entre la technologie acheter cialis moderne et une richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de nombreuses solutions

Lyon divers droite, le poil à gratter de l’opposition

Denis-broliquier Malgré un buffet, certes à prix doux, mais payant, un temps tendance désert mexicain et les premiers vacanciers, il y avait foule la semaine passée à l'apéro de Lyon Divers Droite. Une véritable démonstration de force posant des jalons pour l'avenir.

Créé en avril dernier par une scission du groupe de l'opposition lyonnaise au conseil municipal, qui a, j'en avais parlé ici,encore augmenté le nombre de postulants de l'opposition souhaitant s'emparer du siège de Maire, cette force est composée pour l'essentiel des anciens proches de Charles Millon,qui s'étaient déjà présentés en liste séparée aux municipales de 2001.

La chose inquiète un grand nombre de leaders de droite établis, à commencer par le chef de l'UMP à la Mairie, le très contesté Michel Havard.

En effet, les deux seuls maires de droite lyonnais, Denis Broliquier (2e) et Jean-Jacques David (6e) sont membres du nouveau groupe. Le premier a confirmé l'autre jour a l'apéritif sa volonté d'être candidat au poste de Maire de Lyon, sa volonté de construire une droite lyonnaise qui ne soit pas un simple émissaire du gouvernement parisien et esquissé (quelques) positions: Soutien au Grand Stade, à un tracé court du Top… Coup dur donc pour l'UMP.

Déjà les réactions à la création de Lyon Divers Droite avaient été extrêmement mal reçues par leurs ex-collègues La radicale de droite Fabienne Levy s'illustrant par un article particulièrement virulent, accusant les membres de Lyon Divers Droite, avec qui elle s'était pourtant présentée aux dernières municipales, de vouloir profiter de la montée de l'extrême-droite en France…Belle ambiance dans l'opposition.

Depuis la nouvelle force à droite se structure et pose ses jalons pour les échéances départementales à venir où elle prétend poser des candidats dans l'ensemble des cantons de Lyon. Si les concurrents sur la ligne de départ sont connus dans le 6e arrondissement (Jean-Jacques David, le Maire du 6e s'opposera à son ancienne tête de liste des municipales Dominique Perben et mon copain Thierry Mouillac se mesurera à l'UMP Dominique Nachury) rien n'est complétement décidé ailleurs.

Du coup de nouveaux protagonistes pourraient rejoindre Lyon Divers Droite, par exemple chez des UMP déçus de ne pas avoir obtenu l'investiture ou déçu par la droite lyonnaise. Dans plusieurs endroits, au vu de la faiblesse de certaines candidatures alignées par le parti sarkozyste, les divers-droite pourraient tenter la course en tête, surtout en ayant comme prise de guerre quelques noms un tant soit peu costauds à aligner. Parmi ces noms, dans le 3e par exemple, on entend circuler avec insistance le nom de l'ancien Maire de l'arrondissement, Patrick Huguet. La chose toutefois serait très surprenante au vu des rapports pas toujours tendre que celui-ci eu avec ses adjoints millonistes lorsqu'il était en responsabilité.

Pour juguler une éventuelle fuite, l'UMP a réussi a retenir quelques élus qui avaient été élus sur le quota "Millon Divers-droite". Le responsable de l'opposition UMP au conseil municipal Michel Havard a ainsi proposé à Blandine Reynaud (ancienne tête de liste de la droite dans le 9e) et au sympathique Pierre Delacroix (pareil mais dans mon 7e adoré) de créer le Nouveau Centre à Lyon. Ils ont accepté et laissé leurs petits camarades. Au passage, cette création pilotée par l'UMP en dit long sur l'autonomie du Nouveau Centre… Pierre Delacroix sera également candidat soutenu par le parti du Président de la République aux prochaines cantonales. A moins que Mercier, président du conseil général et sous-ministre n'impose l'un de ses moines-soldats, Christophe Geourjon ce qui serait un nouveau camouflet pour Havard.

Détail piquant: la responsabilité de responsable du Nouveau Centre avait été proposée il y a quelques mois à Denis Broliquier…qui avait refusé au nom de l'indépendance vis à vis des états-majors parisiens.

15 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. Simon

    « Détail piquant: la responsabilité de responsable du Nouveau Centre avait été proposée il y a quelques mois à Denis Broliquier…qui avait refusé au nom de l’indépendance vis à vis des états-majors parisiens. »
    Tu es sur que c’est pas plutôt parce que Broliquier refuse les compromissions gauchistes ?

  2. l.jalibert

    Broliquier est un type qui a du mal à sortir d’une simple dimension d’arrondissement. Jean-Jacques David pourrait aussi être tenté d’être le challenger de Gérard Collomb

  3. Xavier

    Grace à ton article, nous savons maintenant tous, que le Nouveau Centre dispose au conseil municipal d’une force de frappe 2 fois plus nombreuse que le parti Radical !
    Les « nouveaux centristes » en force à Lyon ! lol !

  4. Briavel Gouëdic

    C’est marrant que ce soit Fabienne Lévy qui monte à la charge, vu la chasse qu’elle s’est prise en conseil départemental de … l’UMP! Les radicaux valoisiens du Rhône ne sont qu’une annexe de la maison mère et ils jouent comme la Gauche Moderne ou le Nouveau Centre sur leur exotisme pour grapiller des places au détriment des militants sarkozystes. ça eu payé aux régionales mais apparement le tour de boneto ne fonctionne plus pour les cantonales, pas plus que le mirage du renouvellement … ces histoires fonctionnent pour écarter les indésirables mais lorsqu’il y a un ancien ministre en jeu, bizarrement ça ne fonctionne plus … 😉

  5. loscar pilard

    @briavel : Monsieur rassurez-vous, elle ne fut point seule, Berra, Havard et quelques autres UMP pur jus ont eu aussi la virulence et le dénigrement à la bouche.

  6. yann

    C’est sa principale faiblesse….par contre je ne sais pas pour David.

  7. yann

    Oui ce ne fut pas un pur moment de tendresse chez la droite.

  8. yann

    Honnêtement Broliquier a voulu certainement faire le malin et dire « Je suis trop important, pas besoin d’étiquette ».

  9. romain blachier

    Je ne pense pas que ce soit sur un positionnement gauche/droite. Comme l’UDF avant, le nouveau centre compte de vrais centristes et des gens se situant plus à droite. Il me semble que Broliquier s’est dit qu’il n’avait pas besoin de cela pour exister.

  10. romain blachier

    Y’a des chances

  11. romain blachier

    Il est vrai que Broliquier et David ont chacun leur propre club.

  12. romain blachier

    En tout cas ça va être un peu le mercato dans les deux sens.

  13. romain blachier

    Fabienne Levy fut un peu caricaturale sur le coup mais il y eu d’autres mots non moins durs prononcés par d’autres.

  14. Simon

    Certes, mais à l’UDF, ça avait au moins une certaine « logique » vu que la structure était fédérale : tu pouvais éventuellement justifier ton appartenance à l’UDF en tant que membre d’un des partis : CDS, PR-RI (puis DL), PPDF, Parti Radical … Y’avait à boire et à manger dans ces structures, le Nouveau Centre tient dans une boite à chaussure.
    PS : ma remarque avait surtout une vocation humoristique

  15. ensemble

    on a été planté par les Amis de Millon, qui nous nous ont fait perdre aux municipales, c’est un peu logique de s’agacer.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers