Kadhafi, un alter-alter mondialisme

Gaddafi-3b La chute du régime de Khadafi ne change pas les choses qu'en Libye, loin de la. Ce sera aussi, du Tchad au Maroc en passant par l'Ulster, une redistribution des cartes pour beaucoup.

On a par exemple beaucoup évoqué le soutien d'Hugo Chavez au leader libyen. Mais il est loin d'être le seul. Couleurs Irlandaises rappelle par exemple que les indépendantistes Nord-Irlandais ont une longue histoire de soutien du leader libyen. Ils ne sont pas les seuls.Il y a une sorte "d'alter-alter mondialisme"mondial autour du colonel. Même si celui-ci s'était tout de même tempéré avec son rapprochement il y a quelques années avec les USA.

En fait Kadhafi, qui se réclamait d'une troisième voie entre le communisme et le capitalisme au nom d'une synthèse entre nationalisme et socialisme, avait sa propre internationale de "mouvements de résistance" qu'il soutenait. Ceux-ci avaient pour point commun d'êtres opposés à la démocratie au sens classique du terme, de remuer un fond mélant nationalisme et rhétorique révolutionnaire et un marxisme, parfois très affirmé, parfois plus vague,  remplacé même souvent par un fonctionnement dirigiste de type fasciste.

De temps à autre ces  divers mouvements se réunissaient à Tripoli pour de grands sommets mondiaux, de "mouvements progressistes et verts".Kadhafi avait envie de promouvoir son modèle de" Grande Jamahiriya Arabe Libyenne Populaire et Socialiste." Il avait même tenté de sponsoriser une équipe de hockey sur glace allemande pour faire la promotion de l'ouvrage exposant sa doctrine, mélant arabisme, nationalisme radical et une économie planifiée de type fasciste (rebaptisée par lui socialiste arabe).

Au cours des années, on croisait à Tripoli des mouvements marginaux en occident, au frontières ou carrément dans le terrorisme d'extrême-gauche(Comme la Fraction Armée Rouge)  ou certaines franges des nationalistes révolutionnaires de l'extrême-droite française à l'exemple des gens de Nouvelle Résistance autour de Christian Bouchet. S'y trouvaient aussi des leaders de guérillas sanguinaires. A l'exemple du RUF de Sierra-Léone, l'un des mouvements armés les plus barbares de ces vingt dernières années, composé de nombreux enfants soldats et tristement connu pour ses atrocités. Plus localement, au côté de l'Algérie, Kadhafi soutient le Front Polisario, en guérilla au Maroc.

On y trouvait aussi divers mouvements du monde arabe se réclamant généralement d'une synthèse entre nationalisme arabe et marxisme (comme le FPLP). C'est d'ailleurs dans ce marigot amenant à une sorte  que des rapprochements surprenants se sont fait. Pour prendre un cas célèbre, la pourtant très anti-faciste Fraction Armée Rouge séparera les juifs des autres otages lors d'un détournement d'avion en 1976. La propagande de la Libye et de certaines mouvances armées avec lesquelles ils s'étaient entrainés avait visiblement joué.

Nombre des mouvances soutenues par Kadhafi recevaient armes et financement du régime libyen. Certes bien moins depuis que le chef Libyen avait souhaité redevenir proche de l'Occident, avant que la révolution éclate. Au Sahara Occidental, en Palestine (via les Brigades d'Abou Ali Mustafa ) mais aussi dans les mouvances marginales de la mouvance catholique Nord-Irlandaise et au Tchad, des cartes peuvent changer de main.

Edit: Billet repris par le site de l'hebdomadaire Marianne.

13 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Lyonnais aux US

    (je continue la discussion commencee dans « vote utile » dans ce thread plus a propos)
    Oui c’est vrai c’est un consensus gauche-droite. Mais c’est Sarkozy qui a monte l’operation, ce qui est a son credit moral et technique. Comme Jopsin et Richard avaient monte l’operation francaise en Afghanistan, ce qui est aussi a leur credit a mon avis. Je ne pense pas qu’en France on pourrait soutenir une operation militaire sans consensus, ce qui est une bonne chose.
    Qd j;etais a la fac, un type sympathisant du GUD – et grand fan des Who et de Hendrix etrangement – avait effectivement quelques sentiments pour le « Khadafisme ». Il n’avait pas l’air de trop y croire, ca sonnait un peu « ligne du parti », mais c’est vrai que Kadhafi attirait les extremes en tout genre. On pourrait gloser sans fin sur la pertinance ou non d’etiquettes du genre « fascisme », « socialisme », « collectivisme », etc etc a son propos. Je ne pense pas qu’il soit possible de rationaliser ce que fait un dictateur psychotique.

  2. romain blachier

    vous êtiez un sympathisant du GUD ou vous en connaissiez un? Il y a une faute de frappe ? Pour Kadhafi il a certes changé de ligne et c’est un psychopathe mais il n’échappe pas tant que cela aux étiquettes.Il a en réalité pas mal théorisé son action et soutenu des mouvements bien précis. Certes l’intérèt national lybien était souvent là (ennuyer l’UK avec l’Ira par etc…) mais pas toujours uniquement.

  3. PMB

    La fascination d’une certaine extrême-gauche pour le psychopathe sanguinaire et roué de Libye, c’était (c’est encore ?) quelque chose. Ainsi lors de la sinistre affaire des infirmières bulgares et du médecin palestinien. Affaire qui ne servait qu’à cacher les scandaleux manques de son système de santé publique. A-t-on entendu, en France comme ailleurs, les habituels soutiens de la cause palestinienne s’indigner du sort fait à un Palestinien ? Non, et il a fallu le nationaliser bulgare pour le faire libérer. Aucun des pays frères (de la Palestine et de la Lybie, pour être précis) où il aurait eu logiquement sa place n’a levé le petit doigt. Aucun comité français n’a défilé avec des pancartes contre Kadhafi. Il faut dire aussi que, si on ne peut pas taper sur les Juifs, il n’y a aucun intérêt…
    Depuis, je me tapote la barbe quand j’entends ces gens verser des larmes pour le peuple palestinien. Peuple qu’en fait ils utilisent, avec un Hamas qu’ils ne condamnent guère, comme bélier contre Israël.

  4. Lyonnais aux US

    Cetait le frere d’un copain – non je n’avais pas d’autres relations ou interactions avec le GUD 🙂
    Je comprends un peu son interet pour les Who : une filiation plus ou moins brumeuse avec les ‘mods’, les ‘ska’ et les proto-skinheads UK avant que ce mouvement ne prenne la triste signification qu’il a de nos jours. Mais son affection pour Hendrix reste un mystere.

  5. maguy37

    « parfois plus vague, remplacé même souvent par un fonctionnement dirigiste de type fasciste. »
    Le fascisme, le nazisme, le colonialisme, le néo-colonialisme et l’impérialisme, ce sont les démons de l’Europe ; n’essayez pas de les coller aux autres.
    Je n’ose pas croire que les alter-mondialistes et les indépendantistes irlandais avaient des fonctionnements de type fasciste.
    La Libye avait mis le fascisme en échec pendant la seconde guerre mondiale; elle a résisté au colonialisme, et Kadhafi l’a éloignée du néo-colonialisme et a affirmé l’indépendance économique et politique de son pays. C’est ce sens de la dignité nationale qu’il insufflait à toute l’Afrique qui lui a valu la guerre menée actuellement contre lui par l’OTAN qui veut s’emparer des biens de son pays. mais les Libyens ne seront pas dupes longtemps et les traîtres seront vite abandonnés par l’Occident qui ne parle plus désormais qu’en son nom.
    Je crois que c’est plus en Occident que l’on retrouve les dictateurs psychopathes, car en Libye,les soins, l’éducation,étaient gratuits. Le niveau de vie du libyen moyen était plus élevé que celui d’un français ou d’un anglais moyen.Développer son pays et le niveau de vie de ses concitoyens était une gageure chez Kadhafi.
    Aucun de vous tous qui vomissez de haine contre lui ne lui arrive à la cheville.
    Un conflit entre libyens est une chose, mais que les assassins de l’OTAN et leur troupeau bêlant de haine vienne détruire la Libye au nom de la protection des Civils, c’est une autre chose.
    Que les pays de l’OTAN balayent déjà devant leur propre porte et s’occupent d’abord de leurs délinquants et de leur chômeurs et de leurs sur-endettés avant d’aller mettre la Libye à feu et à sang!
    En France, plus c’est gros, plus ça passe! aucun respect pour les autres peuples!

  6. Lyonnais aux US

    Bravo c’est tres amusant.
    « C’est ce sens de la dignité nationale qu’il insufflait à toute l’Afrique qui lui a valu la guerre menée actuellement contre lui par l’OTAN. »
    Vous avez gagne le pompon. Encore felicitations.

  7. En France c’est surtout l’extrême-droite qui avait un lien avec Kadhafi. Sur la solidarité, oui ce fut étrange.

  8. Maguy, l’impérialisme et le colonialisme, cela est loin d’être circonscrit à l’Europe. On ne peut pas dire qu’il n’y ai jamais eu de conquêtes dans le monde arabe ou de colonies ni que par exemple il y ai des tensions en Chine par exemple sur ces questions. Le modèle économique de Kadhafi ressemble au modèle fasciste. Faites la comparaison et vous verrez.
    Après ce ne sont pas les troupes françaises qui ont ensanglanté la Libye, c’est Kadhafi qui a fait tirer sur son peuple.

  9. PMB

    //car en Libye, les soins, l’éducation,étaient gratuits.//
    Les familles des enfants libyens morts du sida à cause de l’hygiène déplorable des hôpitaux où ils étaient soignés ont pu apprécier l’adjectif « gratuit » dans son deuxième sens : « qui n’a aucune valeur ».
    L’Occident n’a pas toujours des dirigeants d’un haut niveau personnel, non je ne pense pas qu’à Sylvio Bungabunga . Mais dire qu’il recèle plus de dictateurs psychopathes en faisant l’éloge de Gaddafi, c’est nous jouer la poutre qui se moque de la paille.

  10. PMB

    Chaque fois que sur un forum j’ai interrogé un pro-palestinien sur son soutien au médecin engaddafié, je n’ai eu que deux types de réactions : le silence et l’insulte.

  11. romain blachier

    Pareil quand on pose la question sur le Darfour…

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers