Le mauvais procès fait à DSK

Dsk Un rapport du FMI est paru ces jours-ci. Une phrase du document a particulièrement enflammé les débats, qui préconise un allongement de la durée de temps de travail pour les salariés français. Aussitôt Gérard Longuet, président du groupe UMP au sénat s'est jeté sur l'occasion et a prétendu que DSK soutenait donc la réforme du gouvernement…"oubliant", avec les militants de droite faisant mine de se réjouir, que le même rapport du FMI professait aussi une réforme équitable en fonction de la nature des métiers effectués. Ceci alors que l'équité en fonction de la pénibilité est la grande absente des propositions de Woerth.

Des commentateurs de gauche, notamment chez des blogueurs se sont retrouvés très vite à tomber dans le piége tendu. Trop belle occasion de trouver une occasion de tomber sur le râble de Dominique Strauss-Kahn, qu'ils ont également cherché à charger de cette phrase sur le rapport du FMI et d'un procés en traitrise comme il semble que beaucoup, même sympathiques, aiment à s'adonner. Les vouzavévuilépasdegoche ont cotoyé les jenevotréjamépourceclonedesarkozy

Comme le déplore Nicolas, DSK est un peu l'homme à abattre pour certains à gauche. Pourtant, comme le rappellent les Echos aujourd'hui, mettant fin à l'attribution abusive des propos du rapport à l'ancien Maire de Sarcelles, qui s'est par ailleurs toujours prononcé pour une réforme prenant en compte la pénibilité:

"Dominique Strauss-Kahn, comme ses prédécesseurs français au FMI, s'interdit tout jugement sur la politique économique intérieure. C'est un engagement formel. Lorsque l'institution doit se prononcer sur tel ou tel aspect des mesures prises à Paris, le directeur général du Fonds ne participe pas aux débats, pas plus qu'il ne participe au vote. A ce titre, il n'a aucune influence sur le rapport annuel, le fameux article IV, que dresse le Fonds sur les forces et les faiblesses de l'économie de l'Hexagone. Histoire de ne pas être accusé de « favoritisme ». Les constats faits émanent des équipes d'experts de l'institution et les résolutions sont adoptées par un Conseil d'Administration auquel il s'interdit de siéger. "

Le président du FMI, n'en déplaise au leader du groupe UMP au Sénat et à ses alliés de gauche de circonstance n'a donc pas pris les positions qui lui sont attribuées…

28 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. tiens donc, je suis visé alors que j’avais décidé d’être gentil avec DSK en proposant même un sondage sur mon blog. Rhoooo
    Juste un truc Romain, descend de ta mairie et viens avec moi dans les manifs parisiennes faire un sondage sur DSK. Si tu savais ce qui se dit tu serais peut-être surpris.
    Je ne vais pas te raconter ma vie mais en 1998 j’étais dans un groupe bancaire privatisé ensuite par la sociale démocratie au pouvoir à l’époque (jospin, dsk et tout ça) et représentant syndical du machin bancaire, j’étais allé à Bercy rencontrer les conseillers de DSK qui d’ailleurs nous avait salué gentiment. Mais au final ils avaient décidé de poursuivre sur la voie de la privatisation initié par Juppé et au final c’est la gauche qui l’a faite et quelque part ça a été dur à avaler.

  2. romain blachier

    Mon cher Melclalex, que l’agressivité masque un manque d’arguments cela peut arriver mais ça n’aide pas à la sérénité du débat, qui peut pourtant être intéressant.
    Mais cesse tes schémas usés, je fais autant les manifs que toi et si je milite depuis quinze ans, cela ne fait que depuis 2008 que je suis élu….
    Par ailleurs je ne passe pas la plupart de mon temps dans la mairie parce que
    1-J’ai plusieurs activités pro et associatives à côté
    2-Adjoint au Commerce ça se fait sur le terrain auprès des gens, pas à trainasser dans un bureau. Du coup je croise plus de monde que la plupart des gens.
    A mon avis, puisque tu tiens à nous comparer, entre nous deux je suis de loin celui qui côtoie le plus de salariés en particulier et de citoyens en général. De loin. Et, généralement, même si il y a des réserves chez certains (l’unanimité en politique n’existe pas) je suis assez surpris de voir jusqu’où va le soutien à l’ex-Maire de Sarcelles.

  3. romain blachier

    Concernant la partie sérieuse et argumentée de ton argumentaire (celle sur la privatisation), je ne vois pas le rapport entre le fait que tu es passé d’un capital public à privé et le fait que DSK serait un mauvais président.

  4. Melclalex, je suis allé voir votre blog et je n’ai vu dessus que de la soupe interne socialiste et de la photocopie d’articles de journaux remixés. Où est l’humain dedans ? Ou est la vraie vie ? Les gens ? Vous vivez le cul sur votre siège, n’en accusez pas les autres.
    Romain, le souci pour moi c’est que c’est pas la peine : DSK ne reviendra pas. Tant mieux pour Bayrou. Tant mieux pour les démocrates.

  5. comme yann et le coucou je suis tombée dans le piège, sauf qu’on ne m’y a pas poussée, j’y ai sauté avec délectation 😉
    sois pas fâché mais DSK ne me parait plus crédible comme candidat de gauche, il y a d’autres personnes de qualité à mettre en avant, non ?

  6. yann savidan

    Romain merci pour le lien et pour terminer sur de sujet fâcheux, on la boit quand cette putain de bière ?

  7. Briavel Gouëdic

    DSK est le candidat préféré des médias mais d’après ce que j’ai pu entendre ce n’est pas vraiment le cas au sein du PS.
    A droite, il passe plutôt bien face à Sarkozy mais de là à faire glisser un bulletin dans l’urne, il y a des limites à ne pas dépasser pour une large majorité …
    @ Romain : Formons un front uni pour avoir une confrontation DSK vs DdV, ce serait le meilleur duel qui puisse y avoir en 2012. Ils connaissent l’un et l’autre le monde pour des raisons différentes. DSK serait un bon Premier ministre pour DdV je pense … 😉

  8. @mo’dem sais pas si DSK reviendra mais gaffe, le MODEM est en plein repli interne. Pour le blog de Melclalex, assez d’accord avec toi, il gagnerait à sortir de la cuisine socialo-socialiste. Dommage le garçon a l’air sympa…ceci dit rien de grave non plus.

  9. @Briavel : seul compte le vote, les bruits c’est autre chose.

  10. Briavel Gouëdic

    dont acte. Attendons les primaires du PS mais les dernières n’ont pas été favorables à ton champion en novembre 2006 : 37 118 voix sur 218 688 militants PS à l’époque (16,97% des inscrits et 20,69% des votants). 😉

  11. dans la section dont javais la responsabilitè il était majoritaire (; Ceci dit le corps électoral choisi, les circonstances aussi, sont fort différentes qu’a l’époque.

  12. Très bonne mise au clair Romain, je reprends ton billet sur mon blog.
    C’est trop facile ces attaques en vrille qui ne reposent sur rien avec juste une volonté de flinger DSK.

  13. Très bonne mise eu clair Romain. Je reprends ton billet sur mon blog.
    Trop faciles ces attaques en vrille qui ne reposent sur rien si ce n’est d’abattre le seul à gauche qui puisse battre Sarkozy.

  14. @Romain j’espère bien qu’un jour on pourra posément discuter de tout ça et puis juste un truc qui a son importance, je n’ai pas dit qu’il serait un mauvais président. Simplement je voterai pour lui si c’est le candidat du PS face à Sarkozy ce qui ne sera pas le cas lors des primaires socialistes. Voilà mon point de vue.
    Quant @mo’dem je vous laisse avec vos insultes après tout il est difficile d’être aussi brillant que vous surtout dans votre haine du PS c’est certain. Mais après tout si on en est là depuis 2007 c’est bien grace au modem et l’irresponsabilité de Bayrou.

  15. Florent

    Donnedieu de Vabres searit candidat en 2012 ?
    Fichtre …

  16. Briavel Gouëdic

    Que vient faire Donnedieu de Vabres dans cette discussion?

  17. Vincent Nallatamby

    Outre son retour qui reste hypothétique, le problème qui se pose est celui des primaires socialistes ! DSK séduit plus au centre et au centre droit que Martine Aubry, puisqu’il semblerait qu’elle soit son adversaire la plus probable !
    Pourtant, il me semble qu’à gauche véritablement, la lutte soit plus que serrée entre les deux !
    Je ne suis pas sûr que ces primaires soient véritablement une chance pour le Parti Socialiste. Martine Aubry devrait faire preuve de responsabilité et de pragmatisme : dans l’optique d’un second Tour Gauche-Droite, DSK semble avoir bien plus de chances qu’elle !

  18. Djoulf

    Même avis que Melclalex et pour les mêmes raisons (pour une autre entreprise).
    Cependant, avant de me faire une opinion définitive sur la gauchitude de DSK, j’attends que ce dernier s’exprime sur le projet qu’il entend défendre lors de l’élection présidentielle.

  19. Tognolli

    Cher(s) Amis,
    Le deuxième épisode de la bataille parlementaire au Sénat est arrivé : http://www.dailymotion.com/video/xf4pib_bataille-parlementaire-contre-la-re_news
    Dans le cadre de la lutte contre le projet de loi sur les retraites, nos sénateurs du Parti de Gauche ont mis en place un dispositif permettant à tous de suivre les débats au Sénat. En effet, les sénateurs sont appelés à se prononcer sur ce texte qui remet en cause le droit à une retraite à 60 ans à taux plein depuis le mardi 5 Octobre.
    Au Parti de Gauche, comme au Front de Gauche, le cœur de notre projet politique est la « Révolution citoyenne ». Ainsi, nous pensons qu’il est important que tous les citoyens qui le souhaitent puissent s’impliquer activement dans ce débat sur les retraites, symbole de notre contrat social.
    Pour ce faire, nos sénateurs Marie-Agnès Labarre et François Autain vous invitent à vous rendre sur le site du Parti de Gauche, http://www.lepartidegauche.fr, pour suivre tous les deux jours des comptes-rendus de la bataille parlementaire au Sénat (en haut à droite sur le site). En effet, tous les deux jours, sur les coups de 20h, sera mise en ligne une petite vidéo revenant sur l’évolution de la discussion au Sénat. Cette petite série s’intitule « Chronique de la bataille parlementaire contre le projet de loi sur les retraites ».
La première vidéo est d’ores et déjà en ligne.
    Vous pouvez aussi la retrouver sur dailymotion : http://www.dailymotion.com/video/xf4pib_bataille-parlementaire-contre-la-re_news
    Sacha Tognolli

  20. Sylvain O.

    Mais vous êtes sérieux quand vous affirmez le directeur du FMI est de gauche? Vous le croyez vraiment, ou vous cherchez simplement à ce qu’il n’y ait que des candidats de droite aux prochaines élections?
    Villepin, Bayrou ou Strauss-Kahn, quelle différence? Et même Sarkozy, quelles différences dans les politiques sécuritaires, migratoires, sociales, écologiques, etc?
    Ces hommes ne proposent qu’une seule chose: la soumission du politique au marché. Donc aux plus riches. Au final, tous sont des féodaux: ils veulent la soumission des plus faibles aux plus forts et le maintien des inégalités qu’ils considèrent comme naturelles!

  21. En fait non je fait partie d’un vaste complot mais…chuuuuuuuuuuuuuuuut (-;

  22. Au fait c’était toi qui m’a filé le mag l’autre jour sur le boulevard de la Croix-Rousse ?

  23. Sylvain O.

    Romain, une pirouette n’est pas un argument!
    Le mag? Ah, non?
    J’ai distribué quelques Foutou’Art, mais je ne pense pas que c’était à la X-Rousse…
    C’était quoi comme mag?

  24. Sylvain en fait j’attend que tu argumentes ton propos de départ parce que je n’ai pas trouvé ce qui justifie ton dire…
    Le mag c’est un mec qui me l’a filé sur le boulevard, un Foutou’Art.

  25. Sylvain O.

    On se croirait dans un concours de beauté.. Qui c’est le plus beau, Villepin, Strauss Kahn, Bayrou…
    Tous les trois sont pour la même politique. Ou plutôt contre la politique et pour le marché. Leurs différences ne sont que du vent, des mots. Concrètement (et c’est aussi vrai pour Sarko), tous mènent la même politique et ont participé aux mêmes gouvernements.
    Ils sont compatibles. Ce sont des libéraux.
    Tu peux me trouver populiste, mais je ne voterai jamais pour Strauss Kahn, même face à Sarko.
    Pour le mag, ce n’était pas moi! Mais j’espère que le contenu t’auras fait rigoler.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers