entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions

Ca a commencé vers 13H30

Bourgoin-worcester A voir aussi sur Lyon Sports

Si l'amateur de football lyonnais a de quoi déprimer (franchement 2 à 0 à Valenciennes…On devrait obliger tous nos joueurs à porter une coupe mulet façon nord pour les punir), l'aficionado de rugby lyonnais a plutôt de quoi sourire !

J'ai été ce jour dans deux arènes, deux temples où l'on vénère avec force le rugby. Ca a commencé vers 13h30.

Le public déborde, ça chatoie le long des tribunes. Autour du rectangle vert se presse la foule ciel et grenat. Les cœurs battent, nous sommes en demie-finale du challenge européen,  la coupe de l'UEFA de l'ovalie. Bienvenue à Bourgoin un peu au sud de Lyon, joyau de la couronne rugbystique de Rhône-Alpes. Bienvenue dans la capitale du Nord-Isère au cœur d'ovalie. L'ambiance est folle, dense et superbe. On discute, on rigole, c'est bon enfant et en même temps solennel. On chante, on s'installe, on s'interpelle dans un joyeux bordel plus ou moins organisé.  Le public déborde contre les barrières. Dans ma tribune pleine comme un oeuf ça vit, ça chante, ça aime, ça vocifère…Worcester, l'adversaire du jour n'a qu'a bien se tenir !

Et le match est à l'avenant, enthousiasmant, avec un jeu rapide, des percussions, des feintes. A la mi-temps le score est en faveur de Worcester par 6 à 3, l'arbitrage vidéo avant refusé deux essais à Bourgoin… Un fort beau match, mené entre deux équipes qui ne se sont pas fait de cadeaux. Si la boite a gifles ne fut jamais vraiment sortie, on frôla la grosse baston à de nombreuses reprises.

Heureusement les berjalliens se ressaisirent vite et menés par un Morgan Parra en réussite entre les poteaux (un peu moins en relance) un Cotzee dynamique et une mêlée dominatrice face à un Worcester qui s'est battu jusqu'au bout pour terminer à 22 à 11. Le public de Pierre Rajon pouvait laisser éclater sa joie et envahir la pelouse pour féliciter ses héros triomphants. A nous l'ultime rempart constitué par Northampton pour remporter le challenge européen !

Je rentre ravi à Lyon, le temps de me rendre au stade Vuillermet pour un match entre le LOU et Bordeaux pour le dernier match de la saison à domicile.

Là, dans l'antre de mon club favori, le public chatoie moins, l'enjeu est moins grand, le stade plus modeste mais une bière avec Alphonse, tenancier du club-house, ça vaut toutes les demies-finales du monde. Ca vaudrait presque de pardonner le comportement du club qui ennuie régulièrement les spectateurs prés de la pelouse à côté de la tribune ouest des VIP. Pas concerné pour ma part, je m'étais pris un billet en tribune est mais tout de même! Si la direction du club veut continuer à ce que le rugby soit un sport populaire, il faudrait cesser d'ennuyer les passionnés qui se pressent au plus prés du jeu. Le match va commencer…zut  plus de batterie dans mon appareil photo.

Revenons au sport: Aprés des débuts un peu approximatifs, notamment en touche, les lyonnais trouvaient leur rythme: Mon voisin Nicolas Portier menait les débats niveau aérien, Fourie montrait que Loursac avait une excellente doublure, Taukafa et Castellina renversaient tout sur leur passage et Gautherie reussissait de belles percées. Addition à la fin d'un match agréable mais qui manqua de rythme en milieu de match: 30 à 10 et le bonus offensif…Les joueurs de la ville d'Alain Juppé repartaient bredouilles. Ceci ajouté à la victoire de la socialiste Bourgoin contre un Worcester dirigé par des conservateurs, on pourrait dire que le rugby prospére mieux dans les villes socialistes que dans celles de droite !

Malgré celà les lyonnais doivent encore attendre la deniére journée du championnat et le déplacement à Auch pour savoir si oui ou non ils vont disputer les demies-finales d'accession au Top 14.Fin d'une journée en ovalie rhonalpine….une beau morceau de dialogues, de rencontres, d'amitiés bref de rugby…

2 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. claudinienne

    c’est peu médiatisé le challenger européen, dommage.
    Sinon t’aurais pas les clés du vestiaire du LOU ou de Bourgoin ?
    Parce que faire joujou avec un ou deux beaux rugbymens ça serait génialissime…

  2. syl

    « Sinon t’aurais pas les clés du vestiaire du LOU ou de Bourgoin ?
    Parce que faire joujou avec un ou deux beaux rugbymens ça serait génialissime… »
    en général, avec une telle proposition, ce n’est pas un ou 2 joueurs dans le vestiaire, mais toute l’équipe…
    amatrice du genre?

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers