Jouer à se faire peur

Montre-peluche Certains ont joué à une posture de pseudo-radicalité mercredi dernier au conseil régional.Entre le 15 et le 21Juillet prochain doit en effet avoir lieu l'assemblée de la conférence des églises européennes (KEK).Cette structure regroupe de nombreuses églises protestantes, les anglicans et les orthodoxes.En font partie aussi des ONGs oeuvrant dans le domaine de la solidarité.L'événement, d'ampleur européenne, attirera des centaines de responsables dans un programme riche.A l'instar d'un certain nombre de manifestations, à exemple du congrès des notaires, la KEK a fait des demandes de subventions aux collectivités locales.Le conseil général du Rhône et la Ville de Lyon ont tous deux prêté soutien financier à l'événement.Le conseil régional avait également été sollicité pour un montant de 48 000 euros.Quelques années avant, un séminaire de la communauté catholique de San Egidio avait lui reçu 100 000 euros de la région Rhône-Alpes....

Si outre le Président de la Région Jean-Jack Queyranne, le Parti Socialiste et les différentes familles de centristes, dans la quasi-totalité de leurs élus (quelques-uns étant partis aux toilettes pour ne pas avoir à prendre part au vote) et une partie du parti présidentiel ont voté pour, une autre frange de l'UMP, le Front National, les verts, les communistes, le parti de gauche se sont prononcés contre la subventions…Résultat 45 voix contre, 37 pour, dotation rejetée.

Visiblement il y a parfois deux poids deux mesures et c'est aussi parfois pour certains l'occasion de prendre des
postures idéologiques à bon marché, sans trop de risque, de jouer à se faire peur en évoquant une grave atteinte à la
laicité
.Ca permet de donner l'illusion d'avoir des vraies de vraies
valeurs sans trop de danger ni fâcher un électorat étendu…en France il est vrai que les protestants ne sont pas très nombreux…Personne ne peut en effet sérieusement parler de laicité menacée pour un simple soutien à un rassemblement d'associations européennes, fut-il composé de gens qui ont bien le droit de croire…Il ne me semble pas d'ailleurs que lorsque l'Armée du Salut, membre de la KEK, aide les plus démunis, ces belles âmes trouvent à y redire…

9 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Vindieux Romain ! tu blogue à cette heure. Pfff… ;O)

  2. bathilde

    Romain ça fait chère la prière avec nos impôts………

  3. Yann

    Salut Romain,
    J’avoue ne pas bien te suivre, c’est sans doute le syndrome de la fin de semaine…
    Quelle est ta position exacte sur ce sujet ?
    A bientôt

  4. oui c’est sans doute la fin de semaine Yann aprce qu’il me semble être clair:je regrette ce rejet de la subvention au KEK

  5. jbdivry

    Romain je suis déçu comme toi de cette lâcheté politique, inquiet par l’idéologie qui l’inspire et surpris de la méconnaissance de la tradition oecuménique lyonnaise.
    Sans grand rapport :
    On lance ensemble une liste socialiste dissidente pour les prochaines régionales ?

  6. jean-paul

    Ah oui une liste dissidente au PS, comme cela les verts seront bien certains de conquérir la présidence de la région Rhône-Alpes!
    Sur le fond et plus sérieusement, le conseil régional a délibéré souverainement : c’est la démocratie, n’en déplaise à certains.
    Je comprends néanmoins votre position.
    Il devrait être alloti annuellement et en fonction du nombre de fidèles sur la région une subvention globale que chaque grande religion monothéiste gèrerait librement.
    Cela éviterait les « deux poids deux mesures » justement critiqués.
    Cela mettrait les élus devant leur responsabilité plutôt que d’aller aux toilettes au moment du vote.
    Cela permettrait à chaque contribuable de connaître combien précisemment les « associations » cultuelles recueillent du contribuable.

  7. Battling

    Un autre argument : IL N’Y A AUCUN CRITERE POUR ACCUEILLIR DES MANIFESTATIONS CONFESSIONNELLES. Donc c’est un positionnement au petit bonheur la chance …. La petite histoire pourrait permettre de dresser quelques critères objectifs permettant de dire oui ou non à une manifestation confessionnelle sur une base fiable.
    La République n’aime pas le flou et on la comprend.

  8. AMR

    La différence entre cette rencontre internationale et le séminaire de la communauté catholique de San Egidio réside dans la présence du ministre des cultes de l’époque, un certain Nicolas S. Il n’est pas invité par les protestants, ni même Carla, et les conseillers régionaux UMP ne peuvent donc pas voter en faveur de cette subvention. Et puis la rencontre internationale proposée par les protestants aurait dû faire aussi comme la communauté catholique de San Egidio et sortir de son programme les moments de prière ou de culte. La qualité reconnue de transparence des protestants leur joue des tours, la preuve ici.
    Mais je suis bien plus suspicieux des financements occultes à l’égard de communautés religieuses pour m’offusquer d’un réflexe républicain et laïque, légitime, mais pas équitable envers les différentes religions monothéistes.

  9. Protestants comme Egidio hier – un recours n’avait il pas été formé par des proches de la majorité ? – ou musulmans et juifs demain, il s’agit d’argent public. Et il n’ y a pas de raison qu’il aille aux curés, quels qu’ils soient, pour des activités paravents ou pas. A moins de rembourser les non croyants au prorata de ce qui serait versé à chaque boutique, ces aides (déguisés ?) aux cultes seraient choquantes. D’autant que l’argent aurait pas mal de lieux où être mieux employé par les collectivités qui ne roulent pas sur l’or et taillent dans des dépenses bien plus importantes.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers