Les berges du Rhône samedi ou comment j’ai raté Pays de Galles-France

Hollande-lyon

Au départ l’idée venait d’une réunion de bureau du PS du 7e. Sollicités, comme les autres socialistes de France, pour organiser un événement militant (intitulé Faites le Changement)  afin d’informer et mobiliser autour de François Hollande et de son programme en ce samedi, nous avons installés des stands d’informations sur la place Raspail.

A ma suggestion, pour donner un petit côté festif à l’événement y avons adjoint une buvette et un tournoi de pétanque (je penchait à l’origine pour du football mais à juste titre le secrétaire de section du 7e, remarquable organisateur, me fit remarquer que la place se prêtait encore davantage aux boules à métal et au cochonnet). De quoi compenser l’immense sacrifice militant que de rater le match de l’équipe de France contre le Pays de Galles.

Organisé au départ par les socialistes du 7e, avec le soutien de ceux du 3e, l’événement s’est par la suite transformé en lieu de rassemblement pour l’ensemble des hollandistes lyonnais. Une reconnaissance du magnifique boulot collectif des militants de notre arrondissement.

C’est ainsi d’ailleurs que le Maire de Lyon, Gérard Collomb, avec les candidats aux législatives soutenant François Hollande: Jean-Louis Touraine, encombré d’épais dossiers, Thierry Braillard, sourire expiègle aux lévres, Najat-Vallaud-Belkacem, à qui, chose rare en politique, des passants demandaient parfois l’autographe, Pierre-Alain Muet,qui avait, comme le candidat aux présidentielles, coloré quelque peu ses cheveux, sont allés sur les berges, comme toujours à la rencontre des lyonnais.

C’est la une question sur les entreprises qui se pose, la une étudiante rougissante qui demande à se faire prendre en photo avec le maire, ici un groupe de reggae assis dans l’herbe qui nous joue une reprise de Bob Marley, à cet endroit un monsieur qui s’inquiète de la recherche française, par la une dame qui nous confie ses difficultés du quotidien, une autre qui évoque la grève des éboueurs. Un moment d’humain malgré la forte délégation qui accompagne ce genre d’exercice.

Je laisse le cortège. Temps de discuter avec quelques habitants puis de courir voir chez des copains du quartier si jamais Pays de Galles France n’est pas terminé.


Faites le changement ! par francoishollande69

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers