Lyon Web Blend et le Bresil

Le Blend Web Mix est un peu le Brésil lyonnais: podcast de ma chronique

rcf-logo-lyon

Mon édito du web sur RCF de cette semaine, intitulé Le Blend Web Mix est un peu le Brésil lyonnais, est à écouter d’un clic sur le podcast ci-dessous. Ou à lire sous ce même podcast. Seul le prononcé compte.

Vous allez vous demander, ainsi que nos auditeurs, quel est le rapport Jean Christophe entre le Blend Web Mix et le Brésil, entre le pays de Dilma Rousseff, des belles plages, des évangéliques, du carnaval, de Gilberto Gil et cet événement majeur du numérique lyonnais ? Vous allez voir.

Déjà rafraichissons votre mémoire: le Blend Web Mix est le rassemblement des makers, des faiseurs du web à Lyon, ce qui écrivent, filment, développent, vendent, créent des affaires ou des arts sur la toile. Il y en a pour tous les goûts, il y en a pour les penseurs, les rêveurs, les tchatcheurs à condition qu’ils soient acteurs du web ou aspirent à l’être. Ca sera la deuxième édition de ce moment majeur du numérique lyonnais et ca sera les 28 et 29 prochain! Et ce sera toujours sous l’égide de la Cuisine du Web, de l’Université de Lyon,du Cluster Edit et du Grand lyon.

Mais revenons à nos moutons: pourquoi ma comparaison entre le Blend Web Mix et le Brésil? Je vous sens impatient. D’abord parce que tous les deux sont des lieux des brassage: on y trouve des gens certes, dans le même domaine, mais de métiers et d’origines fort différents.un somptueux patchwork humain. Au brésil comme au blend

Ensuite parce que, tout comme le Brésil, la croissance du secteur est forte. Avec, tout comme au Brésil bien sur, des grandes réussites et de grands échecs. Mais qui sont assumés et pensés ces échecs puissent qu’ils peuvent ensuite être pris comme une leçon menant à des victoires.

Et puis, toujours tout comme le Brésil, on sent une énergie d’optimisme qu’on ne voit plus assez sur notre continent. Nous sommes parfois trop pris d’un pesant déclinisme. Eh ben ce n’est pas le cas au Blend ceux qui sont là ont envie d’apprendre des autres, de leurs différences. Ils savent que l’avenir peut, si ils le souhaitent, avec de la chance, du travail et du talent, se faire avec eux. Que des usages nouveaux, des habitudes à inventer vont se faire. En ce sens les acteurs du Blend portent eux aussi un peu de cet enthousiasme fort que l’on trouve dans le pays de Chico Buarque. Et donc aussi à Lyon ces jours-ci Vive le Blend Web Mix, viva o brasil Et viva O Blend !

je vous remercie.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers