Manifestation du Samu Social

Je rappelle que tout cela se passe dans un pays où le gouvernement a défendu le double salaire de Proglio, a établi un bouclier fiscal pour reverser 15 milliards d'euros aux français les plus riches, où les foyers d'hébergement de Lyon, à commencer par Notre-Dame-des-Sans-Abris, sont saturés, où l'argent des contribuables est balancé sur les comptes des banquiers et où un million de personnes vont arriver en fin de droits d'indemnités chômage cette année. Seul point positif: cette fois la police n'a pas laissé l'extrême-droite s'attaquer à des gens qui manifestaient devant la Préfecture du Rhône. Maintenant bonne visualisation de ce reportage de TLM.

4 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Griffon Lyonnais

    @ Romain : Tu as oublié que Sarko avait promis que plus aucun SDF ne serait contraint de dormir dans la rue …
    Par contre, il faut être juste en ce qui concerne l’argent prété aux banques, il a été remboursé avec intérêts …
    Pour le million de chômeurs en fin de droits et le bouclier fiscal, il y a certainement une équation équitable à trouver pour résoudre cette ineptie dogmatique dictée par une lecture trop libérale pour un président adoptant par ailleurs un comportement néo-keynésien de circonstance et dont les résultats sont plus que relatifs …

  2. @griffon oui j’avais oublié pour le 0 sdfs plus à la rue et sa promesse démago. Pour les banques en tant que membre de la profession, tu sais qu’un «  »prêt » » dans ces conditions tient du cadeau miraculeux. Moi je veux bien le même traitement (-:
    Pour la solution équitables il y a des solutions à trouver mais là on parle de Sarkozy qui rime assez mal avec solution et surtout équitable…il est trop occupé à régler ses petits comptes dans son petit coin avec Villepin.

  3. Griffon Lyonnais

    @ Romain : comme tu y vas! Sarkozy serait obnubilé par le procès Clearstream? Pourtant à écouter la fine fleur de l’UMP (Xavier Bertrand, Frédéric Lefebvre et Dominique Paillé), il aurait tourné la page et le procureur de Paris aurait pris seul la décision de l’appel et n’aurait pas eu à en informer sa hiérarchie … Et pourtant, après lecture du jugement vendredi que je t’ai envoyé, les décisions sont motivées. Le procureur et l’instruction ont été proprement rasés par les juges …
    Pour le prêt aux banques, les conditions sont certes favorables par rapport aux particuliers mais elles ne sont pas scandaleuses vis-à-vis du marché et de ce qui ce pratique …

  4. ah chez moi c’est le cadre commercial et l’entrepreneur qui parlent et un prêt à ces conditions quand le client est aux abois est un cadeau aux banquiers (tu fais partie de l’espèce bancaire sur le plan pro mais je ne te mets pas dans le même panier (-;) .
    Eh oui sinon tu as raison le changement d’humeur du procureur n’est certainement-jamais-aucunement-pas du tout-vraiment pas-lié à une saute d’humeur de Sarkozy (-;

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers