yann-valut-romain-blachier

Lois El-Khomri : Je cosigne avec le député Yann Galut un article dans La Tribune

Le projet de loi que s’apprête à présenter la ministre du Travail va avant tout contribuer à détruire des emplois. Par Yann Galut, député (PS) du Cher et Romain Blachier, adjoint (PS) au Maire de Lyon 7e et conseiller Métropolitain du Grand Lyon

Certes il y a aussi de bonnes choses dans l’avant projet de loi de la Ministre du Travail Myriam El-Khomri. La démocratie sociale et la légitimité syndicale est notamment renforcée puisque désormais il faudra, pour qu’un accord d’entreprise soit considéré comme valable, qu’il soit paraphé par des organisations représentant au moins 50% des suffrages exprimés. La réflexion sur le droit à la déconnexion est aussi une piste importante dans les contextes de l’entreprise actuelle. Par ailleurs la création d’un compte personnel d’activité en faveur des professions indépendantes et libérales est un indéniable progrès à souligner et à saluer.

Des chômeurs supplémentaires dans un pays qui n’en a pas besoin

Mais d’autres dispositifs de la loi, beaucoup d’autres même, risquent de créer du chômage supplémentaire et des inégalités dans un pays qui n’a pas besoin de ce poids en plus.

Rappelons qu’il y a moins de 10 ans, alors que le Droit du Travail était bien plus protecteur qu’aujourd’hui, notre pays se trouvait avec un taux de chômage 30% moins élevé qu’actuellement. Si des rigidités qui empêchent les entrepreneurs d’embaucher existent et doivent être levées, si la bataille de l’emploi doit être menée au niveau des territoires, si entrepreneuriat est indispensable pour créer de l’emploi, le projet de loi El-Khomri risque à l’inverse de créer des bataillons de nouveaux chômeurs.

pour lire l’article en intégralité, rendez-vous sur le site de la Tribune


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers