Avant de commencer, vous rappeler que vous pouvez toujours télécharger la banniére de la république des blogs de Lyon, troisième du nom en cliquant .Vous pouvez aussi vous inscrire pour venir (pas obligatoire mais mieux) sur le groupe dédié sur Facebook, sur le site , sur ce blog ou celui de Quentin.

Bon cette fois je ne suis pas candidat ce week-end, vu que comme vous le savez, la liste sur laquelle j’étais candidat est passée au premier tour.Ceci dit je ne pourrais pas parler de politique sur ce blog ni valider de commentaires portant un peu trop sur le sujet des municipales et des cantonales jusqu’à dimanche 20H donc parlons un peu de la chose publique avant le tomber temporaire de rideau.

Ceci dit je n’ai pas chômé non plus en matière politique cette semaine: Déjà dans les deux cantons du 7e, il y a un deuxième tour que ce soit à Gerland avec Flaconnèche  ou à Guillotiére avec Sandrine Runel.Grosse baston contre l’abstention surtout avec pas mal de "euh mais c’est bon, il est élu monsieur Flaconnèche" ou des " ah mais faut revoter dimanche"?
Pas facile surtout d’expliquer les cantonales en ville.

Et puis il y a les autres arrondissements de Lyon ,avec la quasi-certitude de l’emporter dans un quatrième qui n’est retourné en deuxième semaine électorale que pour une poignée de voix manquantes, un second où la tâche devrait être difficile pour Roland Bernard et Nadine Gelas, pourtant auteurs d’un socre historique et incroyable, tout à fait possible dans le 6e où les couleurs de Gérard Collomb sont portées par une tête de liste dynamique, plutôt au centre-droit,  Heidi Giovacchini, face à une liste de droite Perben où pointe l’ombre menaçante d’une possible direction de la Mairie par Amaaury Nardone.La chose effraie nombre d’électeurs de droite, y compris parmi ceux qui ont voté pour les listes UMP/Millon au premier tour…

Et puis il y a l’extérieur de Lyon où je suis allé sur la campagne de Christiane Demontès sur St-Fons.Cette ville, perdue avec perte et fracas par la gauche en 2001 est l’une des plus pauvres, si ce n’est sur nombre de points, la plus pauvre du Rhône.La politique du maire UMP/Parti Radical Michel Denis, est, sous un discours plutôt modéré, très brutale, avec la fermeture des équipements pour les jeunes, l’exclusion des plus modestes des cantines, une absence totale de politique des transports pour les quartiers populaires, presque aucun travail du développement du commerce et de l’artisanat…

L’assistant parlementaire d’un député UMP me disait qu’il ne verrait pas d’un mauvais oeil la défaite de Denis tant la ville se paupérise…C’est vous dire! D’ailleurs de Lutte Ouvrière jusqu’au MODEM et à la liste de l’ex-membre du parti radical Mansouri, tout le monde est derrière Demontès pour changer cette ville.

Nous en sommes aux dernières lueurs de campagne mais bien sur tout ne sera pas fini lundi puisqu’il y aura la question de la présidence du conseil général qui se posera en fonction des résultats aux cantonales, celle du Grand Lyon ne devant pas poser de problèmes à priori et puis toutes les discussions pour voir qui sera adjoint, conseiller communautaires vont occuper sin n’est pas déjà fait en partie, les jours suivants…Enfin je trouverais quand même un peu plus de temps pour vivre, enfin j’espère, parler de choses marrantes et intéressantes ou plus futiles comme recevoir des blagues de girafes à collier ou revoir tous les gens que j’ai pas pu trop apercevoir à cause de la campagne…Ah et puis dimanche ça va être la course entre le pot de fin de campagne dans le 7e et puis ceux de la campagne centrale lyonnaise, de St-Fons…Pas fini de courir mais pour des raisons, je le souhaite, festives!De quoi déboucher la clairette de die ou le champagne, grand sujet de discussion de Marmoz et Roux de Bézieux !

Allez je vous laisse avec un morceau de rap décidément trés politique ci-dessous.Non il ne s’agit pas d’un morceau de NTM, qui se reforme temporairement,mais d’autres légendes du hip-hop made in france, IAM, qui nous font un morceau résolument engagé.DU rap conscient que j’écoute et réécoute même si je suis plus dans ma période Bach.

Ah et puis dernière chose et  petite fleur (maltée) à Cyril.Les Fleurs du Malt mettent en perce de la brune, activité fréquente dans l’échoppe du dynamique boutiquier, tout au long de ce samedi pour une dégustation pour anticiper la Saint-Patrick, qui survient un lundi cette année.