail aussi.
    Avec des phrases comme  » Donnez votre avis à propos de cette initiative en rédigeant un article sur votre blog. » c’était perdu d’avance.
    Après Kaelia n’est pas connu pour communiquer sur le web… c’est qu’on pas ce que c’est pas les bonnes agences qui manquent pour ça à Lyon…;))

  5. @Romain : le mec a peut être eu beaucoup de retours par mail et devait y répondre, cela dit ça ne prend pas non plus une journée. Ils savent très bien ce que nous pensons d’eux.
    Lors de ma réponse, j’ai eu l’air « intéressé », ce qui a peut être motivé son retour rapide.
    Bref, nous ne sommes pas des moutons. Les blogeurs ne se mobilisent pas pour si peu. Sachez le monsieur le consultant web ! (pi ils ont pas de compte twitter quoi … :p )

  6. christophe

    @qyrool et romain oui ils devraient demander à ceux qui savent
    @manoz tu as raison ce consultant devrait mieux connaitre son boulot.

  7. Sylvain O.

    Que de bâillements à la lecture de cet article! Elle est dure la vie des blogueurs français!
    Bon, sinon, il ne se passe rien dans votre vie de plus déterminant M.Blachier?

  8. @sylvain o : non rien dans ma vie…le pire c’est qu’il y a quand même des gens pour la commenter…

  9. Sylvain O.

    @romain: mais si, je suis sûr! Juste pour dire que je préfère votre article sur Guillerme Auka-Azanga à celui-ci. Il me semble plus utile…
    😉

  10. Cela voudrait dire que tous ceux qui n’ont pas de blogs sont inutiles…ça ferait beaucoup de gens. Une action politique n’est pas résumée dans un blog, blog dans lequel il me semble je suis libre d’écrire ce que bon me semble.
    Je peux tout à fait écrire un article sur une recette de poisson en croûte pour me détendre d’une grosse journée tout comme je peux écrire un billet revendicatif un calme dimanche.Nombreux d’ailleurs sont ceux qui ne parlent militantisme que sur un clavier. Ce n’est pas mon cas.

  11. Sylvain O.

    Ce n’est pas mon cas non plus. Je pense que ma vision du blogueur est simplement plus radicale que la votre!

  12. @sylvain o excusez-moi j’ai souri: la notion de radicalité en blog n’a pas de sens. Ou alors il est plus divers qu’une simple binéarité politique. Mon choix peut par exemple justement être plus radical que le votre dans le sens du web 2.0: j’écris des trucs de ma vie perso, je signe de mon nom et prénom, j’utilise le support sous d’autres aspects qu’un simple carnet en l’utilisant également pour faire l’événement, promouvoir et agir…La radicalité dans le blog ce n’est faire un billet sur le maoisme ou la Fraction Armée Rouge, ça tout le monde peut le faire, y compris moi: http://romainblachier.typepad.fr/mon_weblog/2008/10/devinette-sur-linconnue.html
    Après non mon blog n’a pas vocation à être que politique. Ce n’est pas la question de la radicalité ou pas, c’est un choix perso comme je l’explique dans la présentation de mon blog, ceci est le blog de l’humain Romain Blachier, pas seulement du citoyen. Ce n’est pas parce que je suis militant, que j’agit (beaucoup de blogueurs politiques hélas ne restent qu’au stade des mots sur un blog) que je dois m’interdire de parler d’autre chose.

  13. Sylvain O.

    Oui, enfin, pour parler de moi, mon engagement sur la forme est peut-être moins visible que le votre, mais ce n’est pas vraiment le même type de média. Et puis je collabore avec d’autres rédacteurs, photographes, vidéastes… Par contre, sur le fond, mon engagement est incontestablement plus vif et tranché que le votre (si je puis me permettre).
    Il est vrai que j’apprécie ceux chez qui le progrès social et culturel est une obsession. J’admets que vous en avez le souci. L’obsession non.

  14. Sylvain, ça vous ne me connaissez pas donc vous vous avancez beaucoup quand à mon absence d’obsession dans le domaine.Aurais je un blog qui parlerait uniquement de politique et qui aurait une étiquette plus radicale que ça ne changerait rien à mon action. Dois-t-on déduire également que tous les gens qui ont un blog ne font rien?
    Et puis nombreux sont les gauchistes de clavier qui ne font rien de concret.
    Enfin sur les loisirs, même le président Mao s’arrêtait manger un porc au poivre de Sichuan pendant la longue marche.

  15. Sylvain O.

    @romain: « nombreux sont les gauchistes de clavier qui ne font rien de concret ». Ah bon? Jamais vu d’étude sur la question!

  16. nul besoin d’étude pour constater que dans la vie ceux qui dissent ne sont pas toujours ceux qui font…

  17. Sylvain O.

    Oui, c’est une évidence… Où voulez-vous en venir?

  18. @sylvain o content alors de vous avoir convaincu sur ce point.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers