entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions

La hiérarchie de l »Eglise Catholique est totalitaire face au mariage pour tous

Croix-egliseLa campagne lancée contre l'égalité devant le mariage par la hiérarchie catholique procéde plus de l'acte militant visant à imposer ses règles  (que n'aurait-on dit si un Imam avait tenu les propos de Mgr Barbarin sur le parlement et Dieu !) et une certaine lecture de la Bible sur l'ensemble de la société que du témoignage… Mgr Podvin a parlé du totalitarisme de ceux qui contesteraient cette position.  Pas sûr que celui-ci soit du côté des opposants.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, ce jour du 15 août  n'est pas qu'une date fériée synonyme de bouchons sur les route, c'est aussi la fête de la montée de Marie pour les catholiques. Je ne reviendrais pas sur l'aspect théologiquement discutable de l'assomption  je l'ai déjà fait il y a quelques années.

Ce matin dans nombre de paroisses catholiques de France a été lue une prière envoyée par le Cardinal André Vingt-Trois. Glissée au milieu des pensées à différentes causes, se trouve le souhait que le mariage soit réservé aux couples hétérosexuels. Si la formulation au sein de la prière peut avoir l'air discréte, elle n'en est pas moins présente et est revendiquée comme militante par le Cardinal de Lyon, Mgr Barbarin.

Donner un avis sur la société

Il me parait pour ma part normal que le pape et sa structure, puissent, comme d'autres, donner leur avis sur sa vision de la société. Je suis d'ailleurs toujours assez surpris de voir nombre d'acteurs engagés dans la cité se féliciter de prises de positions des catholiques, musulmans, protestants, juifs ect… lorsqu'elles vont dans leur sens et leur dénier tout droit de parole lorsque ces dernières s'opposent à leurs opinions.

Que l'Eglise Catholique ne reconnaisse pas le mariage homosexuel, c'est son droit. Même si l'interdiction de l'homosexualité dans la Bible ne me semble pas si claire que l'on veut bien le dire. Dans un billet précédent je m'étais d'ailleurs intéréssé à la question de l'homosexualité dans la bible.

Une lecture dicutable des textes

Dans 1 Corinthiens 6:9 il dit ainsi "Ne vous égarez pas: ce ne sont pas ceux qui se livrent à l'inconduite sexuelle, à l'adultère, à l'idolâtrie, les hommes qui couchent avec des hommes (la traduction est d'ailleurs contestée, certains affirmant qu'elle ne parle que des gens ayant une inconduite, même si les textes grecs semblent bel et bien évoquer respectivement les partenaires actifs et passifs dans les pratiques homosexuelles masculines selon les notes de traduction de la Nouvelle Bible Segond), les voleurs, les gens avides, les ivrognes, ceux qui s'adonnent aux insultes et à la rapacité qui hériteront du Royaume de Dieu".

A cette lumière là on comprend que la problématique posée n'est pas tellement l'homosexualité en elle-même mais plutôt ce qui détourne de penser à Dieu, dans les loisirs et la futilité.Et puis le passage est tout aussi redoutable pour le paquet de mauvaises langues que compte le monde politique et l'humain en général !

Le fait que Paul assimilait de façon qui serait scandaleuse aujourd'hui homosexualité et futilité est logique puisqu'il n'y a avait l'époque pas de couples officiellement installés, le rôle de la descendance étant différent et la sexualité homosexuelle se passant sans doute à côté du mariage, dans les loisirs, ces loisirs que les textes Pauliniens comme l'évangile de Jacques n'aimaient pas trop…

Du reste Paul dit au moins à une reprise qu'il n'est pas forcément à suivre à la lettre en matière de sexualité, toujours dans cette même lettre aux Corinthiens citée plus haut, dans le chapitre 7.

D'ailleurs c'est bien dans ce chapitre qu'il nous dit "Je voudrais bien que tous soient comme moi;mais chacun tient de DIeu un don particulier de la grâce, l'un d'une manière, l'autre de l'autre".N'est-ce pas une autre raison de vouloir l'égalité de tous dans les Eglises? Surtout si la bible nous dit que Dieu s'adresse à tous et à toutes.

Une logique totalitaire de l'Eglise Catholique

Quoi qu'il en soit l'Eglise Catholique est libre d'avoir une autre lecture que celle que je viens de faire. N'en reste pas moins que sa vision pose question c'est quand elle entend imposer, par une campagne, SA morale au parlement et à tous.Le propos de Mgr Barbarin, "Le parlement n'est pas Dieu le pére", est emblématique.

Eut-il été prononcé par un Imam, nous aurions eu droit à une litanie sur la République menacée à longueur de colonnes et de commentaires de lecteurs du Figaro et à des déclarations incendiaire de membres du FN et de l'aile droite de l'UMP.

Si il n'est pas théologiquement injustifié (Oui le parlement n'est pas Dieu, oui le pouvoir terrestre n'est pas le pouvoir divin) il pose un vrai probléme: loin de vouloir limiter son combat à ses croyants (qui ne sont pas tous d'accord avec lui) Barbarin et l'Eglise Catholique en général essaient d'imposer à d'autres citoyens, à tous les citoyens la vision d'une confession. On est pas loin de la vision qu'ont certains mouvements islamistes…vis à vis des chrétiens d'Egypte.

lire aussi l'excellent billet d'Autheuil sur le sujet et celui de Caroline Mécary

25 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. bobcestmoi

    c’est la nouvelle stratégie de benoit 16 dont andré 23 est le metteur en scène
    a defaut de remplir à nouveau les églises , il veut qu’elle pèse davantage dans la politique

  2. Merci pour ton commentaire mais nulle part dans ce billet je ne compare les catholiques à l’extrême-droite. Par ailleurs quand les écrin aux essaient d’empêcher des gens qui ne sont pas catholiques d’avoir le droit de se marier au non du catholicisme cela me pose un souci.

  3. Passante

    Assez d’accord avec vous, mais… « le pape et sa structure »? Attention, on va le voir, que vous êtes parpaillot 🙂
    (en plus du fait que vous vous autorisez à citer et à commenter saint Paul).
    Merci pour votre blog lyonnais-politique-de réflexion, que je lis régulièrement mais sur lequel je n’avait jamais commenté.

  4. romain blachier

    Surtout que x’est du parpaillot évoqué ailleurs sur le billet 😉
    Merci pour votre commentaire qui m’a fait plaisir.

  5. Sans surprise, je suis d’accord avec toi évidemment.
    Et en effet, je n’ose imaginer les embardées lyriques auxqueles ont aurait eu droit si un imam avait dit ce genre de choses…

  6. talweg

    S’il y a une constance, et une cohérence, ds le catholicisme, elle est bien ds cette propension à intervenir dans le débat public comme un acteur fondamental, au nom de la « culture française ». Je ne dénie pas ce droit. Ce qui me pose problème , c’est la médiatisation des positions en question. En effet, je vois beaucoup de peur ds les réactions des catholiques au changement sociétal. Peur de perdre encore sur le terrain des « valeurs ». On n’attaque pas ce qu’on ne craint pas. L’Eglise catholique craint. Elle veut montrer à ses ouailles qu’elle ne doute pas. Soit. Mais pourquoi faire une com’ pareille à cette prière d’évêque (dont on devrait, comme citoyen, se fiche totalement? Parce que les catholiques sont majoritaires? Non. Ils ont droit d’expression, certes, mais nul n’a obligation de les aider à se faire entendre…Moi je suis concerné au premier chef, comme homo. Eh bien je suis consterné qu’on relaye (à ce point) ces paroles de curé.
    Concernant votre remarque sur ce qu’on aurait entendu si un imam avait osé un tel propos, je suis tt à fait ok avec vous.

  7. Quoi ? La bible compare les ivrognes aux homos ! Scandale. (je lis la suite)

  8. J’ai lu (en diagonale, la parie relative aux textes : étant totalement athée, je m’en fous ; c’est peut-être pourquoi nous avons des points de vue différents).
    Nous ne sommes pas spécialement d’accord : je pense que le curé en question fait son job. À force d’aller dans le sens de la société, l’église perd ses clients.
    On est d’accord néanmoins : si un imam avait dit la même chose, la réaction des cathos aurait été lamentable. Mais il est fort probable que la contre réaction des gauchistes se soit retrouvée encore plus lamentable, puisque défendant des saloperies… J’imagine des copains Front de Gauche expliquer que « c’est par racisme que la droite catholique critique les propos des imams alors que c’est dans la culture musulmane de ne pas tolérer l’homosexualité, c’est bien normal que les imams luttent contre le mariage homo » ou un truc comme ça.
    Note bien que dans mon billet du jour, je dis que c’est bien normal que les curés luttent contre le mariage homo : c’est leur boulot.

  9. romain blachier

    merci

  10. romain blachier

    Je pense que le curé fait son job quand il donne le point de vue de son église. Je suis d’ailleurs favorable à ce qu’il le fasse comme je le dis dans le billet. Et je trouve même bien qu’il le fasse parce que c’est son rôle?t Einfn même si l’Eglise catho disait l’inverse, cela ne ferait pas venir ses adversaires dans ses messes. Mais là où il y a une souci c’est que c’est aussi à des noms catholiques que la hiérachie dénie un droit.

  11. romain blachier

    Tu vois donc bien que dans cette phrase il n’est pas question de l’Eglise Catholique mais d’un usage aurait été fait par une partie de l’UMP et le FN si un notable musulman avait dit la même chose…
    Pour la partie sur l’expression de l’Eglise Catholique, tu as mal du lire là aussi: j’explique justement qu’il est normal que l’Eglise Catholique s’exprime…
    merci de tes commentaires

  12. romain blachier

    J’oubliais:entierement d’accord avec la partie sur les fg bien pensants qui d’ailleurs du racisme sans se rendre compte

  13. romain blachier

    y’a pas à t’excuser…y’a aucun souci et c’est pour cela que j’aime débatttre

  14. Koz

    Etant actif en politique, je pense que tu devrais user de certains mots avec plus de précaution ou, à tout le moins, de façon conforme à leur définition. Que vient faire le totalitarisme là-dedans ?!!
    Et explique-moi donc en quoi l’Eglise impose quoi que ce soit. Elle exprime sa conviction, sa position. Est-ce cela, « imposer » ? En ce cas, je te trouve bien totalitaire, Romain.
    Quant au propos du cardinal Barbarin, il est parfait : un parlement quel qu’il soit ne change pas l’homme, quelles que soient les lois qu’il édicte.

  15. Têtuniçois

    Si le conseil du culte musulman avait lancé une vaste prière contre la loi sur la burqa , l’UMP aurait hurlé à l’ingérence inadmissible dans les lois de la République ….
    En Tunisie les islamistes combattent l’Egalité hommes femmes , en France l’Eglise combat l’Egalité homos hétéros.
    Si la France ne ressemble pas à l’Iran des mollahs c’est grâce au combat courageux des philosophes des Lumières , aux Révolutionnaires et aux radicaux socialistes de 1905

  16. Têtuniçois

    La prière homophobe du 15 août n’est que le début de la croisade de l’Eglise contre le mariage CVIL des homosexuels . Ensuite viendra le lobbying auprès des députés et les manifs  » les pédés au bûcher  » comme lors du débat sur le pacs .
    Incroyable de voir que des prêtres frustrés sexuellement et fustrés de ne pas pouvoir se marier s’opposent au mariage CIVIL des couples homosexuels ….

  17. romain blachier

    Koz: le totalitarisme? voila justement une question qu’il faudrait poser à Mgr Podvin, qui a lancé le terme hier dans le débat.
    Totalitaire est bien le terme et il ne me semble pas exagéré. Non pas au sens bien sûr d’une dictature théologique que comploterait en secret le Vatican et à laquelle se référent quelques laicards d’arrière garde ou complotistes mais dans le sens d’une religion qui voudrait imposer sa vision du monde sur ce sujet à la totalité de la société. C’est le sens orignal du terme totalitaire.
    Ce qui m’améne à répondre à ton autre interrogation: Pour moi l’Eglise Catholique sort ici de son rôle. Je ne lui dénie pas, comme le fond tant d’autres, le droit de parler. Je ne souhaite pas non plus comme certains, qu’elle parle à la carte, qui lui disent « tais toi tu n’as pas à t’exprimer » quand elle dit ce qu’ils ne veulenet pas entendre et applaudissent et mettent en avant sa parole lorsqu’ils sont d’accord.
    Mais nous sommes ici dans un cas différent: que l’Eglise Catholique, en vertu d’une lecture à elle des textes, aie sa position sur le mariage pour tous et son acceptation en son sein c’est son droit. Qu’elle tente d’empêcher l’Etat de permettre à des athées, musulmans, protestants, bouddhistes etc…d’avoir le droit de le faire me pose un vrai probléme.
    Merci de ton commentaire en tous cas.

  18. romain blachier

    Je ne vois pas ce qui est électoral, nous ne sommes pas en période d’élection.
    Il y a de fait un lobbying qui est mis en place pour structurer les catholiques sur cette question. Que des voix en son sein veuillent discuter de cela me parait plutôt sain.
    Enfin sur le dépassement des partis et la division, le sujet ne divise que la droite. La gauche est unie sur le sujet pour l’égalité.

  19. PIERROT13

    En cette période de vacances, un petit bouquin fort intéressant : La police religieuse dans l’ancienne France de Gabriel Le Bras. Il s’agit de la transcription d’un cours magistral donné par l’auteur à la Sorbonne au début de la 2° guerre mondiale. Il y explique fort bien les tentatives permanentes de l’Eglise pour prendre le pouvoir sur le Politique.
    Autre sujet de réflexion, la Bible, celle qui noius est arrivée est issue de traductions multiples successives la première mouture des textes étant issue de la tradition orale vieille de près de deux siècles et les quatre évangiles que nous connaissons sont le reflet d’un choix fait par l’Eglise qui a laissé de côté tous les autres textes, chaque témoin ayant avancé sa propre version.
    Ceci, c’est juste pour l’Histoire et la crédibilité des textes utilisés par des militants dont la mentalité date de bien avant 1905 et qui voudraient prendre le pouvoir. Ils avaient eu un petit espoir (déçu) avec Boutin.

  20. PMB

    (Incidente sur ce que vous dites de l’Assomption)
    Ce qui me choque dans le culte marial (mais de l’extérieur, n’étant plus dieu merci de quelque paroisse), c’est la polarisation sur le caractère virginal de Marie, l’idée que si elle a été mère porteuse (copyright Eolas) c’est en dehors de toute sexualité, qu’elle et Joseph le chaste n’ont été qu’une famille d’accueil, avec un fils fugueur (l’affaire du Temple). L’Eglise veut bien des femmes si elles sont vierges (si possible consacrées), ou mères, ou veuves. Celles qui sont d’abord femmes, malheur à elles !
    Et avec ça, les curés ne cessent de parler de sexualité, de se mêler de celle des autres…
    Quelques commentateurs catholiques (…) la jouent douloureusment surpris que les protestants ne soient pas gentils avec eux qui sont si gentils avec les protestants. J’ai assez de mémoire et de culture pour savoir de quelles persécutions durables les fidèles de la « RPR » furent les objets. Pour ne parler que de l’Ouest où je vis, les guerres de religion y furent particulèrement meurtrières, le protestantisme fut éradiqué des campagnes, n’y restent comme chez moi qu des noms de rues (Rue du Temple ou pire, Impasse des Huguenots – ce n’est même pas un lapsus – et leurs cimetières ont complètement disparu). Les historiens catholiques, jusqu’au XIX° siècle au moins (ex Guillotin de Corson) en parlent comme d’une infamie.

  21. PIERROT13

    Sans être non plus d’une quelconque « paroisse » et avoir quelque temps pour la lecture, ce que vous soulevez de la place de la femme, vierge et mère (ce qui est génétiquement imposible si l’enfant est un garçon) se retrouve dans plusieurs religions orientales du passé.
    Si un lointain avenir se penche sur notre propre Histoire, il est fort probable qu’il disposera de documents probants (écrits, photos…). Pour notre passé, nous n’avons que des traces issues de traditions orales dont forcément enjolivées, modifiées et de plus traduites successivement maintes fois de langues en langues.

  22. PMB

    @ PIERROT 13 :
    Les grandes religions monothéistes sont plutôt misogynes, non ?

  23. PIERROT13

    Ben oui. Mais il y a une femme, souvent vierge et mère, dans le circuit.
    Il n’est de religion monothéiste qui ne soit issue de l’imaginaire.

  24. Je ne lis pas les commentaires…
    D’accord avec toi et en tant que Catholique je suis choquée.
    Bien que je sois attachée à la fête du 15 août j’ai boycotté la messe à laquelle je vais chaque année. Cela m’a coûté. J’ai failli écrire à Barbarin, suite à son interview dans le Progrès mais comme je suis bénévole dans un service officiel de l’église de Lyon, j’ai craint de compromettre ce service…
    Ce qui m’a choquée dans ses propos sur le mariage homosexuel c’est qu’il s’est référé aux Juifs et aux Musulmans pour justifier sa position pltôt qu’aux autres églises chrétiennes…

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers