Le candidat de l’Europe

L’idée lancée par le Premier Ministre Luxembourgeois Juncker continue son chemin.Dominique Strauss-Kahn était déjà le candidat au poste de président du FMI soutenu par le monde politique français, de la majorité comme de l’opposition.Il est désormais soutenu par l’ensembble des représentants des 27 états de l’Union Européenne, la Pologne venant de retirer sa proposition alternative.Il vient il y a quelques heures de confirmer qu’il postulait à ce poste.Reste maintenant à voir les autres candidatures et le programme de réforme du Fond Monétaire Internationale pour asssurer une mondialisation plus juste que DSK pourrait adopter.Reste aussi à savoir les conséquences internes au PS mais ce serrait prendre le probléme par le petit bout de la lorgnette.En tout cas, comme vient de le dire François Hollande il y a quelques heures, "si il nous manquera ici, DSK sera utile au FMI" et "Quand on peut être utile à son pays de cette manière-là, on est au service non pas simplement de son parti, mais d’une cause qui le dépasse".

1 commentaire a été rédigé, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Ali

    Bon, une première réaction sans trop réfléchir ni analyser… Est-ce que cela veut dire qu’il ne prendrait plus sa place pour la rénovation du PS? Si oui, je ne vois pas comment. Dommage… (réaction à chaud)

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers