Jean, Giulia, Annie et les autres

Chronique publiée dans le numéro de Tribune de Lyon de la semaine passée

Tribune-de-lyon-logoIl serait tentant, en ces moments d’affrontements footballistiques entre Lyon et le voisin stéphanois, de chroniquer sur le fascinant derby. La chose aurait de plus le mérite de continuer le dossier de Tribune de Lyon de la semaine passée sur le travail réalisé par les maires des deux villes pour créer d’actives synergies. Mais ce serait tomber dans une facilité digne d’une vanne du défunt Jean Amadou. Le Stéphane Guillon des ménagères de plus de 70 ans disparait la même semaine que l’édition papier de France Soir. C’est tout un monde qui s’enfuit.

Évoquons peut-être alors le sujet bien plus sérieux des drames sociaux. Prenez ce couple avec un enfant nouveau né, qui sera peut-être expulsé dans quelques mois, le père obligé de trouver une nouvelle activité et un logement, probablement hélas un peu plus petit, la mère obligée de se remettre à chanter. Seul espoir, une vieille dame arrivera peut-être à déjouer la vigilance de ses tuteurs et majordomes pour pouvoir, « comme avant » diraient les mauvaises langues dont je ne suis pas, soutenir financièrement les frasques de son ami. Mais, le temps de parole de l’opposition étant épuisé, je vais laisser à d’autres raconter les aventures de Nicolas, Carla, Giulia et Liliane.

Parlons alors politique étrangère : chez nos voisins suisses, l’extrême-droite locale de l’UDC a pris une claque. De quoi donner des larmes à Verchere et Meunier. Nos deux députés UMP membres de la droite populaire sont de grands admirateurs de l’UDC dont ils aiment sans doute les combats pour le rétablissement de la peine de mort, contre l’égalité des droits entre homosexuels et hétéros ou les moutons de couleur noire… Mais n’en parlons pas. Pas la peine de rajouter à leur chagrin.

Surtout qu’il n’est pas nécessaire de faire partie de la droite populaire à l’UMP pour s’offusquer de la liberté des individus. Un autre sarkozyste local, le député Michel Havard, s’est ainsi offusqué que des socialistes puissent circuler dans la Presqu’île de Lyon pendant les primaires. Les embrouilles avec ses rivaux divers au sein de la droite lyonnaise l'ont sans doute énervé contre le monde. Que Hamelin et Broliquier (sans parler des autres( sont donc méchants ! Etant pour ma part un gentil garçon, je parlerais donc d’autre chose.

Tiens, et si j’évoquais les législatives par exemple ? C’est le début des discussions dans les différents partis, pour savoir qui va porter les couleurs et les idées de son organisation dans les différents territoires du Rhône. Annie ou Jean-Jack ? Sheila ou Thomas ? Nora ou Lionel ? Cela bouge trop vite pour que cette chronique ne devienne caduque avant même sa parution.

Romain Blachier

8 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Victor

    « Annie ou Jean-Jack ? Sheila ou Thomas ? »
    Zut, moi qui croyais naïvement que les socialistes étaient contre le cumul des mandats. Ces élus ont pourtant déjà bien tous des mandats, me trompe-je ?
    Et sinon, pas de primaires pour ceux-là ?

  2. La différence c’est que contrairement à l’UMP qui cumulera, qu’ils devront choisir.

  3. Victor

    Enfin, il y a tromperie pour les électeurs. Ils confient un mandat à un élu qui, à la première occasion de prendre un autre mandat plus « prestigieux » et/ou/surtout mieux indemnisé, lâche sa collectivité avant le terme des responsabilités qui lui ont été confiées. L’électeur a de quoi se sentir trahi.
    A ceux-là, je préfère encore les cumulars de bonne foi.
    Cumul, non cumul. Certains mandats ne sont pas forcément incompatibles. Regardez donc notre bon maire que vous soutenez. Bon c’est vrai que ce n’est pas le meilleur exemple car visiblement il ne sait toujours pas à quelle station de métro descendre pour aller au Sénat.

  4. romain blachier

    Aucune tromperie. Juste la volonté de renouveler les pratiques. Le PS l’a voté. A quand l’UMP ?

  5. Romain,
    En fait le problème qui se pose à la France aujourd’hui c’est le comportement de certain personnel politique qui confond servir l’Etat, c’est-à-dire servir le peuple et le carrièrisme.
    Cela provoque le malaise mis surtout un détachement de plus en plus grand de nos concitoyens non sur la politique mais sur les politiques. On aura beau faire toutes les réformes pour limiter les abus, si l’homme politique, dans sa conscience n’ a pas une âme de serviteur au sein de la société.
    De gauche comme de droite, tant que vous mépriserez l’expression populaire en empêchant le peuple de s’exprimer par réferendum, un Parlement non représentatif de la société, nous n’aurons pas une démocratie saine.
    Il est urgent d’arrêter le cumul des mandats et de renouveller systématiquement pendant de longues années et de laisser les mêmes hommes et les mêmes femmes se trimballer d’une Assemlée à une autre lorsque on s’est ramassé une gamelle électorale. Le reste n’est que pipo.
    Gaullistement
    Claude JEANDEL

  6. Christine HOUBART

    Bonjour,
    Pour ma part, je ne vois guère le rapport entre Jean Amadou qui nous a bien fait rire et la famille NS qui se fout du monde, enfument en permanence les Français, la situation suisse qui n’est guère brillante non plus et les tambouilles pour les places tant à l’UMP qu’au PS vu que tous ces gens ne font plus rire personne.
    Il suffit de lire la dernière livraison du CEVIPOF où P. Perrineau, son directeur n’exclut pas un nouveau 21 avril. Quand quel sens? Bien malin est celui ou celle qui peut le prédire tant l’exaspération du peuple est grande : les indignés français se feront-ils entendre dans les urnes?
    Cordialement
    ChristineH

  7. Victor

    Si le PS l’a voté, qu’attendent donc ses élus pour l’appliquer ?
    Pour l’instant, il ne me semble pas que l’UMP propose le non-cumul, ça me semble moins hypocrite que de le dire mais de ne pas le faire.
    Et je persiste: De mon point de vue d’électeur lambda, c’est tromper l’électeur que de se faire élire à une collectivité puis de la quitter en cours de route pour un autre mandat qui est plus « prestigieux » et/ou/surtout mieux indemnisé.

  8. romain blachier

    Victor,le ps a voté l’application du non cumul qui s’appliquera dés les législatives.Ceux qui cumuleront apres ces elections devront choisir alors que les élus ump continueront à cumuler.une bonne raison de voter socialiste pour vous qui semblez attaché, comme le ps, a cette question!

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers