11 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. jbdivry

    Et rappelons que Collomb a instauré le repas sans viande dans les cantines depuis des années. Cette solution semble être la bonne et est observée par nombres d’autres communes françaises et européennes

  2. Lejournal Depersonne

    Campagne Hallal ou Haram ?
    Quand on attire toute l’attention sur la laideur… alors qu’il y a tant de choses belles, tant de belles choses…
    C’est Haram…
    Quand on soumet nos cœurs à vos rancœurs et nos rancœurs à vos cœurs… alors que nous sommes frères et sœurs…
    C’est Haram…
    Quand les croyants se font passer pour des non croyants… ils ne valent guère mieux que les non croyants qui se font passer pour des croyants…
    C’est Haram…
    Quand on s’efforce de diviser pour mieux régner, on rompt avec l’Autre tout lien d’amitié…
    C’est Haram
    Quand on se soucie de la pierre davantage que de la plante et de la plante davantage que de l’animal et de l’animal davantage que de l’idéal…
    C’est Haram…
    Quand on s’évertue à vider toutes les coupes, alors que les autres n’ont rien à boire …
    C’est Haram…
    Quand on se présente à la magistrature suprême avec un désir absolu sans désir d’absolu…
    C’est Haram… Quand on veut gouverner les autres, on commence par se gouverner soi-même autrement …
    C’est Haram…
    Quand on stigmatise son semblable sous prétexte qu’il est dissemblable, on favorise l’ombre et défavorise la lumière et…
    C’est Haram…
    Quand on dit le mal qu’ils peuvent faire, on ne dit pas le bien que l’on peut faire et …
    C’est Haram…
    Quand nos cécités sont grandes, notre cité devient toute petite sans le moindre ordre de mérite et…
    C’est Haram…
    Quand on veut le pouvoir pour le pouvoir, on se prive de l’être et de l’avoir… et
    C’est Haram…
    Quand on fait la bête pour ne pas faire l’ange, on devient encore plus bête que la bête et…
    C’est Haram…
    Quand on dit que tout est mal, tout finit par aller mal… en amont comme en aval et
    C’est Haram… Quand on sait comment naissent les promesses, on cesse de faire des promesses sinon…
    C’est Haram…
    Quand on n’a pas la même vision de ce qui est interdit (haram) ou permis (hallal) on n’impose pas sa vision
    C’est Haram… Quand on distingue entre juifs, chrétiens et musulmans, c’est comme si on choisissait parmi ses parents et
    C’est Haram…
    Quand on sait ce que c’est qu’une cité interdite, on ouvre ses portes… pour que Dieu nous rende visite et… C’est Hallal … hallal… hallal

  3. Gwynfrid

    La question du régime alimentaire est sans aucune importance: d’accord.
    Cette affaire est un non-sujet: pas d’accord. Le halal (comme la burka, l’an dernier) est juste un substitut du sujet réel: l’intégration des populations d’origine étrangère, sur lequel Le Pen a bâti sa carrière – et ce n’est pas près de disparaître. Je crois que la gauche en a conscience, mais qu’elle n’a pas de réponse solide.
    Balayer le truc sous la table en faisant semblant de croire que c’est juste une histoire de technique bouchère peut faire gagner du temps, mais rien de plus.

  4. romain blachier

    Es-ce que c’est la première préoccupation des français ? Non.
    Es ce que la gauche fait des choses dans les communes?
    Oui cas de Lyon cité par Jbdivry
    Es-ce qu’il faut davantage réglementer les abattoirs ?
    Oui, la question du halal est d’ailleurs plus une question de fric que de foi. Abattre halal cela coût moins cher.
    Bien, maintenant on en revient aux vrais sujets? Par exemple au nombre de sans logis qui a explosé cette année? Merci.

  5. Gwynfrid

    Le repas sans viande, une réponse ? À la rigueur, ce pourrait en être une. Une mauvaise à mon avis: pourquoi la présence d’une minorité ayant des convictions religieuses devrait-elle obliger tout le monde à changer de régime ? Mais surtout, ce serait une réponse si c’était un sujet alimentaire, ce qui n’est pas le cas. Balayons-le sous la table, le sujet de l’intégration reviendra par la fenêtre un jour ou l’autre, probablement sous une autre forme prétexte.
    En attendant… Revenons aux vrais sujets, bien volontiers. Une tranche d’impôt s’adressant exclusivement à quelques milliers de « clients », par exemple. Pour quoi faire déjà ? Pour aider les sans logis ?

  6. romain blachier

    Gwynfrid, soyons sérieux. C’est une excellente solution et je ne vois pas la votre. Personne ne change de régime puisque si vous prenez deux secondes pour voir les menus, vous verrez qu’on sert aussi de la viande dont du porc dans les cantines de Lyon. Un peu de sérieux et de rigueur je vous prie.
    Changeons donc de sujet.
    Quand à l’impôt que vous évoquiez il serait appliqué à des personnes gagnant plus de 83000 euros par mois. De quoi leur permettre par la redistribution de contribuer davantage à améliorer le sort des plus pauvres.
    Bonne soirée.

  7. Gwynfrid

    Ah, j’avais loupé le détail de la mesure. Bon, admettons. Ce n’est toujours pas un sujet alimentaire, donc cela ne change rien sur le fond (du vrai sujet).
    Quant à l’impôt en question, j’ai bien noté que son objectif n’était pas de rapporter un seul euro (dixit F.Hollande et J.Cahuzac, sauf erreur de ma part). Donc, pour la redistribution, il faudra trouver autre chose.
    Bonne soirée… soit dit en passant, mes objections ne font pas de moi un partisan de N.Sarkozy, bien au contraire.

  8. Ah mais je vous prête pas d’intention politique (à par peut-être sur les cantines de Lyon mais il semble que non en fait).
    Cet impôt est la pour la redistrinution mais il n’est bien sûr pas le seul aspect de la réforme fiscale.
    Merci en tous cas pour la discussion et bonne soirée à vous.

  9. et sur les méthodes d’abattage des êtres humains au Darfour? Une vidéo?

  10. Sofian

    Moi , je suis végétarien et heureusement qu’il y a des cantines où on peut manger autre chose que de la viande.
    Mais, pour revenir au hallal et au cash , c’est un débat sans queue ni tête. C’est vrai que c’est super intéressant de parler de ça pendant que le nombre de SDF explose, que les universités françaises sont dans un débat de délabrement, que les concours de professeur en université sont passé en 5 ans de 100 places pour la France à 25 places alors que les universités manquent de professeur.
    Ensuite, on s’étonne voir nos élites qui s’expatrient ci et là…
    Avec le FN , on a l’art de créer des débats stériles…

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers