Bienvenue petite Margot

Margot, tu es née dans  un matin orageux d'Août. En fait c'était ce matin et il était dix heures.

Rose Tout à l'heure j'ai reçu un de ces faire-part modernes, un MMS avec à l'intérieur une lumineuse photo de toi envoyée par ta maman. Tu souriais à la vie qui s'avance.

Cela m'arrive souvent ces temps-ci que m'annoncent les naissances, que mes amies ou amis, copines ou copains, mes ex-amours ou vieilles connaissances, m'annoncent l'heureux événement: Un enfant est né de leurs œuvres ! Un peu normal quand on navigue autour des anneaux de la trentaine, qu'elle  pointe son nez ou soit déjà arrivée depuis longtemps et assise devant la cheminée de l'existence. Ca fait très plaisir. Et ça fait aussi un peu vieillir.

Margot, nous avons dés ta naissance deux points en communs, et quelque chose me dit que tout ça ne fait que commencer. D'abord l'hôpital Saint Luc/Saint Joseph, fleuron médical de Lyon 7e où tu as vu la jour. C'est là aussi où j'ai mis pour la première fois la tête dans le grand et vaste monde il y a 34 ans. Et puis il y a tes parents, avec qui je partage des engagements pour la Cause et des moments d'amitié, que ce soit avec ton papa ou encore ta maman qui est ma conseillère générale et siège dans la même assemblée d'arrondissement que moi. On t'expliquera tout ça. Tu vas voir dans la vie y'a un truc qui s'appelle l'engagement politique. C'est compliqué. Très. Et  Il y aura aussi bientôt aussi tant et tant d'autres d'autres choses dans la grande expédition de l'existence. Du beau, du bon, du triste,de sombre, du lumineux. Une vie quoi. Petite Margot, bienvenue à toi.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers