Etienne Tête: pas si vite !

Etienne-tete Actualisation de 20h Etienne Tête vient de m'appeller depuis son
bureau où il rangeait ses affaires avant de la quitter. Sa délégation lui a finalement été
retirée officiellement. Il conteste la forme sur laquelle on été
rapportés certains de ses propos d'interviews et déclare que les
récents événements vont tendre les prochaines échéances régionales. Il affirme aussi se situer désormais dans l'opposition au Maire de Lyon.

La presse lyonnaise s'emballe: Gérard Collomb aurait retiré sa délégation à Etienne Tête, son adjoint vert (et numéro 2 sur la liste départementale d'Europe Ecologie pour les prochaines régionales) avec qui il entretient des relations complexes. Le Progrès en parle. Lyon Capitale suit et, comme souvent dans les commentaires, une poignée d'activistes de l'UMP et de diverses associations proches de la droite s'en donnent à coeur joie sous une multitude de pseudos aussi courageusement anonymes que divers. Bref tout cela s'enflamme.

A l'origine, il y a une entrevue dans la Tribune de Lyon d'Etienne Tête au sujet d'Euronews. Défavorable au financement public de la chaine, l'Adjoint au Maire de Lyon ne mâche pas ses mots et tient des propos virulents sur le Maire de Lyon, parlant notamment à son sujet de "complexe de l'universitaire" face au monde des affaires. Collomb, qui a jusque là souvent laissé le vert intervenir librement dans le fruit de nombre de dossiers, à commencer par le Grand Stade, trouve que les mots virulents choisis par Etienne vont trop loin et manquent de loyauté. Il envisage alors un temps de prendre ses mesures, évoque un retrait de délégation.

Pourtant, dès la parution de l'article, Etienne Tête a écrit immédiatement au Maire de Lyon pour le prévenir que les propos qui lui sont prêtés dans la tribune de Lyon ont été, selon lui, déformés.

Le souci, c'est que l'entourage du Maire de Lyon, qui a reçu la lettre, ne la transmet pas imédiatement au Maire de Lyon… l'explication de Tête ne parvient pas au Maire et la situation s'envenime. Du coup l'Adjoint passe par un autre créneau et obtient un rendez-vous pour s'expliquer avec Gérard Collomb.Tête est encore Adjoint .

6 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Griffon Lyonnais

    Tête est toujours adjoint sur le site de la ville … mais « si c’est vrai, c’est dans le Progrès ». Pas de démenti dans l’édition du jour, peut-être demain … 😉

  2. jm

    Tête c’est Perrin-Gilbert avec des compétences en plus, dommage qu’elles ne concerne pas la vie publique.

  3. Berthold

    Petite précision : si le maire a retiré sa délégation à Etienne Tête, celui-ci est toujours adjoint jusqu’à ce que le conseil municipal se prononce.
    Sur le fond, cela clarifie les choses, mais ce n’est peut-être pas un bon calcul à terme pour Gérard Collomb.
    Le Grand Stade, c’est une vraie bombe politique!

  4. @ Romain: on parle de ce sujet et de toi dans l’édition du jour … j’ai l’impression que les journalistes n’ont pas gouté le doute dont tu faisais état … 😉

  5. Romain,
    Comme tu le sais, je suis opposé au Grand stade à Décines, mais favorable à une grand stade à LYON…A GERLAND.
    Le problème posé à travers le cas d’ Etienne Tête, c’est le fonctionnement de la démocratie et de l’acceptation que les citoyens y compris avec certains de leurs élus puissent être en désaccord sur des projets faramineux et cela pour faire plaisir au financier Aulas qui n’a que faire du fonctionnement de la démocratie et encore moins du peuple.
    Je rappelle pour mémoire que ledit Aulas par l’intermédiaire de son avocat voulait faire pression par voie de justice sur le Maire de Meyzieu, légitimement élu(au 1er tour) pour l’empêcher de défendre les intérêts de sa ville et de ses habitants.
    Faut-il rappeler, que l’ivresse facile de la victoire en 2008 n’empêche pas de respecter les gens qui ne pensent pas comme vous.
    Une décision politique, dans laquelle se trouve un projet ne peut-être valable, efficace que si elle est acceptée par le corps social.
    Or, ce projet de grand stade à Décines, de nombreuses personnes, dans l’entourage même de Gérard Collomb savent que c’est une hérésie financière et je serais curieux de savoir quelle est actuellement la pensée de Jean-Jacques Queyranne sur cette affaire, laquelle risque de lui coûter quelques élus aux prochaines régionales.
    Comme je te l’ai dit récemment, « il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué ».
    Tu la sais, j’ai beaucoup de respect, à la fois pour toi et tes collègues de l’arrondissement mais aussi pour Gérard Collomb mais pas quand vous faites des conneries.
    Tel que c’est parti, cette affaire de stade risque de vous coûter très cher.
    Puis-je me permettre de te demander d’agir auprès de Gérard Collomb et de ses co-listiers pour faire cesser immédiatement ce projet de grand stade à Décines et d’organiser une réflexion sur un redimensionnement du stade historique de Gerland ?.
    Pour terminer, je confirme que dans cette affaire, je suis solidaire d’ Etienne Tête,de Philippe Meunier, de Michel Forissier, Maire de Meyzieu et du Maire PS de Chassieu.
    Gaullistement
    Claude JEANDEL

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers