Le congrés du PS vu par mon troll de droite

J'aurais pu évoquer la fantastique aventure humaine et fraternelle qui m'est arrivée ce soir mais non, j'en parlerait peut-être plus tard, un petit peu, pas trop bien sûr.Non je vais plutôt aborder un autre sujet, plus courant ces temps-ci: le congrés du PS.D'ailleurs l'Express a consacré un article à différents bloggeurs socialistes dont votre serviteur, même si son nom est orthographié en "Romain Blachiet".

Mais là, dans ce billet il ne s'agira justement pas d'un avis de bloggeur PS mais d'une opinion venue de l'autre bord. En effet mon troll de droite m'a…hein vous savez pas ce que c'est qu'un troll à part dans Donjons et Dragons ou dans le Seigneur des Anneaux? Un troll c'est ça, tiens et puisque c'est un troll de droite, je vous met la définition sur un blog de journal conservateur.

Je reprend:Mon troll de droite officiel (Il y en a d'autres, ce blog étant lu je me suis rendu compte à de nombreuses reprises par un sacré paquet de conservateurs, mais chaque blog de gauche important qui se respecte a SON troll de droite officiel comme Didier Goux par exemple qui sévit chez Nicolas J) m'a envoyé un texte sur le congrés du PS.Je ne lui avait rien demandé mais il tenait à savoir si le texte m'intéressait, ce qui est le cas, sinon je ne serais pas en train d'écrire la présente intro.

Jérôme Manin, puisque les habitués de lyonnitude(s) l'auront reconnu, déjà auteur de quelques billets chez Erick et militant du Parti Radical Valoisien est donc le premier invité à prendre la plume ici pour un billet, on s'en doutera, avec lequel je ne partage pas toutes les analyses.Tant mieux, du coup ça me donne l'idée d'en amener d'autres des invités ! Bonne lecture.

Romain Blachier


Si l'avis d'un mec de droite militant au Parti Radical, sur les élections internes au PS ne vous intéresse pas, n'allez pas plus loin. Au revoir, merci.

Certes, je ne voterais pas, mais si j'avais à le faire, je ne me poserais pas forcément les mêmes questions qu'un socialiste engagé, et il y a dans les rangs des socialistes qui vont voter bon nombre de gens qui sont dans une configuration bien plus chaotique que la mienne, sans compter les hordes de socialistes à 20 € (c'est le même prix à l'UMP)

Sur une première approche, j'écarterais Hamon parce qu'il y a déjà la LCR et le futur NPA, et que je pense que l'aire des idéologues tels qu'ils soient à fait long feu, il ne s'agit pas de renoncer à l'utopie mais le goût des systèmes et des débats de formules s'est évanoui avec la chute du bloc de l'Est, répéter "gauche" dans chaque phrase ne fait rien si l'on ne fait que causer.
J'écarterais aussi Aubry parce que trop politique elle ressemble à tous les autres qui traînent dans les couloirs du pouvoir, louvoyant et calculatrice, elle incarne la politique du surtout ne rien changer, une forme, utilisant le vocabulaire de gauche, intellectualisée de conservatisme strict.

Je ne parlerais pas de la motions pôle écologique qui n'a d'écologique que le nom ni de celle de F. Pupunat parce dans cette aventure socialiste il s'agit quand même de politique.

Reste nos deux Héros Ségolène et Bertrand… Je suis là très partagé.
Delanoë est le plus séduisant, sans danger, il peut nous promettre une politique qui ronronne avec des petits arrangements en province, qu'il n'a pas peur des mots Europe et Economie et qu'il a un côté pour la république "gendre idéal" il va s'occuper bien bourgeoisement de Marianne et assurera autant ses bas de laine qu'une activité militante de dame patronnesse pour ses pauvres. Pour le coté moins drôle c'est un peu le Michel Drucker de la politique et l'on risque de réveiller un peu tard sans rien n'avoir vu venir.
Royal est une femme, choisie par les militants, elle a conduit la campagne présidentielle et lui reprocher la défaite est une pensée sans envergure, c'était il y a moins de deux ans, elle a encore une force pour porter le socialisme. Pour le coté sombre elle est capable de tout, du pire comme du meilleur et c'est du quitte ou double sans garantie.
Étant lyonnais, je me dois de considérer le point vue bien lyonnais et c'est là que je vais prendre une décision :
Gérard Collomb au national n'est d'aucun poids, ni pour ni contre, il habite son rôle de "baron local" et sa dimension politique, pour le reste de la France, n'existe pas hors les préoccupations municipales. En dehors de Lyon personne ne votera la motion pour Gérard Collomb. À Lyon, elle sera préférée pour une des trois raisons – 1) lui faire plaisir – 2) Croire en lui aveuglément – 3) Pour Ségolène Royal

Je voterais sa motion pour une quatrième et une cinquième raison : 4) Royal c'est prendre aussi le risque d'un PS qui change et au point où le parti en est… 5) De nouvelles fonctions éloigneraient Collomb de Lyon, ce qui permettrait peut-être à la pluralité de s'exprimer et aux collectivités d'exister autrement que comme des bonzaï (une petite vielle plante, que l'on soigne avec beaucoup d'attention, qui vaut très chère, très prometteuse mais que l'on contraint à rester petite et sans fruits).
Je suis très évidemment partial et pense que Lyon mérite autre chose que des "paramétrages par défaut" mais voyez que le gain de la motion de Royal aurait l'avantage de faire des heureux aussi ailleurs que chez les socialistes.

Jérôme Manin

7 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Yann Le Bihan

    6) on peut débarquer à Lyon sans a priori pricrocholin, être séduit par l’évident dynamisme de la ville, penser que son maire y est pour quelque chose, examiner les arguments de ses adversaires, constater que ceux-ci passent le plus clair de leur temps à faire tourner en boucle quelques antiennes auto-référencées qui sentent la rumination à plein nez, se réjouir de voir ledit maire se lancer dans l’aventure nationale avec un discours où s’équilibrent intelligemment les préoccupations sociales, économiques et environnementales, et croire sincèrement en ses chances de réussite.

  2. jerome manin

    On peut mais il faut :
    – De solides à priori
    – D’intransigeants pré-requis
    – D’inamovibles principes
    – Aimer le Rugby à XIII
    YLB à raison, on peut !
    Ceci dit on peut aussi croire en tout ce que dit le Maire et constater qu’il n’est pas l’artisan de ses promesses.
    Il faut y croire pour le voir, Yann y croit, Yann le voit.

  3. jerome manin

    La proposition de Yann était déjà évoquée sous le « 2) Croire en lui aveuglément », merci pour le complément d’info, j’aurais pas osé 🙂
    « Do not feed the troll » hihihi

  4. Yann Le Bihan

    @jerome manin
    Contrairement à toi, Jérôme, qui te disqualifies toujours un peu plus en tentant de disqualifier les autres avec des piques construites à partir de rien et lancées à l’aveuglette, je veux croire que ta personnalité est plus subtile que tes écrits. A voir.
    Pour l’instant, tu ressembles étonnamment aux représentants (de « gauche » comme de « droite ») d’une certaine génération qui nous a déjà suffisamment plombés avec sa nausée post-guerres mondiales, et pour qui l’enfer, c’était – et ça reste – les autres. Tu ne supportes pas l’idée d’avoir des égaux, de dialoguer en adulte avec eux dans une atmosphère de respect mutuel, alors tu t’évertues à faire le yoyo entre la posture du gamin espiègle et celle du petit prof qui a tout compris, dans l’espoir de recevoir en retour des coups qui te donnent l’impression d’exister. Ton modèle, c’est le personnage de Sawyer dans la série Lost, mais en moins drôle.
    Là, par exemple, avec ce que je viens de t’écrire, il y a fort à parier que tu te sentes mieux pendant quelques minutes.

  5. jerome manin

    @Yann
    Tu fais un autoportrait respectable mais pourquoi rester prisonnier de cette pensée normative ?
    Accepte qu’il existe un lien entre l’observation, la pensée et l’agencement des mots utilisés pour la partager, si tu vis dans un monde simple où tout est classé et attendu aide les autres à accéder à ce Nirvana plutôt que les mépriser du haut de ta science.
    Note : je suis passé au tutoiement par facilité et dans l’empressement, j’ai bien peur de devoir quitter l’arène sous les huées

  6. @jérôme:tu deviens stérile et surtout répétitif.Du coup je commence à modérer tes messages.

  7. jerome manin

    @Romain
    J’entends bien ta modération 😉
    Elle était au programme et nous en connaissons l’issue.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers