5 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Intéressant problème que tu abordes là.
    Sur l’aspect obsolescence il y a des assos et entreprises (j’ai un pote qui fait ça à Saint-Etienne et recup notamment matos informatique que les administrations veulent « jeter » qd elles sont ok pour lui donner) qui essaient de remettre en service des ordis qui peuvent être réparés. Fabricants s’évertuent cependant à rendre ce type de choses difficiles comme les batteries d’iPhone très difficiles à changer et où on oblige consommateurs à renouveler plutôt que réparer. Souvent un vieil ordi bien rebooster et nettoyé suffit aux besoins et peut être utile en plus pour gens n’ayant pas moyens du neuf.
    Pour la conso globale et celle de Google je ne pensais pas que ce soit aussi important…

  2. romain blachier

    En fait pour simplifier beaucoup, je le vois dans mon boulot, la seule augmentation forte de consommation d’électricité en occident provient des serveurs.

  3. romain blachier

    attention ce n’est pas 2% du mondial pour l’informatique mais internet seulement.
    Pour les sources voire par exemple The Energy and Emergy of the Internet de Justin Ma et Barath Raghavan, un peu vieux (un an)et qui améne avec la marge de progression constatée à 2% environ de nos jours ou les travaux du professeur Koomey, de Standford ainsi que les différentes notes et études produites dans le secteur de l’énergie (dont une ou deux plus modestes par votre serviteur dans le cadre de son métier)
    . En volume pour vous donner une idée, la consommation d’internet, cela fait plus de trois fois l’ensemble du potentiel de production éolien en Europe…

    • Romain Blachier

      Assurément mais cet investissement,si je ne m’abuse , est postérieur à cette chronique qui déjà disait qu’il y allait avoir investissement

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers