entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions

Le no sarkozy day ce sera en 2012

Un groupe de personnes s’est mis en tête de créer un no sarkozy day, une manifestation de masse organisée depuis les blogs, prévue pour la fin du mois de mars prochain et reprenant le no berlusconi day récemment organisé en Italie. La chose parait discutable sur le fond et manquer d’organisation militante sérieuse. Voici un texte collectif de blogueurs de gauche,du centre et de la droite modérée réagissant à cet événement et que je viens de signer.

Le
No Sarkozy Day est une initiative sincère et spontanée. Nous respectons la
démarche et l’engagement qui ont amené les organisateurs à entreprendre cette
action. Mais, nous blogueurs, nous ne pouvons nous y associer.

En
premier lieu, Nicolas Sarkozy a été élu. Certes la France de Nicolas Sarkozy
n’est pas une république irréprochable mais nous sommes attachés au principe
démocratique. En tant que Chef de l’Etat, il bénéficie de la légitimité des
urnes. Réclamer sa démission, c’est ouvrir une boîte de Pandore. Nous ne
souhaitons pas jouer aux apprentis sorciers. Au contraire, Nicolas Sarkozy doit
rester 5 ans au pouvoir, assumer ses erreurs jusqu’au bout. Le
No Sarkozy Day doit avoir lieu le 7 mai 2012 et pas avant.

Ensuite,
nous estimons que l’initiative est biaisée dès le départ. Le problème
du
« No Sarkozy Day », c’est que le nom de Sarkozy soit l’unique vecteur
de mobilisation. L’antisarkozysme primaire ne fera pas évoluer les
mentalités,
elle les confortera. Plutôt que de se focaliser sur l’homme, nous
préférons
nous concentrer sur le bilan désastreux de son action politique. Nous
voulons bâtir une véritable alternative politique au sarkozysme qui
soit à
la fois construite et argumentée.

Nous
pensons que cette opération se révélera contre-productive. Nous ne souhaitons
pas être associés à cette initiative lancée sans concertation et qui relève
plus du buzz marketing que de l’action politique. Le risque d’une
instrumentalisation et d’une récupération politique d’un futur fiasco existe…

Les blogs signataires :Romain Blachier, Laure Leforestier,Le Monolecte, Bah by CC, Le Volontaire, Partageons mon avis, Les jours et l’ennui de Seb Musset,  Peuples,
Intox2007.info, Falcon Hill, Disparitus, Sarkofrance, Back2basics, Neuromancien,
Edelihan, l’hérétique, Marc Vasseur, Piratages(s), Reversus.

21 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. Reversus

    Et de droite, oui, oui, tu peux le dire 😉

  2. Jerome Manin

    Merci pour cette publicité, c’est une bonne manière de cautionner et peut être la plus hypocrite de participer mais combien efficace…

  3. t’es un peu tordu Jérôme.Dois-je comprendre que quand tu condamnes un truc, c’est pour le soutenir? Compliqué.

  4. Jerome Manin

    Tu parles de « l’ascenseur pour les fachos » ?
    L’anti-sarkozysme fait partie de ton fonds de commerce, c’est un produit d’appel, une tête de gondole, une promotion permanente, des soldes éternels… Ne cache pas ta joie derrière quelques pudibonderies, assume personne ne t’en voudra 🙂

  5. Que je m’oppose à la politique désastreuse du président oui, c’est pas un secret, que je soit dans l’anti-sarkozyme primaire non, la preuve en est cet appel.
    Ton raisonnement est surprenant: on participe au no-sarkozy day, on est antisarkozyste primaire, on condamne l’événement on est aussi antisarkozyste primaire….c’est compliqué ton truc là.
    Quitte à être tordu et pas sérieux,vu que tu ne vas pas non plus j’imagine participer au no sarkozy day, serais-tu toi aussi antisarkozyste primaire? Et Fillon qui n’en sera pas non plus également?
    Et as-t-on seulement le droit de contester les choix du président dans ce pays?

  6. ah quand un petit badge des influenceurs pour ce jour de joie et de fête à afficher fièrement sur nos blogs tu peux ajouter le mien. Après avoir fait quelques lectures et recherches, je ferais un ti billet 😀

  7. gaston

    @littlecelt: t’as pas compris le texte de l’appel reproduit ici il me semble.

  8. @gaston ma lecture du post de romain était effectivement erroné, désolé !

  9. baillergeau

    Cette proposition de « No Sarkozy Day » montre à quel point, nous ne savons pas être bien dans la peau de l’opposition.
    Cette idée vient d’Italie, l’état de la gauche de ce pays devrait déjà conduire, à y regarder à deux fois.
    Certains ont proposé le « shadow cabinet », mais c’est une culture que nous n’avons pas.
    Reste à regarder comment font nos élus de gauche. Quand ils s’abstiennent, ils pourraient souvent voter pour, sans avoir à rougir et ainsi leurs refus devenus essentiels, n’en auraient que plus de poids.
    Je sais bien que depuis que l’on a coupé la tête au roi, il faut que les opposants qui manquent d’alternances, grondent et menacent, même si c’est par jeu.
    La démocratie n’est pas souvent un fleuve limpide.

  10. Bien relayé par qqs médias votre truc d’appatchiks dépassés. Pas mieux que mon comment dans Marianne donc :
    Un beau moment de pensée unique de la « gauche » qui perd systématiquement et ne veut surtout pas qu’une pensée et une action collective et citoyenne émergent sur « ses » plate bandes.
    Il n’y a aucune raison, y compris le risque d’un échec, de ne pas trouver ce No Sarkozy Day innovant et motivant et de ne pas le soutenir. Et pour ces « brillants » analystes qui pondent des communiqués communs négociés comme une motion de couloir du PS mourant je rappellerai la pensée forte audiardienne : » un con qui marche ira toujours plus loin que 2 (28 ?) intellectuels assis » 😉
    Et si quelqu’un qui ne soit pas à la remorque des petits marquis du conformisme veut en savoir plus, c’est par là : http://www.no-sarkozy-day.fr/

  11. @littlecelt: boh c’est pas grave ! (-;
    @baillergeau:il y az là aussi un problème de contexte et d’organisation.
    Sinon sur quel point l’abstention ?
    @donjipez:C’est justement parce que j’organise des trucs que je pense que ça va dans le mur. Mais toi vas-y, organise le plutôt que de critiquer ceux qui sont en désaccord…parler sur le web c’est bien mais bouge, donne nous tort mon grand!(-;

  12. Griffon Lyonnais

    Là où les initiateurs du « No Sarkozy Day » se fourvoyent, c’est dans leurs représentations de la démocratie.
    En effet, pour faire court, Silvio Berlusconi n’est pas élu président du conseil des ministres, il est nommé en vertu de l’article 95 de la constitution italienne! Il n’a pas la légitimité de l’élection au suffrage direct.
    La mécanique italienne du « No Berlusconi Day » transposée au système institutionnel français équivaut à s’opposer à François Fillon, c’est à dire à demander une motion de censure populaire dans la rue.
    Les élections sont les temps de respiration de la démocratie et il serait dangereux de l’oublier.
    Si Charles de Gaulle a été le dernier président du conseil de la IVème République, il a également été le premier président élu au suffrage universel direct de la Vème République en 1965 à la grâce du référendum du 28 octobre 1962.

  13. Romain,
    En démocratie, c’est le peuple par l’élection qui élimine, c’est-à-dire en 2012.
    N’étant pas du tout sarkozyste, le gaulliste que je suis a pour principe de respecter l’expression du peuple qui a mis NS au pouvoir pour 5 ans.
    Ce que l’on appelle en droit constititionnel « le parallélisme des formes » à savoir que dans ce cas d’espéce c’est le peuple qui a voté Sarko, c’est donc au peuple de le virer en 2012.
    Il faut savoir que les Institutions de la Vème répubique ont permis une stabilité politique et institutionnelle. Le probléme qui est posé c’est celui de l’opposition, laquelle n’a pas de visibilité dans son rôle de propositions alternatives crédibles.
    Par ailleurs, je soupconne ce mouvement dit de « No Sarkozy day » de mépriser la démocratie mais surtout mon instinct dit : est-ce qu’en fait, en voulant jouer ce jeu, il ne facilite pas sa réélection?. Je serai curieux de savoir qui méne cette danse !!!
    De toute façon, je suis d’accord avec toi Romain, il ne faut pas rentrer dans ce cirque qui ressemble à un vaste jeu de dupes.
    Sur ce, pour nous détendre, réfléchissons ensemble sur ce qui se distingue du « beau et du sublime » dans tous les aspects de la vie collective.
    Gaullistement
    Claude JEANDEL

  14. – Quand on a été élu sur des impostures ( fait tout le contraire de ses promesses ) avec l’appui des médias complices
    -Quand on n’est que le président d’une caste de privilégiés, qu’on affiche clairement que l’on est que le chef de l’UMP
    – quand on bafoue le référendum de 2005 rejeté par le peuple
    -quand on s’attaque aux plus faibles toujours
    -quand on piétine l’Assemblée et le Sénat, -quand on impose une seule voix: la sienne, -quand on manipule l’opinion par la peur et les sondages, –
    -quand on cherche à étouffer toute contestation, toute opposition,
    -quand règne le bon plaisir du Prince qui n’hésite même plus à faire du népotisme…
    – quand on organise des débats qui tendent à diviser le peuple au lieu de le rassembler ( cequi est pourtant son rôle premier )…c’est une démocratie qui fout le camp !..
    Vous avez bien raison de la défendre, cette démocratie à la sauce sarkozienne qui vire à la république bananière..( assez pitoyablement d’ailleurs ) c’est votre droit ..mais de là à tenter de saboter une initiative qui comporte quelques maladresse certes , parce que certains se sont autoproclamés  » élites du Oueb  » et ont horreur du silence …. ou que d’autres se sentent frustrés parce qu’en effet une action collective et citoyenne émerge sur « leurs » plate bandes..
    …c’est franchement écoeurant ! ..
    Ca ne vous plait pas cette initiative ? .. Alors n’y participez pas ! .. mais ce n’est pas la peine de jouer aux pucelles effarouchées , a grand renfort de pub !..
    Rassurez vous , il n’est pas question de coup d’Etat , si c’est le mot démission qui vous fait peur ! ..Tout le monde sait qu’il ne le ferait pas ! On va vous le garder jusqu’au bout, votre président ! il n’y a que vous pour prendre celà au sérieux ..une petite erreur de ces jeunes enthousiasmés ,mais vous sautez a pieds joints dessus ! quelle aubaine pour vous , hein ?
    mais c’est vrai qu’un influent çà ne peut pas la fermer un peu de temps en temps ! ..
    PS. le taulier , sois moins arrogant sur mon blog avec tes sous entendus à mon égard . je T’ai répondu

  15. romain blachier

    @chroniques partisanes:moi je n’ai peur de rien. Simplement une action, pour que ça marche ça doit être bien faite. Si tu veux parler révolution, il me semble pas que Castro allait faire la révolution en animant un groupe facebook. Mais fait moi mentir, ben mets-toi au boulot! parler sur le web c’est une chose. Agir en est une autre.

  16. De tels conseils , de la part de quelqu’un qui participe au sabotage en régle , de cette initiative .. j’avoue que c’est assez cocasse ! 🙂
    Qui te dit que je ne suis pas au boulot ? .. Justement : « Pas » sur le Oueb ! 🙂
    Et qui t’as parlé de révolution à la Castro ? 🙂
    ..déjà le texte de tes potes brandit le spectre de la peur ! encore mieux que MAM et la cellule invisible des quaténaires.. mais toi tu vas encore plus loin ..
    eh faut arrêter le délire ! 🙂

  17. moi je t’en parle!c’est un exemple, je n’imagine pas une seconde que vous allez être aussi organisés que Castro (-;
    je te dis que les manifs ou les révolutions les plus importantes s’organisent et ne se décrètent pas sur facebook.allez au boulot!

  18. « allez au boulot! »
    Au boulot ? Tu n’as que çà à dire ? au boulot pour réparer votre travail de sape ?..
    Merci, je n’attends pas après toi, petit chef ! 🙂
    En fin de compte , tu fais encore plus jeune ( au moins de 20 ans ) que je ne le pensais
    stoppe la .. tu te ridiculises !

  19. on t’encourage et tout de suite tu te vexes.Ahlala les vieux (-;

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers