entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions

Le grand bazar rouvre peu à peu

Le nouveau batiment est futuriste, c’est vrai mais l’évocation du Grand Bazar à la rentrée c’est pour moi un afflux de souvenirs.

Celle des gommes, des crayons, des stylos, du cartable, de la cabine photo pour le cours de sport avant qu’on aie ces fameuses normes où surtout faut pas sourire sinon t’es quitte pour la refaire.Celle de la nouvelle année, que ce soit dans mes époques scolaires au Sacré-Coeur, aux Chartreux, en banlieue parisiennne, au Cameroun, à Mayotte ou ailleurs, on allait toujours chercher le trousseau la-bas, en vacances ou vivant à Lyon.
Un peu plus tard j’y ai trouvé mon premier rasoir.

Encore un peu aprés, étudiant peu fortuné, j’ai été toujours surpris des prix prohibitifs pratiqués par la partie alimentaire de cette vénérable surface.

Depuis ma reinstallation dans le 7e en 1996, mes visites se faisaient bien plus rares, même si parfois quelques tours de visite à la vénérable institution se faisaient rapidement, entre deux portes lors de séjours en presqu’ile ou sur les pentes.

Vénérable  institution ? Oui le Grand Bazar date tout de même de 1886, ce qui vaut évocation du roman Au Bonheur des Dames, à chaque article de plus de 600 signes publié à son sujet.L’un des premiers magasins où l’on pouvait flaner, avec des vendeurs n’intervenant que sur demande du client, le commerce du 31 rue de la république devint vite institutionnel, passant de nouveaux vêtements, des écrins renouvellés pour l’exercice de ses activités au cours des ages.

Le changement en date étant le dernier en date d’une longue série de liftings de la vieille dame de la rue de la ré qui devrait d’ici quelques mois retrouver des atours renouvellés, à commencer aujourd’hui  par l’ouverture de H et M en presqu’ile,dans une partie des locaux du Grand Bazar. Ce premier magasin a d’ailleurs annoncé son lancement par une campagne de pub dans le métro peut-être un peu démago "Lyon Capitale de la Mode" sous le prétexte qu’un deuixéme H et M s’installerait dans notre ville .Ouais.Avec le nombre de H et M en Europe, tout le monde est "capitale de la mode" et encore plus les grandes villes allemandes, qui en  ont presque un par rue…

Le titre du Progrés de ce jour "Le Nouveau Grand Bazar rouvre aujourd’hui’" est aussi peut-être lui aussi un petit peu surfait, d’autres boutiques, notamment une grande surface alimentaire vont suivreet n’ont pas encore ouvert leurs portes et par ailleurs les travaux ne sont pas entiérement finalisés.Bon ne boudons pas notre plaisir.De plus une institution, ça se respecte.

Bâtiment futuriste de verre et de métal, se dressant sur 5 niveaux,  le nouvel immeuble offrira 4382 m2 de surface commerciale contre un peu moins de 2800 auparavant, répartis sur les 3 premiers niveaux :
* 3332 m2 pour le Monoprix – Grand Bazar, qui reste dans les murs,
* 1050 m2, pour H & M
* 2600 m2 de bureaux, occupant les derniers niveaux,
* 262 places de parking, sur 5 niveaux en sous-sol qui seront réparties entre clients et résidents du quartier.

2 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. sarah

    c’est vrai qu’il reste encore pas mal de gravats autour du H&M tout beau tout neuf.
    et surtout dommage que le nouveau batiment coupe complètement la perspective et la vue sur l’église saint bonaventure! je ne le trouve pas moche en soi mais le batiment aurait pu être dans l’alignement de la rue.

  2. Même le villeurbannais que je suis y a plein de souvenirs !

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers