entre la technologie moderne et une richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de nombreuses solutions

Les 3 types de menus de Saint-Valentin au restau. Ou d’anti-Saint-Valentin.

Cela ne vous pas échappé à moins que vous vous soyez en séjour depuis 6 mois sur l’Ile Clipperton  ou aussi distraits que Boris Becker, c’est bientôt la Saint-Valentin. Comme chaque 14 février depuis 495 via un décret du pape Gélase.

Et que vous soyez en recherche active de restaurant pour diner avec votre partenaire, d’un endroit pour clamer votre refus de cette tradition trop cul cul ou marchande à votre goût ou tout simplement que vous passiez sur Facebook, il est à peu près impossible de passer à côté des offres multiples que nous font les restaurateurs. Le repas de Saint-Valentin ou d’anti-Saint-Valentin (l’anti ayant perdu ses lettres de rebellion étant d’ailleurs presque plus mainstream que le pour désormais malgré ses atours rebelles et/ou désespérés ) est en effet un moment presque aussi important dans le monde de la restauration qu’un jour de dérapage sur RTL pour Nadine Morano.

Les offres de menus spécial Saint-Valentin au restaurant pour vous proposer un écrin afin de prononcer des phrases type « le seul réchauffement climatique que je souhaite, c’est celui de ton coeur » ou à l’inverse citer Oscar Wilde et son« Les hommes se marient par fatigue, les femmes par curiosité : tous sont déçus. » sont multiples mais peuvent se regrouper ainsi

-Ceux qui ont fait un vrai travail conceptuel : menu à deux comme le Mondrian ( j’ai jamais compris le concept du menu Saint-Valentin à un d’ailleurs au passage ) voire à plus (le Mob Hôtel propose par exemple un menu de trouple et plus) ou plats spécifiques à se partager en couple, créations évocatrices, prix Hot (ah le nombre de menus à 69 euros…), bref qui jouent le jeu. Pareil chez certains antis où les plus créatifs proposent des manières de diner pour rencontrer la moitié qu’on a pas encore en début de soirée ou des jeux ironiques entre les plats pour se moquer de la tradition un peu mièvre.

-Ceux qui se contentent de faire un peu mieux que d’habitude. Et bien plus cher. Généralement il y a du foie gras quelque part dans l’histoire. Ou une coupe de champagne incluse. Ou même la petite mousse créé pour l’occasion par l’entreprise filloniste (c’est vous dire si c’est fun) Michel et Augustin. Ou la bouteille de Saint-Amour, qui bénéficie à plein du nom de son cru en ce jour. Où l’on me dit que plus d’un flacon sur deux s’écoule ce jour-là de l’année.

-Ceux qui se moquent carrément du client. Et qui font pareil que d’habitude mais plus cher. En mettant anti Saint-Valentin ou Saint-Valentin tout en sponsorisant beaucoup la publication sur Facebook. Et, histoire de,  en mettant sur la table un rose rouge pour les pour, noire, fanée ou jaune pour les anti. C’est vrai que la Saint-Valentin  est aussi un jour imposant pour les fleuristes, dont certains n’hésitent pas non plus à alourdir le prix pour la même chose.

*

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers