Les Simpsons

En ce lendemain de fête US et alors qu’un film à leur sujet sort bientot, je voudrais dire quelques mots au sujet de ce qui est sans doute l’une des icônes les plus marquantes de la culture US populaire de ces derniéres décennies.

Les Simpsons étaient décrits dans la premiére moitié des années 90 par le défunt magazine Actuel comme étant un dessin animé d’un nouveau genre, trés subversif avec sa denonciation des travers de la société US et son refus de l’idéalisation de la famille, pourtant trés en vogue dans la plupart des séries populaires US et que seul le trés white-trash Mariés deux enfants avait jusque là osé errafler.Presque vingt ans aprés sa création, la famille la plus déjantée d’amérique est toujours aussi pertinente.

L’intérèt de la série est certes là, mais on peut y rajouter un humour ravageur, une variété de situations rarement atteinte et une capacité exceptionnelle  à recycler la culture populaire US.Un nombre incalculable de célébirités sont apparues dans le dessin animé.Etre cartooné (dans tous les sens du terme) est devenu pour un artiste ou un homme politique le signe de passage dans la culture mainstream.

Les personnages, de part leurs travers mais aussi par leur qualités de coeur et leur volonté sont profondéments attachants et si la série dénonce ce qui ne va pas aux USA, elle n’est pas toujours uniquement négative et à charge.

En attendant le film et parce que trop souvent W9 repasse les mêmes épisodes (ne soyons pas ingrat, ils ont souvent occupé certaines de mes pauses déjeuner) je vous présente un épisode qui parie sur un possible futur des personnages.


FuturDr@m@ part1


FuturDr@m@ part2

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers