entre la technologie acheter cialis moderne et une richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de nombreuses solutions

Les coureurs

Les fêtes sont belles et bien terminées ,la rentrée, si elle a été prolongée pour certains est maintenant belle et bien là et c’est déjà la course, au moins pour deux structures fort différentes:Arrêt sur Image dont le site est devenu réservé aux abonnés ce jour à 14h et le MODEM lyonnais.

Commençons par le site réalisé par l’équipe de Daniel Schneidermann.

J’avais déjà dit que parmi les sites payants du marché de l’info, celui-ci avait le plus de chances de voir une rentabilité survenir sur le moyen terme,notamment à cause d’un positionnement qui passionne nombre d’internautes, les bloggeurs en particulier à savoir l’analyse des médias traditionnels.

Je pourrais ajouter aussi et surtout la forte crédibilité de l’émission, à la fois chez une part du public classique (celui qui s’intéresse aux émissions politiques) et sur la toile où le regretté Big Bang Blog avait fait une remarquable percée dans le monde du web participatif.

On y ajoutera enfin une maitrise de l’outil audiovisuel certaine et la présence dans l’équipe de gens comme Elisabeth Levy ou Gilles Klein qui ajoutent eux aussi une plus-value "déjà vu à la télé" et une crédibilité qui permet de prendre du l’avance dans le domaine.En plus le marketing viral au sein de la niche choisie a fort bien marché.Peut-être trop car l’appel de Ségolène Royal à s’abonner au site, si il part sans doute d’une bonne attention, a aussi amené une forte confusion dans les esprits.

En ce premier jour de contenus payants,le premier tour d’horizon n’est pas forcément convaincant (le site aura bien sur du temps pour se rattraper).
Les dossiers étudiés sont assez convenus (L’arnaque du faux président de Facebook, les vidéos de Dailymotion…) mais c’est surtout la première émission vidéo, faite presque comme à la grande époque de la télé qui laisse à désirer.

Faite sur un thème intéressant (Le documentaire sur le camembert et les pratiques des industriels du secteur présenté par France 3 le 26 décembre et la censure d’une émission plus courte sur le même théme qui devait passer le 15 du même mois) le fonctionnement et la facilité d’usage laisse pour le moins à désirer.

Vidéos de taille réduite qu’on ne peut ni agrandir ni partager (ce qui aurait à mon sens du être le cas au moins pour la premiére émission, afin de provoquer un effet viral à la Seth Godin)cette émission d’une grosse demi-heure coupée est en 5 parts.Si on rajoute un Schneidermann peu à l’aise qui bafouille, le tout est à améliorer.Courrez plus vite ASI!

Autre course, celle des listes du MODEM.Un tract du candidat Christophe Geourjon est enfin sorti pour les municipales.De quoi motiver les militants en attendant de voir si oui ou non  une liste autonome sortira de terre dans quelques jours (la date limite est le 15 janvier) ce qui semble compromis.A noter d’ailleurs que le candidat n’a curieusement toujours pas reçu l’investiture officielle du MODEM…

Comme le note à juste titre Robert Marmoz:

"Quand nous les avions quittés, avant les fêtes, les MoDem officiels n’étaient que quelques dizaines à avoir fait acte de candidature. Bien loin des 221 candidats nécessaires. Et encore, 80% de ses candidats potentiels émanaient du seul 7ème arrondissement où milite Christophe Geourjon. Et parmi eux, seulement 15% de femmes. Pas gagné pour la parité. Comme on n’imagine guère de brusques bouffées militantes entre la dinde de Noel et le champagne du Nouvel An, on ne voit pas bien comment les choses auraient pu significativement « avancer » pour Geourjon et ses soutiens. Il n’empêche, ce week-end encore il affirmait vouloir présenter programme et têtes de listes à la mi-janvier."

Oui, même si un tract est sorti récemment sur les municipales, si un site est mis en ligne ce soir, il est douteux, même si la politique est pleine de surprises, que le par ailleurs sympathique Christophe Geourjon arrive  (ou veuille sincèrement disent nombre de personnes) à établir une liste le 15.Il n’est pas secret que cet ancien de démocratie libérale a pris langue avec Dominique Perben pour la suite éventuelle à donner à une absence de liste UDF-Modem autonome.

Contrairement à d’autres,à la place du candidat je ne pense pas, pour nombre de raisons, que si accord UDF-UMP il y a, Christophe Geourjon prendrait la tête de liste dans le 7e à la place du présent candidat de la liste De Villiers-UMP-Millon même si un certain nombre de gens à droite le souhaitent.
Je le vois plutôt aller aux cantonales dans le 9e canton à la place de M.Targe, actuel candidat UMP.Attendons voir mais parmi les 7 ou 8 raisons d’une telle option qui me viennent à l’esprit, notons que l’UDF a été particuliérement discrète sur la question des cantonales à Lyon pour un parti dont le président du conseil  général est issu…

Par ailleurs certains au MODEM disent de leur côté que cette agitation de Christophe Geourjon n’est qu’un leurre pour empêcher une liste UDF-Modem indépendante de l’UMP, pour refaire donc la même alliance qu’aux dernières municipales.

Se réclament de l’autonomie du centre, méfiant vis à vis de la volonté réelle de la tête de liste UDF de mettre en place une liste, les adhérents du MODEM de l’association Génération Démocrate ont ainsi lancé un appel à Bayrou et désigné des correspondants dans chaque arrondissement.Une réunion publique sera organisée le 11 janvier  pour faire connaitre  l’initiative.Il s’agit d’être rapides pour être en course…

La situation un peu bordélique arrange paradoxalement M.Mercier, patron de la fédération, qui garde ainsi deux fers au feu…

Entre les deux groupes,c’est donc la course à savoir qui incarnera le centrisme à Lyon…

Bon allez je vous laisse, tout ça m’a donné soif, je vais me télécharger un verre

6 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. Salut Romain.
    Tu dois taper vite pour faire des billets si longs, si bien écrit, et passer ta vie dans les bars à vins et les bars à chicha 😉
    Bien vu, ta deuxième partie d’article. D’ailleurs, Fabienne Levy déclare dans Libé : « Je suis persuadée qu’il y aura un ralliement du Modem sur les listes de Dominique Perben avant ses vœux, le 28 janvier. »
    Ton analyse semble donc pas loin d’être pertinente !
    Pour la réunion du 11, l’annonce est sur lyonestunechance.org
    A bientôt,

  2. Nous savons tous pertinement que l’échec de Geourjon est patiemment attendu et attisé par certains individus au sein du MoDem qui, préférant les actions politiciennes aux actions politiques, et loin d’essayer de l’aider à constituer des listes n’attendent que celà pour prendre le contrôle du MoDem Rhône, au détriment de la santé de leur propre parti… Suivez mon regard… Donc trève d’hypocrisie, et d’analyses en faux-semblant…

  3. Ah, je n’avais jamais vu ce type d’explication pour expliquer un possible échec de Christophe.
    Pourquoi Christophe ne dit pas clairement qu’il ne discute pas et ne compte pas discuter avec l’UMP (et donc les millonistes et les villiéristes, osons le rappeler !) ?
    Et que répondre à Fabienne LEVY ? Qu’elle invente tout pour déstabiliser le MODEM, peut-être ?
    Soyons sérieux, il y a aujourd’hui en France et à Lyon des divergences qui se font jour au Modem sur la question de l’indépendance politique. Tenons ce débat avec tout le respect nécessaire et légitime.

  4. Vous me faites dire ce que je n’ai pas dit. Je n’ai jamais prétendu qu’une alliance avec l’UMP ne sera pas, et croyez moi, cette hypothèse me dégoute sans doute autant si ce n’est plus que vous.
    Je n’ai pas non plus prétendu que l’idée d’une liste MoDem se maintenant au second tour me déplait foncièrement. Quant aux discussions pouvant avoir lieu avec Perben, il va sans dire qu’une liste d’alliance nécéssiterait sans doute un choix entre « nous » et « eux », les deux étant difficilement compatibles.
    Mais vous savez aussi bien que moi que ce qui met en péril le maintien de la liste de Christophe Geourjon est le manque d’inscrits sur ses listes, phénomène dû aux raisons susnommées.
    Mais ce qui me fait lever avec amusement le sourcil, c’est la mention de « respect ». Excepté un dérapage que je regrette dû à la colère, je crois que je fais montre de respect, même envers des individus que je n’estime pas digne de le recevoir… Ce qui est loin d’être réciproque parmis ceux de votre mouvance…
    Mais pour une « discussion » plus constructive, sans doute agréerez-vous la proposition de poursuivre par mail, ou, pourquoi pas, autour d’un verre ?
    Amicalement (ben oui !)
    Brice

  5. Volontiers, poursuivons par courriel (pour un verre ce serait plus dur).
    Le terme « respect » ne vous visait pas spécialement, je ne suis pas manichéen à ce point 😉
    Par contre, je croyais sincèrement que le problème du manque d’inscrit était résolu.
    Et merci à Romain d’héberger nos discussions (mais il a provoqué un peu dans son post, hein 😉
    Luc

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers