La Rochelle et les arbres qui cachent la forêt

Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt

PoiresLa Rochelle et son deuxième tour de législatives est partout, dans tous les sens.On n'évoque plus dans les écrans et les papiers que cela depuis hier: Ségolène Royal risque d'être battue par le socialiste dissident Olivier Falorni. Et la première dame de tweeter son soutien à ce dernier.

Du coup Libération fait deux unes consécutives dessus. Peut-être trois quand on sera vendredi. Je recommençais à me demander si je n'allais pas me réabonner. Je vais peut-être encore attendre. Je suis sûr que le public de la conférence sur l'homoparentalité à laquelle j'intervenais ce soir et qui attendent beaucoup du Président en seront d'accord. Ou les handicapés dont l'allocation se situe sous le seuil de pauvreté.

Tribune de Lyon de son côté m'a demandé mon avis sur le tweet de la compagne de François Hollande que j'ai décliné sur le thème "Bien sûr qu'elle a le droit de s'exprimer. Mais son avis ne devrait pas avoir plus d'importance qu'un autre vu qu'elle n'a pas plus de légitimité qu'une autre. Mais il est vrai qu'il y a ambiguïté sur le poids de sa parole à partir du moment où elle a un bureau dédié à l'Elysée. Bernadette Chirac a clairement choisi de faire de la politique en se faisant élire, Danielle Mitterrand avait sa fondation et des positions divergentes parfois de son mari via des activités bien distinctes de la présidence. Tiens je viens de voir qu'Olympe tenait un propos assez proche.

Quand à l'affaire sur le fond, si je suis partisan du libre choix des électeurs et de la légitimité des urnes comme je le disais hier, si les attaques de certains partisans de Ségolène Royal sur Twitter vis à vis de Falorni sont fatigantes, je n'oublie pas que la présidente de Poitou-Charente n'a été parachutée à la Rochelle que parce qu'elle avait librement choisi de laisser sa circonscription d'origine qu'elle avait remportée à la droite à une autre pour ne pas cumuler ses mandats.

Ségolène Royal s'est ainsi retrouvée embringuée dans cette histoire ridicule de circonscriptions réservées, transformée en arbre pour cacher la forêt de divers proches de Martine Aubry à commencer par Christophe Borgel, parachutés sans vote militant dans des circonscriptions où un ornithorynque à poil dur peut être élu, tant qu'il est tamponné du poing et la rose. Une telle situation peut provoquer et provoque la dissidence et Ségolène n'aurait pas du rentrer dans ce jeu d'imposition ou demander des garanties.  Olivier Falorni se retrouve lui, objet du soutien de la droite qui veut tenter d'utiliser cet homme de gauche pour distraire l'attention.

Oui l'enjeu est là: distraire l'attention.  Le véritable arbre qui cache la forêt c'est l'ensemble de cette histoire: alors que le FN et l'UMP s'unissent de plus en plus, à commencer par Madame Morano, alors que les débuts du Président et du gouvernement se passent bien, alors que nous remportons des succès massifs dans ces législatives, on ne parle plus que de Rochelle et d'ex et d'actuelles du Président.

Une aubaine pour une droite qui ne dit plus rien de son projet de société et s'accroche aux anecdotes. Un poison en temps médiatique, qui s'accroche au spectacle: dimanche, alors que dans tous les territoires de France des socialistes auront gagné, on ne verra en temps médiatique que le résultat de La Rochelle. Oubliant le plus important: les espoirs et les besoins de réforme. Bref la politique.

9 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Cholois

    Rassurez vous, ce soir à la Rochelle, même si les médias ne le relatent pas, il a bien été question de politique, de pauvreté, de handicap, de souffrance du peuple, d’honneteté, de projets pour l’interêt général et de convictions profondement ancrées qui donnent le courage du combat.
    Ce soir à la Rochelle, la stratégie de reconquete de la droite, pour reprendre, y compris en se compromettant avec n’importe qui, la direction de cette France qu’ils pensent être la leur, a été dénoncée. Et ce qui se passe à la Rochelle depuis plusieurs mois est un exemple des salo…ies qu’ils sont prêts à mettre en oeuvre. Le tweet est un accident de plus, peut-être du à la bêtise, je n’ose penser à une trahison de plus, et au plus haut niveau.
    La reconquête de la Rochelle et de la Région par Bussereau, Raffarin et leur équipe, serait le début d’un retour progressif de la droite sur tout le territoire au cours des 5 années à venir, avec la complicité du FN et de tous ceux qui sont prêts à trahir comme Falorni ou Besson.
    Ce même jour M Aubry et JM Ayrault dénonçaient ce même risque d’une droite prête à tout ! Et réaffirmaient, comme les élus de gauche à la Rochelle, la volonté de la gauche de respecter, l’honneur et la morale en politique.
    Difficile de retransmettre 3h d’échanges, d’espoir, de colère, d’amitié, de convictions, de volonté, de blessures et de tristesse partagés.
    Je vous assure que ce soir à la Rochelle, la politique était bien le centre et l’objet de la réunion autour de S Royal, mais je ne peux qu’essayer de transmettre ce que j’ai vécu sans chercher à convaincre.

  2. Franchement, cette histoire de tweet agace fortement les gens que je cotoie: tout le monde s’en fout. Certes, on en discute et chacun donne son avis sur la position que devrait adopter la compagne du président. Mais bon, tu le dis très bien, c’est l’arbre qui cache la forêt. L’UMP penche d’un côté dangereux, les médias restent discrets là-dessus, mais je pense que ça va jouer contre eux, d’une manière ou d’une autre. Excellent billet.

  3. romain blachier

    Je vous le souhaite et je ne doute pas qu’il y ai aussi des propositions. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de politique dans tout cela mais que l’ambiance est celle-là. Ce n’est pas forcément la faute des candidats. Après peux-t-on résumer la position de Falorni à une stratégie de reconquête par Bussereau?
    Le rochellais est depuis toujours engagé à gauche. Va-t-il basculer parce que le PS national le combat et qu’une part de l’électorat local de la droite le soutien ? Ce n’est pas écrit. En tout cas il est sûr que certains veulent faire de Falorni un instrument anti-socialiste. Mais la suite n’est pas écrite.
    APrès il y a aussi beaucoup d’autres circonscriptions en France. Tiens par exemple les 6901, 6902,6903,6904 😉

  4. romain blachier

    Oh les médias ne sont pas les seuls fautifs, il y a aussi une dépolitisation et une facilité à se laisser aller au spectacle qui envahi nombre d’internautes ne bossant pas du tout dans les domaines de l’information.

  5. fandubp

    Donc si je comprends bien, le FN appelle à voter pour des candidats qui défendent l’Euro et l’UMP pour des candidats qui sont contre.

  6. romain blachier

    Oui. Mais visiblement ils se rejoignent sur le reste selon Morano et Fillon.

  7. baillergeau

    je ne suis pas certain que l’on mesure ce que pourrait représenter SR au perchoir.
    FH sait que cela pourrait être infernal.
    Sommes-nous certains que cet homme très secret n’est pas Machiavel?
    Cela étant, le fait qu’un socialiste soit de toute façon élu à LR me satisfait déjà.

  8. Gwynfrid

    Les Rochelais éliront bien qui ils voudront. La dissidence, avec éventuellement l’échec du parachuté, c’est simplement la démocratie en action: même dans la circonscription la plus sûre qui soit, il faut quand même convaincre les électeurs qu’on est le ou la meilleure pour les représenter. La dissidence est donc une situation normale et saine, même quand elle ne plaît pas au parti.
    D’ailleurs, le PS va tirer discrètement bénéfice de bon nombre de dissidences pour récupérer plusieurs sièges qu’il avait en principe cédés à ses alliés par des accords de premier tour: il aurait donc mauvaise grâce à se plaindre.
    Mais il reste un aspect très négatif à tout cela: le mélange douteux entre vie privée et vie publique, qu’on pouvait espérer voir disparaître avec Nicolas Sarkozy. Le président « normal » n’en peut mais… Reste à espérer que ce n’était qu’un incident isolé.

  9. Cand75

    Je crois que sur le tweet de madame VT, tout a été dit! C’est une lourde faute, inexcusable! Bref elle est grillée! Sur La Rochelle, je trouve que ce billet loupe un élement fondamental : le retour (enfin est ce que ça avait disparu….) du vieux PS et de tout ce qu’il y a de pire! J’ai l’impression de revivre le congrès de Reims. L’éternelle alliance de tous les aigris anti Royal qui lui font barrage pour l’éliminer sans se soucier des conséquences. La nouveauté ici est que le dissident ps s’allie avec la droite. Je trouve scandaleux que Lionel Jospin, si présent au côté de Hollande n’exprime pas son soutien à la candidate de la majorité Ségolène Royal. Il ne le fera pas car il n’a jamais digéré 2007 et qu’il veut règler son compte à SR. Sans oublier que son ami Glavany rêve de la présidence de l’assemblée Nationale. VT, Jospin, Falorni, Glavany…comme par hasard un groupe d’amis! Je suis juste navrée de constater que certains ps sont une fois plus prêts à tout pour virer Royal! Et peu importe les conséquences pour Hollande hein: ce sera pourtant une défaite pour lui aussi si Royal perd! La droite va pouvoir se vanter d’avoir décidé de l’avenir de la future présidente de l’assemblée nationale soutenue par le président de la République et le 1er ministre…Je crois que nous devons tous dénoncer ce qu’il est en train de se passer à La Rochelle!

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers