Idéologisme

Il y a des conflits entre les employeurs du transport et les salariés, faisons une loi sur le service minimum se dit le gouvernement, défoulons-nous, suscitons les grandes envolées de Jacques Myard, Gilles Bourdouleix, Etienne Blanc et…ah non Jérôme Riviére n’est plus député.C’est dommage, il aurait pu apporter sa pierre à ce qui s’annonce déjà comme un concert d’imprécations réactionnaires de la part de la majorité.

Par contre surtout ne nous préoccupons pas de faire une politique qui évite les conflits et qui mène à un véritable apaisement du pays et à un monde du travail mieux vécu par les uns et les autres.

Encore une fois la droite française préfère faire débattre les députés et accoucher de lourds textes législatifs plutôt que de chercher à résoudre les problèmes réels des personnes sur lesquels on discute.Si certaines dispositions du projet Bertrand comme la généralisation d’un dispositif de dialogue et de prévention des conflits me semblent intéressants (article 2 du projet) ou une représentation des usagers, le reste est sujet à caution et représente plus de l’affichage dans le meilleur des cas, de la régression sociale pour le reste.

A mon sens la programmation de ce genre de dispositif en ce moment n’a qu’un but:Donner un os à ronger à certains députés parmi les plus à droite, énervés par l’ouverture et qui n’en auraient pas eu assez d’un paquet fiscal pour le moins injuste.

Pourtant Xavier Bertrand, la fois où je l’ai vu en vrai de vrai, il aurait pu me faire bonne impression, il était au milieu des fleurs.

Il y a quelques mois, commandant un bouquet chez un fleuriste (Allez un peu de pub, ils sont sympas, c’est le Jardin Saint-Louis rue de la madeleine)  pour la naissance d’un bébé dont la maman est au PS du 7e, j’ai eu la surprise de voir débarquer une armada UMPIenne qu’on ne voit pas (Pour la plupart d’entre eux) fréquemment trainer à La Guillotiére.En effet si il m’arrive de croiser sa suppléante, cela devait faire longtemps que les habitants de la place Saint-Louis n’avaient pas du voir Monsieur Dubernard qui était à l’époque leur député et qui a trés mal pris ma remarque (certes orientée) sur le sujet.Monsieur Perben était également de la fête, un conseiller lui ayant obligeamment demandé je le suppose de "faire un peu de proximité.A moins que sa présence ne soit uniquement motivée par la désir de se faire bien voir, lui qui voulait un nouveau ministère à Paris, par le dernier personnage présent,Xavier Bertrand, présent à Lyon pour un meeting.Comme cela faisait bien beaucoup de monde pour une boutique entre roses et tulipes, je n’ai pas voulu contribuer à l’encombrement,..Dommage je n’ai pas pu échanger avec notre ministre du travail.

Une occasion (heureux homme que je suis!) m’a été offerte de l’écouter ce matin sur France Inter, désormais débarrassée par les manips chiraquiennes puis par les proches de Sarkozy de toute trace de journalisme qui ne serait pas dans une ligne suffisamment proche du pouvoir (d’ailleurs si vous voulez écouter Mermet, qui m’agaçait parfois, mais dont l’émission était une respiration et qui a été envoyé envoyé injustement voir là-bas si la radio y était cliquez).

L’entrevue de Monsieur Bertrand avait pour but d’expliquer son projet de loi sur la restriction du droit de grêve.

L’approche, est comme souvent avec le gouvernement, trés idéologique.

Alors que le nombre de jours de grêve a diminué ces derniéres années,Monsieur Bertrand considére qu’il est plus urgent dans notre pays de soumettre toute grêve dans les transports à tout un tas de procédures bureaucratiques comme que chaque salarié déclare plusieurs jours avant son intention ou non de faire grêve ou la possibilité de remttere en cause le droit individuel d’un salariés à continuer un mouvement au bout de 8 jours.Et pour bien montrer que c’est une loi idéologique, malgrés ses dires, le ministre fait écho aux propos de Fillon (déjà qu’on sait pas à quoi il sert, si en plus il passe son temps à vouloir la bagarre, il ne faut pas s’étonner que Jack Lang veuille lui supprimer son poste à celui-là) en parlant d’une loi ballon d’essai, évoquant notamment une future application dans l’éducation nationale ce que Madame Pécresse et Monsieur Darcos ont du apprécier et vont devoir expliquer aux enseignants, absolument abasourdis…

L’article 4 est peut-être le plus inquiétant:Il est donné à une autorité régulatrice le pouvoir de déterminer seule les priorités de service afin d’assurer un service minimum.

Monsieur Bertrand doit rarement, comme le dit Nicolas J, prendre les transports en commun.Si il est énervant de se retrouver à quai, notamment lorsque les TCL décident de faire grêve le 8 décembre ou la fête de la musique, le service minimum existe déjà de fait puisqu’il est rare qu’un mouvement soit suivi à 100%…et les fois où il l’est que va faire le gouvernement?Réquisitionner les salariés?Lesquels?Sur quelles bases?

Un accord de prévisibilité doit certes être signé  (article 5) qui prévoit les obligations de service et les personnes nécessaires à celà.Je suis assez dubitatif quand à cette mesure pour plusieurs raisons:

1-La discussion est déjà fortement encadrée, les acteurs des entreprises auront peu de marges pour négocier, c’est surtout un affichage pour dire "regardez on consulte les partenaires sociaux"

2-Dans certaines régies ou entreprises de transport de taille modeste, l’instauration du service minimum va sans doute amener de fait l’interdiction de grève pour certains membre du personnel…Une saisine du conseil constitutionnel ne serait pas inintéressante si ce genre de disposition reste en l’état après le passage aux assemblées.

Ce n’est pas une loi qui doit régir ce type de rapports entre employés et salariés.En cherchant à diviser, à provoquer sur le sujet ce n’est pas l’intérêt des usagers que vise Monsieur Bertrand mais de l’affichage idéologique.

Pendant ce temps de plus en plus de français ont des difficultés dans leur professions.Ne faut-il pas plutot commencer par là?

1 commentaire a été rédigé, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Très bon billet.
    Excellentes références documentaires !

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers