Le Figaro c’est désinfo

Extincteurs-ps Le Figaro est une machine bien plus fidéle,inconditionnelle et sans recul critique vis-à-vis de  la droite que Libération ne l'est vis à vis de la gauche.

Dernier acte militant en date, le canard de Dassault, député UMP et marchand d'armes, a ainsi évoqué un entrevue à paraitre dans le magazine "Breton" de Benoit Hamon, porte-parole du PS, aux solides racines Brestoises.La chose est ainsi relatée par le Figaro:

 « Dans un entretien au mensuel Bretons daté de janvier, le porte-parole du PS s'en prend aux partisans de la présidente de Poitou-Charentes, dont il dénonce la «rage». Les mots sont durs. Pour Benoît Hamon, ils «ont dans le sang ce poison de la division, dans des proportions que l'on n'a jamais connues auparavant». »

On a donc l'impression que le porte-parole du PS a récemment traité d'enragés l'ensemble des amis de l'ex-candidate aux présidentielles.Emotion dans le landernau, d'autant que des clarifications n'arrivent pas, sabres qui ressortent ect…Nombre de militants se sont sentis insultés par les propos d'Hamon.

Mais il n'en est rien, lorsqu'on regarde les mots réellements retranscrits (cf Luc qui publie l'ensemble de l'entretien.) il est écrit :

« Je vois par exemple tous les jours sur Dailymotion ou sur des blogs, des partisans de Ségolène Royal mettre en ligne des films, des podcasts ou de simples commentaires juste pour nous taper dessus ! Leur rage se focalise contre nous, et pas du tout contre la droite. Ils ont dans le sang ce poison de la division, dans des proportions que l’on n’a jamais connues auparavant. »

La différence est de taille, il ne vise que ceux qui passent leur vie en lutte interne,et comme le dit Nicolas, pas l’ensemble des signataires de la motion E dont je fais partie et même les 50% d'adhérents venus de divers horizons qui ont voté pour Ségolène Royal !

Reste que les propos tenus par le porte-parole du Parti, quelques jours il est vrai seulement aprés le congrés ne sont pas de nature à amener le calme, reste que des militants obsédés par les Saint-Bathélémy entre socialistes, on en compte un peu partout, reste que Hamon, depuis presque deux jours que fuse la polémique aurait du faire une mise au point.

Mais reste aussi que tout ça n'est pas bien grave et que le Figaro, en tentant, par une formulation déformée, d'attiser la tension entre camarades du même parti, a fait en l'espéce d'abord un travail militant avant de chercher à informer.Le Figaro a dans le sang la division, celle de ses adversaires politiques et de ceux de son patron.

17 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. « Le Figaro est une machine bien plus fidéle,inconditionnelle et sans recul critique vis-à-vis de la droite que Libération ne l’est vis à vis de la gauche. »
    –> Vraiment sur ? Ne voit on toujours pas plus grosse que chez nous la paille qui est dans l’oeil de son voisin ?
    Je te dis ça en soupirant également devant le traitement de l’actualité politique (PS et politique gouvernementale) de la part du Figaro (et un peu du JDD). Mais de là à trouver Libé plus objectif et fiable, quand même pas…
    Bonne fin d’année

  2. le figaro est un soutien de la majorité alors que libé tape durement sur le ps depuis longtemps (cf les présidentielles de 2002)

  3. « L’honnêté exige de te dire que ces propos je les ai bien tenus. Dans quel contexte ? celui d’un entretien réalisé en 2 fois les 4 et 12 décembre entre deux portes au coeur de la tourmente socialiste d’alors. Comme l’usage le veut, j’aurais du relire cette itw. Je ne l’ai pas fait. Je l’avais même oubliée. Elle réappparait à point (mal) nommé pour relancer une polémique que je regrette. La leçon est apprise. »
    Pour moi, l’incident est clos !

  4. solange k

    Hamon aurait du faire un démenti plus officiel que ce mail…

  5. Romain, pour 2002 y a quand même plusieurs lectures. Avec le fait que la majorité de l’époque n’a pas eu besoin d’un journal pour se diviser.
    Attention Romain à la tentation de penser que tout le monde journalisme est forcément contre la gauche. Dans le camp en face du tien, tout le monde dit à l’inverse que la presse est totalement à gauche. La vérité est peut être entre les deux, non ?
    Mais ne te méprends pas sur mes propos ‘modérateurs’. Je suis totalement en phase avec toi quand tu critiques la béatitude gouvernementale de certains journaux, le Fig et le JDD par exemple… Mais je n’ai pas plus d’appréciation envers les médias qui pratiquent le total contraire…
    Pour ça qu’il faut lire de tout, et faire notre propre opinion. Ce que toi, et nous autres, font pas mal, non ?
    Bonne fin d’année

  6. Founet

    Ah Romain ! que d’énergie déployée à ménager les saloperies d’Hamon en chargeant Le Figaro, journal de Dassault. Comme si Hamon en l’espace de 20 jours avait changé son point de vue.
    Non, ses déclarations illustrent bien l’amateurisme et l’insondable bêtise du personnage qui a montré qu’il ne pouvait pas être décemment le porte parole du parti socialiste (Aubry doit regretter son choix mais c’était ça ou se taper Bartolone, donc Fabius, horresco referens !).
    Pour en revenir au Figaro, quid de l’enthousiasme d’Aubry au sujet des mesures annoncées par Sarkozy ? En octobre, la « mère Emptoire » (© Le Canard Enchaîné) était tout miel (cf http://www.lefigaro.fr/politique/2008/10/08/01002-20081008ARTFIG00496-aubry-sarkozy-apporte-de-bonnes-reponses-a-la-crise-.php ) avant de se déjuger une fois élue au premier secrétariat du PS dans les conditions douteuses que l’on sait.
    Manipulation du Figaro ? Allons donc ! Quand des socialistes de premier plan disent des conneries, Le Figaro n’a qu’à reprendre avec bonheur leurs miasmes. C’est de bonne guerre. Sachons humblement le reconnaître.
    Quant aux camarades qui « passent leur vie en lutte interne », il semble que tu passes un peu trop rapidement sur les raisons de la colère des 50% (et un peu plus) des socialistes.
    On ne peut pas dire que nous avons été éblouis par le sens de la démocratie de la « majorité » du PS.
    Tu fais référence à la retranscription de Jégou. Mais quand celui-ci parle des camarades qui soutiennent Royal, ils parlent de « fans de Ségolène Royal » (cf. sa réaction aux propos de Marc Vasseur http://jegpol.blogspot.com/2008/12/kremlin-des-blogs-le-compte-rendu.html).
    D’autres que lui parlent de « supporters », de « sectaires », de « ségogoles » ou, comme Jospin de « néo-socialistes ».

  7. romain blachier

    @flaconhill »Attention Romain à la tentation de penser que tout le monde journalisme est forcément contre la gauche. »
    je n’ai jamais dit ça, je connais quand meme suffisament de journalistes!Je n’ai pas non plus dit qu’il fallait lire uniquement des journaux de son camp, relis moi.Je dis que le Figaro, que je lis aussi, a en l’espéce fait oeuvre militante et non d’information.
    @founet:il y au quand même une marge entre ce qu’à dit Hamon et ce qui est retranscrit par le Figaro.Mais de toutes façons sa déclaration n’était pas maline.

  8. C’est vrai que le Figaro fait preuve d’esprit militant. Maintenant, je trouve (je me trompe peut être, tu sais…) que Libé (je ne parle pas de l’Huma ou de la Marseillaise près de chez moi) ne sont pas plus objectifs…
    Et je trouve ça autant dommage que toi..
    Et je ne doute nullement de ta connaissance du monde journalistique. Et du monde politique. D’ailleurs, je ne me permettrai pas de mettre en doute ces points là, évidemment (sinon, je ne prendrai pas plaisir à venir te lire ^^)
    Donc pas besoin de te relire. Mais je redis simplement attention à la tentation, légitime, des bloggueurs de gauche d’attaquer systématiquement le Figaro en subjectivité, et oublier leur propre camp. Car c’est ce que fait la droite, attaquant les journaux de gauche en omettant de demander de l’objectivité au JDD ou au Fig…
    Mais je n’aime pas les étiquettes… Donc bon… (faut tout lire, tu as raison, comme ça on fait sa propre opinion)
    Bonne fin d’année

  9. @flaconhill:là on est dans un cas d’espéce flagrant, pas dans un procés d’intention général.Je ne vais non plus faire 20 lignes de plus pour recenser pour mémoire tous les actes de la presse française de de droite et de gauche à chaque fois qu’il y a un cas d’espéce!

  10. Goto

    Les lecteurs du Figaro se tamponnent de la division au PS. A la limite, tu peux considérer qu’ils en parlent à la place d’une page « horoscope » ou « les blagues des lecteurs ». Ce qui est important c’est que toi et les autres sympathisants PS soient contents. Du coup, je comprends que c’est le cas?

  11. romain blachier

    @goto:euh je ne vois pas comment tu comprend ça!Mais je pense que ton affirmation n’était pas sérieuse…
    Quel que soit son bord,Le Figaro est un média important et donc par ce biais passe des infos entendues par le plus grand nombre.Balancer ce genre de déformation des propos de Benoit Hamon que semer la zizanie au sein du ps et donc favoriser l’ump dont le Figaro et M.Dassault sont proches.

  12. Goto

    @romain: je comprends en lisant ta conclusion « Mais reste aussi que tout ça n’est pas bien grave » que Hamon est pardonné, et qu’on peut passer à autre chose. D’ou l’idée que tu es finalement content.
    Si je dois donner mon avis, je pense que Hamon a bien de la chance que le figaro lui apprenne le métier à un moment où ça ne porte pas à conséquence. Et la subtilité que tu rapportes ici n’est suffisante ni à discréditer la transcription du figaro, ni à dégager Hamon de sa grande maladresse.

  13. ap

    @goto: »Et la subtilité que tu rapportes ici n’est suffisante ni à discréditer la transcription du figaro, ni à dégager Hamon de sa grande maladresse. »On est bien d’accord.D’ailleurs comme je le dis dans le paragraphe précédent celui que tu cites, je suis surpris qu’il n’ai fait ni mise au point rectificative ni aucune clarification officielle par rapport à « l’erreur » du Figaro.
    Mais oui en effet globalement je pense qu’il faut passer à autre chose

  14. FP NICOLAS

    J avoue que je n avais pas lu ton billet mais la defense de ceux de ta motion me laisse perplexe: je suis desole mais parler de 50% de militants par un procede d amalgame en oubliant tout ses petits amis qui eux aussi font de meme dans l autre sens etait douteux.
    B Hamon s est excuse aupres des « vrais militants », dont acte meme si je pense que c est aux militants en general mais chacun ses mots.

  15. qui a fourni le Figaro ? qui a sauté sur le chiffon rouge comme des grenouilles inconséquentes ? Vous voulez des noms ?
    Moi, j’aime bien Hamon. Désolé. Et d’ailleurs, même pas.
    ëtre maladroit, avoir des coups de gueule (comme votre serviteur), faire des doigts d’honneur à la télé, dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas sans oser le dire de peur de provoquer la foudre des zélés de la madone, voila qui me le rend sympathique, ce garçon… Tout simplement humain, et en vie. A force de ne pas oser, et de ne pas blesser, on est condamné à ne plus rien dire… Et pendant ce temps, la démocratie se meurt.
    by gauchedecombat

  16. qui a fourni le Figaro ? qui a sauté sur le chiffon rouge comme des grenouilles inconséquentes ? Vous voulez des noms ?
    Moi, j’aime bien Hamon. Désolé. Et d’ailleurs, même pas.
    ëtre maladroit, avoir des coups de gueule (comme votre serviteur), faire des doigts d’honneur à la télé, dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas sans oser le dire de peur de provoquer la foudre des zélés de la madone, voila qui me le rend sympathique, ce garçon… Tout simplement humain, et en vie. A force de ne pas oser, et de ne pas blesser, on est condamné à ne plus rien dire… Et pendant ce temps, la démocratie se meurt.
    by gauchedecombat

  17. qui a fourni le Figaro ? qui a sauté sur le chiffon rouge comme des grenouilles inconséquentes ? Vous voulez des noms ?
    Moi, j’aime bien Hamon. Désolé. Et d’ailleurs, même pas.
    ëtre maladroit, avoir des coups de gueule (comme votre serviteur), faire des doigts d’honneur à la télé, dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas sans oser le dire de peur de provoquer la foudre des zélés de la madone, voila qui me le rend sympathique, ce garçon… Tout simplement humain, et en vie. A force de ne pas oser, et de ne pas blesser, on est condamné à ne plus rien dire… Et pendant ce temps, la démocratie se meurt.
    by gauchedecombat

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers