La deuxième moitié de l’auteur : le Coucou Jean-Louis Fraysse n’est plus

Lecoucou Il m'avait envoyé un mot, le lendemain de mon anniversaire pour me le souhaiter. Il m'avait envoyé quelques phrases, comme celles que nous avions échangé, lors de la mort de son épouse, de la seconde moitié de l'auteur collectif qu'il formait avec sa femme, de cette fusion de leurs deux êtres qui se nommait Michel Grimaud, pseudonyme collectif pour l'écriture de leurs livres. Et puis un peu après sans doute dans la journée, il rédigeait un billet pour donner le résultat du rébus qu'il faisait deviner chaque dimanche sur son blog… Et puis un peu après Nicolas, qui en était très proche, nous annonçait la nouvelle: Jean-Louis Fraysse venait de nous quitter, six mois après sa femme. La deuxième moitié de Michel Grimaud n'était plus

Michel Grimaud ? De livres pour enfants en sciences-fiction intelligente, vous l'avez peut-être croisé dans une bibliothèque. Avec quelques copains, nous avons croisé Jean-Louis, sa moitié masculine, moustachue, tendre et douce, au creux des lignes de nos blogs, où nous avons tous apprécié sa tranquille humanité et ses engagements pour un monde mois dur pour les plus faibles. Où que tu soies Jean-Louis, nous pensons à toi. Mais, comme l'interrogeait le titre d'un de tes co-livres;, sorti en 1974,  mais putain, Jean-Louis, pourquoi partir ?

Voir aussi les hommages de Mtislav, Sarkofrance, Trublyonne, Rimbus, Nicolas, Didier, David Burlot, Arnaud, Guy-Alain

1 commentaire a été rédigé, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Merci pour lui, pour ces enfants, …
    Je me rappelle de cette discussion qu’on avait eu, tous les deux, quand j’étais passé par Lyon l’été dernier, au retour d’un trop bref séjour chez Jean-Louis, quand je t’avais appris que c’était un écrivain (enfin, la moitié…) et que tu m’avais appris que tu connaissais Michel Grimaud, sans savoir qui était derrière…

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers