La « droite populaire », le meilleur ami du Front National

Koz L'UMP comporte une aile encore plus à droite que les autres. Il s'agit de la droite populaire. Ce courant est un moyen, pour une quarantaine de députés UMP, de prôner les idées du Front National tout en gardant les avantages de pouvoir plus facilement être élus députés voire obtenir des avantages de Ministre comme Thierry Mariani, le chef de file de ce courant, désormais en charge des transports dans le gouvernement Sarkozy. C'est tout de même un avantage, quand à l'image du député du Rhône Meunier, on a vécu de la politique toute sa vie.

Rétablissement de la peine de mort, discriminations envers les homosexuels, méfiance radicale envers tout ce qui n'est pas "de souche", le collectif compte plusieurs parlementaires qui sont passés au tribunal pour propos homophobes ou incitation à la haine raciale. Sympa non ?

La stratégie de ces charmants élus UMP est de coller le plus possible au FN, sur lequel ils se situent parfois même plus à droite, notamment sur le plan social.

Cette stratégie est pourtant, comme vient de le faire observer le blogueur de droite Koz sur Twitter, des plus inefficaces: C'est souvent dans les zones où la droite populaire est présente que le FN fait ses meilleures scores.

Que ce soit dans l'est lyonnais dans la circonscription de Phillipe Meunier, dans le Var chez Philippe Vitel ou dans le nord de Christian Vanneste, le FN est particulièrement haut dans ces zones à député UMP membre de la droite populaire… Ce courant serait-il en train de tuer le parti de Sarkozy à petit feu en validant les théses du Front National ?

8 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. jordan - ataxique

    Je crois que c »est juste que les électeurs du front se sont déja fait rouler en 2007 par sarkozy, du coup là, ils ont retenu la lecon. Quand aux nouveaux electeurs du FN, ils doivent avoir le sentiment de se faire rouler depuis des années par le système « UMPS » comme dirait l’autre, du coup ils se font pas amadouer non plus par cette droite de la droite.

  2. Pour une fois, nous sommes d’accord… je suis cotnent de constater que je ne suis plus l’un des rares à m’itnéreser à ce mouvement là, qui comporte, entre autres, l’ignoble homophobe islamophobe Vanneste…

  3. JCV

    Romain, concernant la droite populaire, voici l’article publié par les élus PS de Rhône-Alpes en novembre dernier sur leur blog de qualité dont on ne parle pas assez…:-)
    http://www.psrhonealpes.fr/a-droite-toute

  4. ChristineH

    Romain,
    Un peu long à réagir!!! Voilà près d’un que cette mouvance existe à l’UMP, avant même le tournant de Grenoble.
    Rien que l’intitulé ne peut qu’amener à la réflexion : la dérive sémantique entre populaire et populiste est là et bien là. Tous des tartuffes !!!! Car proche du peuple, ils ne le sont pas ou alors juste pour le tenir sous sa coupe

  5. Long à réagir? Un peu de concentration la chère, le fait que l’on ne peut pas tour aborder, Christine ce n’est pas la première fois que j’en parle sur le web ou dans la vraie vie.

  6. Ne pas confondre cette « droite populaire » avec la Nouvelle Droite Populaire , le mouvement nationaliste et identitaire fondé par l’ancien député alsacien du FN Robert Spieler (puis président d’Alsace d’abord) et dirigé à Lyon par Pierre Vial, ancien Conseiller régional de Rhône-Alpes.

  7. Roux

    Les Français de droite comme de gauche en ont marre depuis 30 ans … Chirac à l’époque a fait battre la droite en faisant élire Mitterrand, ce dernier a vidé les caisses de l’Etat en distribuant des aides sociales à outrance, y compris pour les étrangers en situation irrégulière. Il les a favorisés et il faut regarder la dette de l’état pour le comprendre … C’est à partir de là que le FN est né (il faut s’interroger sur les causes de sa naissance !). Ensuite Chirac a fait une erreur la dissolution de l’assemblée nationale (et le pouvoir à la gauche une fois de plus ! …). La gauche de Jospin et de la mère Aubry ce sont les 35 heures, l’augmentation de la délinquance et de la dette sociale. C’est Chirac qui est en à l’origine, et je crois me souvenir De Villepin qui a eu l’idée de la dissolution de l’assemblée nationale majoritairement à droite. De toute évidence donc, Jospin a été battu par le FN, mais qu’a fait Chirac il a fait une politique tournée à gauche ! (3ème erreur !). Ensuite, Sarkozy est élu sur des thèmes nettement plus à droite (il semblait vouloir nettoyer les banlieues au karcher (ce que souhaitent les Français) et vouloir mettre un terme à l’immigration. C’est pour ces raisons que les Français de droite comme de gauche ont voté pour lui. Que fait-il ? à peine élu il ouvre en gauche, il nous ressert une « couche » de socialisme alors qu’il a été élu avec les voix du FN. Dingue, dingue ! mais c’est ainsi. Il a donc mis en place le RSA aidé par un socialiste, ensuite il laisse les juges relâcher les violeurs, les multirécidiviste, il laisse construire des mosquées alors que les Français y sont majoritairement opposés (voir les sondages internet) à ce sujet. Bref ! … Il faut toujours et encore du socialisme, preuve qu’il n’a pas compris le peuple Français, la demande du peuple de droite mais aussi d’une bonne partie de la gauche (taxer sur les routes c’est « ponctionner » les bas salaires, pas les riches. Les riches peuvent payer les amendes …). Mais il n’y a pas que cela. L’AME (aide médicale d’Etat a été mise en place avec un coût de 20 millions d’Euros par an ; elle coûte actuellement 650 d’€uros aux Français. On continuent à soigner les étrangers en situation irrégulière sur notre sol avec l’argent des contribuables Français qui sont endettés à concurrence de 1450 milliards d’Euros (voir toutes les infos à ce sujet : http://www.lecri.fr/tag/immigration
    Ne vous étonnez pas de la montée du FN … c’est normal !

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers