entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions

La manip Guéant

La déclaration de Claude Guéant d'envisager une interdiction des listes antisionistes de Dieudonné et Soral a surpris, d'une part parce qu'interdire à une liste qu'elle qu'elle soit de se présenter aux élections est un acte dur dans une démocratie, d'autre part parce qu'on se demande ce que cache une telle annonce.

Ce n'est pas la premiére fois qu'une liste de ce type se présente aux élections puisqu' Europalestine, parrainnée par le même Dieudonné s'était présentée aux suffrages des électeurs aux dernières européennes. Il y a tout de même une différence notable dans la composition des listes anti-sionistes puisque d'une part celles-ci vont comprendre les militants d'extrême-droite groupés autour d"Alain Soral, d'autre part des militants pro-Iraniens du centre Zahra. Il n'est d'ailleurs qu'à voir les contenus vidéo du site du parti anti-sioniste pour le voir, ce sont les même que celui de cette organisation qui se présente comme un centre culturel.

Derriére cette facade, le centre Zhara est une organisation qui défend en France la politique du président Ahmadinejad, pourtant trés contesté en Iran même. Chaque vidéo, presque chaque conférence est l'occasion de rappeler un soutien au président iranien. Cette influence se ressent encore au niveau de la liste aux européennes puisqu'au côté du président du centre Zahra, Dieudonné et Soral ont justifié la position d'Ahmadinejad lors d'une conférence du parti antisioniste.
Par ailleurs les contacts entre le centre culturel et la mouvance d'Alain Soral ne datent pas d'hier puisque l'écrivain y donnait une conférence il y a quelques mois…

L'Iran jouera-t-il le même rôle de mécène que peut jouer Declan Ganley (via des fonds issus de la droite US ?) le sponsor de Libertas en Europe et de de Villiers en France ? On ne sait pas.

Par contre l'annonce du secrétaire général de l'Elysée tient surement de la manipulation politique.
Elle fait d'une part une grosse publicité à cette mouvance jusque là confidentielle médiatiquement, d'autre part elle survient à deux jours de la visite du ministre d'extrême-droite israelien Lierbeman, qui prône une politique raciste. Guéant aurait voulu faire monter et donner de la visiblité aux anti-sionistes qu'il ne s'y serait pas pris autrement. Dans quel but ? Diviser les voix contestatrices ? Détourner l'attention médiatique d'autres enjeux ? Poser l'UMP en rempart ? On ne sait pas.

 Une chose est sûre, je n'ai pas la moindre sympathie pour les théses défendues par le parti anti-sioniste mais, outre que c'est aux électeurs de décider, ce serait lui faire trop plaisir que de l'interdire.

12 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. Dieudonné persécution sur un récidiviste
    S’il fallait faire un choix, quelle face du métissage devrions-nous sauver : l’angélisme stérile ou l’abomination extrémiste ?
    Pas d’alarmisme, n’ayez crainte, la troisième possibilité, celle de la nuance, du bon sens, de la majorité et de la moyenne prévaut sur tout positionnement de société.
    Quand l’espace politique devient le révélateur d’une construction morale articulée par une histoire parfois repentante, souvent sélective et un ressentiment ne différenciant pas l’intime de l’universel, on peut légitimement s’attendre à une guerre civile passive qui ne porte pas son nom.
    Faire des diagnostics c’est le sport national. Là où l’on cherche une raison idéologique on peut trouver des solutions pathologiques. Mais sous les projecteurs peu importe les victimes, seuls comptent les bénéfices.
    Quant à Dieudonné, qui il est n’est pas la question, ce qu’il est, voilà la réponse.
    La suite :
    http://souklaye.wordpress.com/2009/03/22/16-mesures-mon-chargeur-est-surcharge-indigestion-d’integration/

  2. J’avoue que je n’arrive pas à trouver normal qu’une personne interdise à des gens de se présenter… Je préfère que Dieudonné prenne une veste dans les urnes plutôt qu’un obscur haut fonctionnaire fasse une manip pour l’interdire…
    Je pense en plus que c’est plus efficace, une branlée dans les urnes. Ca donne moins à la personne l’occasion facile de se poser en pôvre victime…
    (sinon tu as le spammeur de blog qui viens te voir toi aussi. félicitation ^___^)
    Bonne semaine

  3. jbdivry

    tout à fait d’accord avec toi Romain
    grosse manip
    position malsaine
    « je ne partage pas vos idées mais me battrai pour que vous puissiez continuer à vous exprimer »

  4. Romain,
    Faut-il laisser aux ennemis de la liberté le droit de s’exprimer au nom de la liberté d’expression et au motif que la démocratie est source d’expressions?.
    Vaste sujet philosophique s’il en est.
    Pour moi personnellement, pas de liberté aux énnemis de la liberté. Il est des moments où chaque corps d’individus, chaque Etat au travers ses organes démocratiques se doivent de prendre des décisions qui engagent et protègent les civilisations.
    Avoir voulu respecter la démocratie en 1936, on a donné le pouvoir à Hitler et l’on a vu les conséquences. Il est des moments également où la conscience universelle de l’homme doit être une vertu. c’est-à-dire qu’elle doit être au dessus de tout.
    L’abruti Dieudonné dont je trouve que l’on fait bien du cas, alors que tant d’hommes et de femmes en France et dans tous les pays du monde souffrent devant un avenir plus qu’incertain.
    Par ailleurs, il est regretable et je dirais même anti-démocratique car il n’a pas de légitimité populaire que le Secrétaire Général de l’Elysée se pavane à longueur de journées sur les ondes de radio et de télévision. Sur le fond, certes, personnellement, je suis pour que l’on interdise à cet individu de Dieudonné l’interdiction de toute élection.Car c’est ouvrir la boîte de Pandore à laisser se propager les idées et un langage contraires aux valeurs universelles des Droits de l’Homme.
    Faut-il rappeler, que sous le IIIème République, au nom de la liberté de la presse et de la liberté d’expression, on a laissé Maurice Barrès et Charles Mauras déverser des propos haineux lors du Procès du Capitaine Dreyfus, ce qui a eu pour résultat de préparer dans les cerveaux la mise en place et l’acceptation du Régime de Vichy. Il est clair que si à cette époque, il y avait eu une législation qui interdisait de tels comportements, il n’est pas certain que l’extrême droite et le Maréchal Pétain et Laval en tête auraient pris le pouvoir en 1940.
    Pour moi, la République c’est la vertu. Vertu de l’Universalité du respect des Droits de l’Homme, vertu de la démocratie où la souveraineté nationale est exercée par le peuple au travers de ses représentants élus qu’il exerce en son nom.
    Vertu de la légalité dans un Etat de Droit où la liberté de chacun s’arrête où commence celle de l’autre.
    Vertu de solidarité et de charité entre chacun des membres qui compose la Nation.
    En conclusion, moins l’on parlera de cet individu, mieux la démocratie se portera. Je soupconne le PR de faire du déviationnisme électoral et de la diversion politique pour cacher les difficultés que rencontrent l’Europe et le peuple de France.
    Gaullistement vôtre
    Claude JEANDEL

  5. Cher ami,
    il ne vous aura pas échappé que, jusqu’à présent, les Français de confession musulmane votent très majoritairement à gauche. Il se trouve que ce sont également eux qui sont les plus sensibles aux sirènes antisémites. Ne serait-il pas possible qu’en braquant le projecteur sur Dieudonné, par cette fausse menace d’interdiction, Sarkozy puisse espérer que les listes de celui-ci piqueront des voix au PS ?
    D’autre part, et pour mon compte personnel, je suis résolument compte l’interdiction. Par principe, d’abord (je reste également opposé pour les mêmes raisons à la loi dite Gayssot). Ensuite parce qu’il sera intéressant, justement, d’examiner dans quelles régions Dieudonné fera ses meilleurs scores – si l’on me comprend bien.

  6. fred (lol)

    Un peu limite ce post Romain : en somme il ne faut pas trop dénoncer le fascisme vert, ce serait faire le jeu stratégique de la droite…circulez, il y a rien à voir?! C’est une plaisanterie? Je m’explique :
    Au début des années 80, nous avons été nombreux à dénoncer avec virulence les thèses extrêmistes alors même que le FN était « médiatiquement confidentiel »…puis le combat s’est poursuivi, avec SOS notamment : on aurait dû attendre le 21 avril 2002 pour les condamner?
    C’est vrai, il y a certainement une stratégie politique de la part de Guéant. Mais elle paraît tout de même moins condamnable que les propos de Dieudonné, il me semble.
    En outre, nous avons dénoncé le FN, encouragés par Mitterand, qui lui aussi n’était pas avare de stratégie politique…Si nous avons agi ainsi, ce n’était pas pour suivre la stratégie de Mitterand, mais parce que les idées du FN nous révulsent.
    Nul besoin de se trouver de pseudo-excuse pour ne pas lutter vigoureusement contre l’extrêmisme, quel qu’il soit.

  7. romain blachier

    @fred(lol): la tu planes complet, tu as lu ce billet en diagonale et me connait bien mal.
    Si y’a bien quelqu’un qui se bagarre depuis bien longtemps contre le fascisme vert et la tentation d’une certaine gauche de succomber à ses sirènes c’est bien moi. Je me suis exprimé à de nombreuses reprises sur ce blog (là http://minurl.fr/eyc mais à bien d’autres reprises ) comme ailleurs sur la question et me suis énormément bastonné sur ça!
    D’ailleurs dans ce billet je démonte justement les réseaux de ces antisionistes et des motivations sous-jacentes de certains d’entre eux…Relis ce que j’ai écrit avant de commenter si rapidement…
    Et pour finir, là Guéant ne dénonce pas, il instrumentalise

  8. Laurent Purion

    @Fred(lol):je confirme, Romain a une vraie tendance à s’embrouiller avec tout ce qui peut ressembler à de l’islamo-gauchisme ou à relativiser le racisme ou l’antisémitisme et à critiquer ceux qui comme Alain Gresh , récemment invité par les jeunes socialistes du Rhône, ont une complicité avec ccertains radicaux islamistes.

  9. Pour ce qui me concerne, je pense qu’il est préférable que ces listes puissent être présentes sur les élections européennes.
    N’est-il pas mieux que ces candidats vivent une défaite plutôt qu’une interdiction qui les placerait en victimes ?

  10. Je préférerai toujours Voltaire (« Je hais vos idées mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez les exprimer »), à Saint Just (« Pas de liberté pour les ennemis de la liberté »), mêm si je n’ai pas de sympathie pour Dieudonné et ses bétises (peut on vraiment appeler ça des idées?)
    Qu’il puisse se présenter devant les électeurs, oui, pour lui montrer qu’il est plus que minoritaire, et démonter ses arguments et ça n’empêche pas de poursuivre certains des propos qu’il pourrait tenir dans ce cadre.

  11. Florent

    @Philippe Masson :
    Et s’il est majoritaire, on fait quoi ?

  12. Battling

    Saint Just disait aussi
    « La révolution est une torche qui brûle au fond d’un tombeau »
    Moi je suis fan lol

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers