entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions

6 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. baillergeau

    Je n’aime pas lire sur ton blog que Didier Lombard a un gros cul d’incapable indifférent, parce que c’est injuste et ça fait « scapegoat ».
    Quand le moment sera venu (*), on pourra analyser plus en détail ce qui vient de se produire.
    Je voudrais ce soir me limiter à une interrogation.
    Qui est prêt à réajuster les pouvoirs et les responsabilités des salariés dans tous les secteurs des entreprises et des administrations ?
    Personne à droite (normal!) peu de gens à gauche (moins normal!)
    (*) En attendant, tu peux aller sur http://www.koztoujours.fr/?p=5824, tu y trouveras des réflexions intéressantes.

  2. 1 je ne vois pas ce qui te dérange dans le fait que j’aimerais bien que Lombard se tire fissa de France Télécom où il a déjà amené trop de salariés au bord du suicides tout en montrant une froideur tellement stupéfiante que je me demande comment il n’a pas été lynché l’autre soir. Heureusement que ses salariés sont moins inhumains que lui sinon il aurait pu avoir des soucis.
    2 Etant un lecteur régulier de koz, j’ai lu l’article que tu cites et trouves intéressant…celui-ci explique qu’il n’y a pas de vague de suicides chez France Télécom…les familles des morts apprécieront. « eh papa il est pas mort en fait? je l’ai lu sur un blog »…beurk.

  3. baillergeau

    Bonsoir,
    1) Je suis d’accord avec Aubry, quand elle dit qu’ «il ne suffisait pas de changer un président pour régler le problème, mais que c’est tout un système qui est mis en cause. C’est le stress au travail, c’est l’humiliation, c’est l’incertitude de ses salariés qui en arrivent à douter d’eux-mêmes»
    Je suis plus inquiet quand je lis la suite, »C’est bien tout cela qu’il faut changer dans le modèle de croissance et de production que nous voulons mettre en place ». Comme on ne va jamais au-delà de cette intention, j’ai des doutes sur la suite. Je crois qu’avant de changer le modèle de croissance et de production, il faut changer la répartition du pouvoir décisionnaire.
    Sur la responsabilité dans les suicides eux-mêmes, l’examen du dernier drame laisse perplexe quand on sait qu’il s’agissait d’une personne de 48 ans, déçue de ne pas avoir été retenue pour un poste auquel il était candidat en interne.
    2) Pour Koz, sa recherche ne portait que sur la vérité statistique et pas sur la réponse à apporter aux familles dans le deuil. Utiliser des arguments faux ne sert jamais une cause juste.
    Enfin le procès fait aux XTélécoms et instruit à charge me semble tellement grossier que je ne peux pas accepter ce qui s’écrit sans investigation sérieuse.
    Salut à toi

  4. 1 et 2 je ne sais pas ce qu’à dit Aubry mais il me semble que le PDG dans une boite a une responsabilité, même si il n’est bien sur pas tout le problème. Le souci est bien évidemment également la logique de rentabilité à tout prix et le management français qui est parfois rude pour être rude. Nul besoin de faire trois mois d’enquête. Je suis surpris que ton combat prioritaire soit la carrière de Lombard…

  5. baillergeau

    Ne crois pas que la carrière du Pdg de FT me préoccupe prioritairement !
    Les hasards de la vie font que parfois, un sujet te touche plus que d’autres et qu’il t’est difficile de ne pas réagir à des propos qui ne te semblent pas les bons.
    Le dossier n’est pas clos, je souhaite qu’il ne soit pas oublié avec le temps.
    Sa difficulté devrait nous rendre plus courageux et imaginatifs.

  6. M

    Je ne pense pas en effet qu’il n’y a plus de gens qui se suicident chez FT qu’ailleurs, c’est même sûr.Et encore, on ne compte pas le nombre de salariés en arrêt mmaladie depuis X années dû aux harcèlements moraux et physiques subis.
    Je pense surtout que certains salariés ont beaucoup de mal à changer leurs habitudes et à s’adapter.J’ai travaillé dans un service public il y a quelques mois, où une femme s’est rendue malade car l’administration change de bâtiment, les bureaux sont plus éxigus et elle va être séparée de ses collègues. Un autre, reçu à un concours ne supporte pas depuis 10 mois d’avoir quitté son département natal, il est à 70km de Toulouse, sans enfant et non marié. Le problème me semble t-il est ailleurs. Les gens ne savent plus gérer leur vie professionnelle, privée et familliale. La moindre roue grippée et c’est la fin du monde…Ce n’est pas normal non plus de réagir ainsi, rien n’est acquis dans la vie, rien n’est sûr, rien n’est permanent.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers