Les Redones, les Namnètes et les Vénètes

  Les Redones, les Namnètes et Vénètes étaient trois peuples voisins de la Gaule Armoricaine.Comme on le sait,les peuples gaulois étaient fort divisés et passaient souvent leur temps à se taper dessus plutôt qu’a faire progresser les choses.

Telle est aussi la situation de la droite lyonnaise.

Tout un chacun l’a lu, je ne reviendrais pas beaucoup dessus, d’autres l’ayant déjà fait dans la presse ou sur le blogs Charles Millon, chef de la tribu des millonistes a ces derniers jours multiplié les piques, souvent avec justesse, contre Dominique Perben, chef de la tribu des UMP (mais pas de tous, de certains seulement car la tribu a du mal avec son chef venu dans notre ville juste pour se faire couronner).L’ancien président de la région lui reproche "de ne pas avoir conquis le coeur des lyonnais" ou que "l’on ne se parachute pas Maire de Lyon".Il n’est aussi qu’à aller sur les sites d’élus et d’associations millonistes pour voir la volée de bois vert que subit l’ex-ministre des transports (qui aurait bien aimé le rester).

Mais d’autres interventions, passée (un peu) plus inaperçue sont celles de Christian Philip dans Le Progrés et dans Lyon Mag. Le chef d’une partie des UMP qui n’aiment pas trop M.Perben (Oui y’a aussi plusieurs autres tribus dedans mais je vais pas les citer ça serai un peu complexe et pénible.Le parallèle gaulois me saute de nouveau aux yeux car les Namnètes furent pendant longtemps une sous-tribu des Vénètes) déplore l’absence de volonté de rassemblement de l’ex-maire de Chalon-Sur-Saone et réaffirme que la manière que les manœuvres qui ont été utilisées avant les législatives pour lui piquer sa circonscription ne sont pas acceptables.Il souligne aussi la "responsabilité particulière" de l’ancien ministre dans les mauvais résultats des conservateurs à Lyon et considère que la droite est "mal partie" pour gagner Lyon.

Toutes ces divisions entre tribus celtes ne faisaient pas de la Gaule une nation puissante et unie.Toutes ses guerres empêchaient un vrai développement.

De même tous ces clivages et problèmes de personnes ne feront aucun bénéfice à Lyon si d’aventure M.Perben devenait maire.Surtout qu’aucun projet pour les lyonnais n’est émis par les acteurs de ce conflit.

Pendant ce temps, sous l’impulsion de la municipalité et des acteurs de la vie lyonnaise la ville progresse, loin de ces querelles intestines.

1 commentaire a été rédigé, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Bienvenue Romain, Nous sommes voisins on dirait.Je te mets en lien bien sûr.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers