Cantonales dans le Rhône: ne le dites pas mais le MODEM roule à droite

Modem-rhône-69 Le MODEM du Rhône présentera des candidats estampillés officiellement dans neuf cantons du Rhône, pour l'instant, tous concentrés sur Lyon et Villeurbanne.Ceux-ci ont signé une charte évoquant l'indépendance et, ce qui n'est pas un luxe quand on voit le conseil municipal lyonnais et les arrondissements où le parti est éclaté en 4 groupes, l'obligation de siéger au sein du même regroupement à l'assemblée en cas d'élection. Rien de bien surprenant si on en restait là mais…

Un traitement différencié des élus sortants: Il est à noter qu'existent déjà quelques élus se réclamant plus ou moins du MODEM à l'assemblée départementale. L'un, Thomas Rudigoz, siége dans le groupe Radicaux, Ecologistes et Démocrates, de gauche, d'autres siégent dans le groupe de droite centristes et démocrates, notamment Jean-Luc Da Passano et Michel Mercier.Aucun des trois n'est passé par les instances du parti de Bayrou pour obtenir une quelconque investiture.

Si le premier se verra opposer un adversaire désigné par le MODEM du Rhône, les deux autres n'auront pas ce probléme puisque la même fédération a fait deux poids deux mesures en ne présentant pas de candidats contre eux. Pourtant Mercier est Ministre de la Justice de Nicolas Sarkozy, officiellement peu en odeur de sainteté à la fédération et a claqué la porte du parti de Bayrou dont il fut l'un des dirigeants.

Des candidats soutenus penchant vers la majorité départementale de droite Par ailleurs, au-delà le Lyon et de Villeurbanne, existent des candidats soutenus par le MODEM mais qui se présentent sous d'autres étiquettes. Là encore il semble que l'orientation qu'ils se donnent va bien plus à droite qu'à gauche. Habib Darwiche, membre du MODEM mais démissionnaire des instances, se présente sous l'étiquette "Centriste et Démocrate". En cas de victoire, il siégera dans le groupe du même nom donc au sein de l'actuelle majorité (et peut-être future minorité) de droite.

14 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Briavel Gouëdic

    Il me semble que Mercier n’est plus au MoDem depuis 3 ans …
    Da Passano partira sous les couleurs UMP-UC et Rudigoz sous celles du PS ou apparentés (cf. http://www.redonnonsdescouleurs.fr). A ma connaissance, il n’y a personne du MoDem face à eux …
    Il faudrait mettre à jour tes fiches … 😉

  2. Mon ami je r’invite a relire le billet. Il y est écrit que Mercier et DA Passano anciens membres du Modem et membres de la majorité de droite, n’ont curieusement aucun candidat face a eux. Rudigoz, élu et membre actuel du modem, soutenu par la gauche, a lui par contre un adversaire également au Modem soutenu par le fédération du Rhone du parti de Bayrou.

  3. Briavel Gouëdic

    Da Passano ne sait pas très bien où il est, ou plutôt le sait trop bien pour défendre son unique intérêt personnel, car à droite au Conseil Général mais à gauche au Grand Lyon … 😉
    Qui est face à Rudigoz? Il y a bien eu un bruit mais il ne me semble pas que cela soit allé jusqu’au bout …

  4. Battling

    Tout est faux, c’est amusant, cela n’abusera que quelques gogos socialiste et deux ou trois ponettes;-)

  5. laurence dl

    Chacun sont tour. Ailleurs ils roulent pour la gauche. Prochaine fois il rouleront PS dans le Rhône.

  6. Battling

    Comme tout est quasi faux, c’est vraiment trop long à taper.

  7. Le modem à droite ? Alors là tu m’en bouches un coin ^___^ (mwarf)
    Bonne journée à toi (et bonnes cantonales)

  8. RIFOINFOIN

    Cantonales : le MODEM n’a plus le monopole du ridicule, le PS passe à l’attaque.
    « C’est une chance historique pour nous de gagner le Conseil général du Rhône, avec le Sénat en ligne de mire » Thierry Philip
    « Franchement, je ne vais pas jouer ma vie sur une élection jouée d’avance » Gérard Collomb

  9. Le MODEM national vient d’annoncer a décidé mardi soir qu’il ne présenterait AUCUN candidat sous ses couleurs à Lyon comme ailleurs… Quelques irréductibles tenteront bien le coup, mais pas avec l’étiquette MODEM.

  10. romain blachier

    Oui j’ai entendu hier matin que le national avait peur des mauvais résultats d’une part, d’autre part que des bisbilles étaient survenus entre national et local et enfin qu’une dispersion du centre sur Lyon ne ferait pas ses affaires vu que Bayrou cherche à refédérer le centre autour de lui… Lafond va-t-il tout de même maintenir sa candidature ? On verra. Reste la question des cantons hors lyon où je pense que Mercier ne va pas être gêné par Bayrou, loin de la de même que son ami C.Geourjon dans le 8e arrondissement.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers