Travail obligatoire pour les titulaires du RSA: une mesure coûteuse pour les contribuables, qui enferme dans l’assistanat et illégale

Rsa Le billet de mon copain Nicolas a attiré mon attention sur les propos du député UMP et ancien ministre Daubresse. Celui-ci, dans la continuité des déclarations ces derniers mois de ses collégues de parti Baroin et  Copé  nous fait le vieux coup du "les pauvres y zont qu'à travailler" pour essayer de désigner des boucs émissaires à tous les gens qui se tuent à la tâche pour un misérable 1000 euros par mois. Et puis Copé a remis une couche aujourd'hui en parlant d'arrêter l'assistanat. J'ai cru au début qu'il voulait parler d'arrêter d'arroser l'entreprise Dassault d'Olivier Dassault (député UMP) et Serge Dassault (Sénateur UMP) mais non.

Il parlait de gens bien plus pauvres en demandant à ce qu'il y ait un travail obligatoire pour toutes les personnes qui vivraient avec le RSA, sous peine de leur couper les moyens de se nourrir. Cette proposition est à la fois coûteuse pour les contribuables, enferme les individus dans l'assistanat et illégale.

– Une mesure coûteuse pour les contribuables. Copé demande à ce que 5 à 10 heures par semaine soit consacré par semaine par chaque Rmiste à un travail pour la commune, le département, la région ou la communauté de communes. Bizarrement il ne propose pas que ces personnes travaillent pour l'Etat, contrôlé par l'UMP…Pourquoi ? Parce qu'il sait très bien que les coûts d'encadrement, de surveillance et de contrôle générés pour gérer ces personnes seront énormes. En les faisant supporter par des collectivités locales détenues majoritairement par la gauche, il espére leur faire payer l'addition pour ensuite les accuser de faire exploser les impôts locaux. Les contribuables auraient à payer, outre le RSA, les coûs générés par la mesure proposée par Copé et le contrôle de cette mesure en sus. Merci l'UMP pour cette addition supplémentaire à nos feuilles d'impôts!

-Cette mesure enferme les individus dans l'assistanat. Au lieu de donner une formation pour que les titulaires du RSA puissent connaitre un métier et apporter une vraie contribution à la société, on va leur faire faire des petits boulots de principe. Pire, ce type de main d’œuvre pourrait même détruire de vrais emplois qui auraient pu permettre à certains de sortir du RSA et travailler. Au lieu de cela, c'est pendant des années que les bénéficiaires du RSA vont rester au même stade. Bravo.

-Cette mesure est illégale. En effet la France a signé la convention de l'OIT, qui prohibe le travail obligatoire. Ou Copé est stupide ou bien il le sait très bien et joue sur la démagogie pour afficher une mesure qu'il ne veut pas prendre réellement, histoire pour un bénéfice électoral incertain, de dresser les français pauvres contre les français très pauvres. Beau projet de société pour l'UMP.

6 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Guillaume

    Le Rsa est sujet à de multiple controverses même si 400 euros environ par mois c’est très peu et insuffisant pour vivre.
    Vous proposez la formation dans l’article afin de permettre un retour à l’emploi et donc un revenu décent. Le cout d’une formation est cela dit très élevé aussi pouvez vous donc approfondir un peu sur ce point ? Et sinon quelles autres idées avez-vous ?

  2. Bonjour
    La proposition de l’UMP ne vise pas à résoudre la question des gens au RSA, juste à aggraver leur situation.
    Ce billet porte d’abord sur cette mesure, pour les solutions pour l’emploi ça mérite un autre billet.
    Ceci dit
    Niveau formation il y a un ménage à faire tant justement le coût est un variable élevé. Il faut sans doute que l’Etat régule davantage ce marché pour éviter un certain nombre de coûts inutiles. Il faut également que le RSA ouvre réellement le droit à un parcours de formation, contrairement à ce qui est trop souvent le cas.
    Niveau orientation professionnel, il faut agir un peu en amont. Trop de formations existent avec trop peu de débouchés alors qu’à l’inverse existent des formations diplômantes qui ne trouvent pas preneurs (boucherie par ect…).C’est aussi au organisations professionnels et aux entrepreneurs à rendre parfois un peu plus sexys certains jobs. Il convient également de faire un vrai travail d’orientation sans faire que les filières pro soient considérées comme des poubelles. Il s’agit alors de permettre des passerelles plus grandes comme en Allemagne.
    Des dispositions comme les emplois jeunes, une politique économique plus dynamique favorisant davantage le pouvoir d’achat, comme l’avait fait un DSK, voilà aussi d’autres recettes pour amener de l’emploi.
    Voila je ferme la parenthèse des pistes. Ce sera l’objet d’autres billets.

  3. Romain, bonsoir,
    Lors d’un récent CICA,j’affirmais haut et fort que le Gouvernement avec l’UMP était un gouvernement fascisant et rétrograde avec un mépris total du peuple.
    Avec Coppé et toute la bande, on est en plein dedans. Ceci sent le poujadisme d’un autre âge car il sait très bien que les plus grands responsables sont les entreprises qui refusent de prendre des jeunes parce qu’ils n’ont pas l’expérience, qui licencient les quadras parce qu’ils apparaissent déjà trop vieux, refusent les Français de différentes couleurs parce qu’ils ne sont pas assez blancs, les femmes parce qu’elles risquent d’être enceintes sans parler d’un medef qui refuse tout dialogue social. De ce fait on nage dans une « folie douce de la part de l’UMP » et de son gouvernement.
    Ce qu’il faut faire pour ces hommes et ces femmes au RSA que Jean-Paul II appelait les cabossés de la vie, c’est de leur tendre la main. C’est le rôle de la République laique et sociale.Cela passe par de la formation qui, pour moi n’est pas un coût mais un investissement sur l’homme en vue de retrouver le chemin du secteur économique.
    Je rappelle que Jacques Chaban-Delmas, qui fut Premier Ministre de Georges Pompidou inventa le concept de  » nouvelle société » a pris dans son Cabinet comme conseiller social, un certain Jacques Delors, inventeur de la formation continue en 1972.
    Je pose une question à mille euros : qui est la fille de Jacques Delors ?
    Donc, en conclusion, je ne partage pas ce qui dit Guillaume lorsqu’il dit que la formation coûte cher, un investissement sur l’intelligence de l’homme, non seulement est productive sur le plan économique mais elle est enrichissante pour l’être humain dans une société et le fonctionnement normal de l’ordre social.
    Donc, dès 2012, quel que soit la philosophie et les programmes politiques des diverses formations qui se présenteront aux suffrages des Français, il est clair qu’il faut mettre hors d’état de nuire à la fois NS, son gouvernment mais surtout et impérativement de réduire l’UMP à néant, qui aujourd’hui n’est composée que de crypto-fascistes ayant un véritable mépris des petites gens. Ils ne savent gouverner que par la peur, la répression sous toutes ses formes, le bouc émissaire permanent …et la mise ne place de lois liberticides…etc…
    Gaullistement
    Claude JEANDEL

  4. Romain, bonsoir,
    Je suis d’accord avec ton billet.
    Cette proposition de Coppé and Co (Wauquiez avait d’ailleurs lancé la balle voici quelques semaines)est proprement scandaleuse.
    Dans un rêve innacessible, on pourrait espérer que tous ces messieurs vivent vec un RSA de moins de 500€ par mois et y compris du coté de New York.
    Je propose qu’en 2012, on mette en place le revenu citoyen( 850€ mensuel minimum) proposé par Dominique de Villepin et expliqué ce jour sur son blog(www.dominiquedevillepin.fr) que tout citoyen quelle que soit sa philosophie, son expérience, son engagement politique….peut commenter sans censure.
    Il est clair que la dignité des hommes et des femmes au RSA est largement bafouée par l’UMP qu’il nous faudra chasser du pouvoir par tous les moyens démocratiques car nous avons là, toutes les raisons d’être indigné(es).
    Cordialement
    Christine HOUBART

  5. Romain / Variae

    Même problème que le service civique sur le coût délirant …

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers