Le parti de gauche veut-il rejoindre la majorité présidentielle ?

On savait que le pire ennemi du parti de gauche de Mélenchon, c'était, outre la construction européenne, le Parti Socialiste. On ne savait pas par contre que la chose allait jusqu'à soutenir la politique économique du gouvernement comme le fait l'économiste Melenchoniste Jacques Sapir, mettant avec peu d'élégance au passage un vilain tacle par derrière à Benoit Hamon. Le parti de gauche en approuvant l'endettement colossal de la politique gouvernementale souhaite-t-il rejoindre l'UMP, De Villiers, le Nouveau Centre, Besson et Nihous au sein du comité de liaison de la majorité ? Celà lui servirait sans doute de porte de sortie dans ses problémes insolubles d'alliances pour les régionales.

6 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. jm

    Eh ben, l’union de la Gauche en France c’est pas gagné.

  2. lucien

    L’union, c’est surtout que le parti de gauche n’en veut pas…

  3. encore une preuve que ce parti ne sert à rien

  4. je dirai plutôt que sarkozy s’est converti à un keynesianisme au rabais et non que le PG se rapproche de l’UMP … 😉

  5. jm

    Dire que le Parti de Mélenchon est contre l’Europe parce qu’il s’oppose au Traité de Lis., c’est un peu comme dire que quelqu’un n’aime pas conduire sa bagnole parce qu’il déteste le code de la route.
    Que je sache Jacques Sapir a apporté un soutien au fdg pour les élections du mois de juin dernier, ca n’entraîne pas de facto que tous ce que JS affirme, le parti de méluch s’aligne pile poil dessus dans le style et le fond.
    Personnellement je n’ai pas aimé la façon dont cet article est rédigé, on pourrait dire la même chose en étant moins cassant.
    La teneur de l’article pouvant être débattue sur toutes les positions qu’il prend, parce qu’il n’y a pas qu’une seule vérité.
    J’ai l’impression quelques fois que Marianne2 n’en rate pas une pour relayer un papier dans le but de diviser tout ce qui n’est pas orange.  » C’est un scandale!  » ©Marchais ft. P. Douglas

  6. baillergeau

    Autant je pense que le NPA croit à ses solutions chimériques, autant j’estime que Mélenchon fait entendre sa petite musique mais lâchera prise pour exister électoralement, dans les fourgons du PS.
    Il n’en demeure pas moins vrai que le PS devrait lever ses ambiguïtés dans bien des domaines, sachant que l’on n’en sort pas indemne, comme disait en son temps le vieux François de Jarnac.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers