Les fleurs du malt – le bar

Certainement la meilleure nouvelle des premiers froids: le célèbre
magasin du 7e arrondissement Les Fleurs du Malt,spécialisé dans les bières étend son
emprise sur d’autres contrées lyonnaises et ouvre son bar fort logiquement spécialisé dans les breuvages houblonnés.

Mon ami Cyril réalise, avec ses associés, un bien vieux rêve !

Fort logiquement on ne trouvera pas de grandes marques industrielles mais des
produits de brasseurs artisanaux du monde entier, à commencer par la
Belgique ou notre belle région.

Grand, lumineux, éclairé, aussi adapté aux têtes à têtes amoureux qu’aux soirées de groupe, aux lyonnais
les plus endurcis qu’aux visiteurs de passage dans notre ville, les
Fleurs du Malt-Le bar est promis à un succès rapide. On se sent bien
dans les voûtes de ces salles anciennes et rénovées.

Disposant de deux bars à l’intérieur de l’établissement, l’équipe peut vous proposer
200 variétés de bières dont pas moins de quatorze à la pression! Il y a souvent une vraie différence entre une bouteille et le même contenu servi draught. Essayez par exemple sur la Triple Karmeliet.

Ceux qui dédaignent la mousse ne sont pas oubliés: un vaste choix de jus
régionaux et de whisky japonais (on est éclectique chez Les Fleurs du
Malt-Le Bar) vous est également proposé.

Pour les petits creux entre deux bières, des planches de charcuteries et de fromage sont disponibles.

Un endroit qui pourrait devenir rapidement le repaire de beaucoup à Lyon !

Les fleurs du malt-le bar 15, quai Roman Rolland. Ouvert 7 jours sur 7 de 17h à 1h du matin

7 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Briavel Gouëdic

    des têtes à têtes amoureux ?
    pas de doute, tu es resté Strauss-Khanien 😉

  2. Briavel Gouëdic

    tête à tête ne s’accorde pas au pluriel en français et c’est ce qui a motivé mon clin d’oeil … 😉

  3. Florian

    Bon il va falloir que j’aille faire un tour, histoire de comparer les prix et éventuellement faire quelques découvertes (ça commence à être dur!).
    Mais forcément ça fait envie vu les propriétaires…

  4. Anthony Calla

    A essayer, l’IPA Hardcore des brasseries Brewdogs.
    Terriblement amère & paradoxalement merveilleusement fruitée.
    J’suis un peu à la bourre, mais mieux vaut tard que jamais.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers