entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions

8 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. stephane

    Facile et assez normal Romain.
    Petite question, pourquoi vouloir faire entrer dans la constitution Européenne la loi de 73 ne permettant plus la création monétaire.
    Ou alors pourquoi ne pas changer de système, c’est à dire que le dette des états ne soient plus un produit dérivé pouvant être trader et spéculé, mais simplement une obligation avec un taux fixé sur une durée tel un emprunt normal.
    Ou alors de légiférer pour que le point bancaire ne puisse excéder un certain nombre de pip, par exemple 80 points de base ce qui serait suffisant pour un prêt injustifié, ou bien encore un prêt Capé, ou un prêt indexé sur l’Euribor trois mois .
    Car à bien regarder Romain je suis persuadé que tu ne serais pas d’accord de ne plus emprunter à ta banque pour une acquisition immobilière mais à ton voisin qui lui emprunterai à la banque et qui prendrait une marge allant de 1% à 15 % pour te le revendre…
    Moi si notre cher Président François Hollande arrive à faire passer ce type de mesure alors je le soutiendrais quoi qu’il fasse au quotidien car c’est bien à ce niveau là que notre dette coûte cher à nos compatriotes
    Serons nous aussi un peuple d’esclave de la dette asservi aux grandes banques, sera t il le président des Français, en allant là où sont nos intérêts. Cela réglerai aussi le problème de la croissance qui est un indice composé donnant une courbe exponentielle impossible à suivre sauf en acceptant une augmentation de notre nombre , donc une immigration choisie pour non pas être une valeur intellectuelle chère à la France dans son désir d’ouverture au monde mais bien un scandaleux instrument pour continuer à payer les intérêts de notre dette. Au niveau personnel cela se ressemble bien à une chaîne de Ponzi.
    Dans le cadre du développement durable, nous avons les bases même de la non augmentation du nombre poussant sans cesse à augmenter les prélèvements des richesses , c’est ce que nous devrions appeler une Biosphère, ou un écosystème, je ne prélève pas plus que ce que je peux renouveler, nous en sommes loin… Plus d’augmentation du nombre des personnes en France, stop à la démographie encore une fois juste justifiée pour une pseudo croissance.
    Pour preuve le chiffre de 200 000 immigrants chaque année, nous y sommes avec 65 millions de personnes habitants en France si on divise c’est drôle nous avons un taux de 3 %, ce qui serait notre idéal en croissance.
    mais ça ne marche pas alors que proposez vous maintenant ????
    Sans doute mon raisonnement est un simpliste mais j’aimerais que tu nous fasses partager ta vision car encore une fois si les socialistes font pire que les ultra libéraux en qui le peuple aura confiance en l’avenir, Mitterrand a participé à la richesse des banquiers Suisse et Luxembourgeois, Année de pouvoir :du 21 mai 1981 au 17 mai 1995.
    Les nationalisations de 1982 :loi du 11 février 1982
    Sociétés industrielles
    CGE, St Gobain, Péchiney Ugine Kuhlman, Rhône Poulenc, Thomson-Brandt
    Banques
    39 banques et 2 compagnies financières (Paribas et Suez)
    Prises de participation assurant le contrôle de Matra, Avions Dassault, Usinor-Sacilor, ITT-France, CII-Honeywell-Bull, Roussel Uclaf
    Les privatisations de 1986 :loi du 6 août 1986
    Entreprises industrielles
    1986 Saint Gobain
    1987 Compagnie générale de constructions téléphoniques Compagnie générale d’électricité (CGE)
    1988 Société Matra Entreprises de communication-média
    1987 Agence Havas TF1 : cette privatisation n’entre pas dans le cadre de la
    loi du 6 août mais dans celui de la loi du 30 septembre 1986 relative à la communication
    Entreprises de banque et d’assurances
    1987 Banque du bâtiment et des travaux publics Banque industrielle et mobilière privée Compagnie financière de Paribas Compagnie financière de Suez
    Compagnie financière du crédit commercial de France Mutuelle générale française accidents et Mutuelle générale française vie : réunies en une seule société et privatisées par décret Société générale
    1988 Caisse nationale du crédit agricole : mutualisation par cession des actifs aux caisses régionales
    Cas particulier
    1991-1993 Crédit local de France
    Les privatisations de 1993 loi de privatisation de juillet 1993
    Entreprises privatisées
    1993 BNP privatisée en octobre 1993 Rhône-Poulenc privatisée en décembre 1993
    1994 Elf Aquitaine privatisée à partir de janvier 1994 UAP privatisée en avril 1994
    1995 SEITA privatisée en janvier 1995 Usinor-Sacilor privatisée en juillet 1995 Pechiney privatisée en novembre 1995
    Entreprises non encore privatisées
    Aérospatiale
    Bull : ouverture du capital en mai 1995
    Compagnie Générale Maritime
    Compagnie nationale Air France
    Renault : ouverture du capital en octobre 1994
    Snecma
    Thomson
    AGF : désignation d’une banque-conseil en juillet 1994
    Caisse centrale de réassurance
    Caisse nationale prévoyance assurances (CNP)
    GAN
    Banque Hervet : privatisation prévue en novembre 1993 puis suspendue
    Crédit Lyonnais
    Société Marseillaise de Crédit (SMC)
    source document INSEE
    http://www.insee.fr/FR/FFC/DOCS_FFC/ip440.pdf
    Ce retour historique n’est en rien drôle, il est symbolique du double discours
    CF :L’endettement public brut est passé de 21 à 58,1 points de produit intérieur brut (PIB) entre 1980 et 1997. La dette brute est passée de 589 milliards de francs en 1980 à 4.727 milliards de francs en 1997, soit une multiplication par plus de 8 et un accroissement annuel moyen de plus de 13 %. Sur la même période, le PIB ne s’est, lui, élevé que de 6,4 % l’an en moyenne.
    La dette publique par actif occupé est ainsi passée de 27.084 francs en 1980 à 212.163 francs en 1997. Elle représente désormais plus de 2 fois le revenu disponible annuel par habitant.
    Source :http://www.senat.fr/rap/r98-413/r98-4130.html
    Comment m’expliquer , moi simple citoyen comment je peux augmenter ma dette en privatisant l’ensemble de mon économie, normalement si je vends je réalise un profit, sinon pourquoi vendre pour ne plus avoir de revenu de ces activités , J’ai pas tout compris…
    A l’école on nous apprend l’histoire pour que les événements peux glorieux , tragiques, honteux ne puissent se recommencer, l’histoire nous montre l’avenir au travers de ce qu’il ne doit plus être fait, notre devoir de mémoire.
    Où va être la rupture, le changement je suis impatient
    merci Romain pour ce droit de parole, je souhaite que vous ayez raison que notre monde aille mieux, soit plus juste, plus humain.
    Nous citoyens ou habitants de ce pays nous voulons que l’espoir renaisse, un avenir pour nos enfants alors si cela vient des Socialistes je suis d’accord. Alors au boulot et changez tout ce qu’il faudra. Bon courage.

  2. Nicolas Sarkozy avait été beaucoup critiqué pour son augmentation de salaire, mais en fin de compte, François Hollande en conserve l’essentiel. En effet, son salaire sera toujours 91 % plus élevé que celui de Jacques Chirac. Ce doit être ça, le socialisme.

  3. Vous avez préféré celui qui s’est augmenté de 140% à celui qui se diminue de 30%. Cela doit être cela le sectarisme

  4. stephane

    En restant sur le propos du salaire, 20 ou 30 K € mensuel par rapport au reste n’est que poudre aux yeux, l’important n’est pas là, mais le symbole est suffisamment fort pour être partagé, Sans être médisant c’est un peu comme bloquer le prix de l’essence; c’ est simplement un joli coup médiatique, très électoraliste mais ça marche…
    encore une fois j’attends de vraie réformes

  5. Personne n’a dit que cela était la seule action prévue du quiinquennat, juste que c’est une action symbolique importante.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers