Mariani s’emmêle les pinceaux sur les retraites

Mariani A l'heure du café du matin, le député UMP du Vaucluse, Thierry Mariani était l'invité de la matinale de Canal Plus. Il s'est bien entendu exprimé de nouveau sur ses rapports avec Sarkozy, qu'il l'accuse de l'avoir pris pour un con.

Et puis il s'est exprimé sur la réforme des retraites, dont le chantier commence aujourd'hui. Ce n'est pas sa reprise du dogme habituel de la droite sur le sujet, qui refuse de toucher réellement au mode de financement et n'utilise que le seul instrument du recul de l'âge de la retraite qui m'a marqué mais c'est surtout un propos pour le moins hypocrite ou alors c'est un peu confus dans la tête du parlementaire du département de Mrs Clooney: Mariani a affirmé que ce n'était pas aux jeunes salariés de supporter toute la réforme.

Il a parfaitement raison (sur ce point uniquement) sauf que les mesures qu'il préconise vont justement dans le sens inverse: Le recul de l'âge de la retraite affectera surtout voire uniquement selon la formule choisie uniquement les plus jeunes. Les baby-boomers et les générations qui suivent immédiatement, très représentées au gouvernement et à l'assemblée, pourront, elles, partir du monde du travail dans des conditions que les trentenaires et quadragénaires, n'auront pas…

14 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. jerome manin

    Il n’y a pas que des fonctionnaires en France mais pour certains la chose est difficile à comprendre….

  2. Pourtant tout parait simple quand on n’arrête pas de dire qu’il faut favoriser l’emploi des jeunes ! Un départ en retraite= une embauche.
    Et c’est réglé, ou presque !

  3. @Homer :
    Pas forcément, surtout en cette période de baisse de l’activité…
    @Jérôme :
    Quel est le rapport entre l’article et les fonctionnaires ?

  4. jerome manin

    Le monde des retraites du privé et de la fonction publiques sont deux mondes parallèles qui ne se rejoignent sur rien… Quand le monde de la fonction publique veut statuer sur les retraites du privé, ça devient grandiose !

  5. Solidaire

    A manin: on ne voit toujours pas le rapport avec le billet ?

  6. jerome manin

    @Solidaire. C’est justement la problématique 🙂

  7. solidaire

    @manin je vois toujours vraiment pas le rapport
    @tous: Salariés du privé, petits patrons et fonctionnaires vont tous se retrouver chez les plus jeunes à bosser plus longtemps.Ah les boomers ! Merci pour le billet plein de vérité Romain.

  8. Griffon Lyonnais

    Déjà, il faut réformer les privilèges des parlementaires et anciens reponsables politiques …
    Ensuite, établir un hiérarchie des métiers pénibles …
    Enfin, uniformiser le niveau des retraites des secteurs publics et privés.
    Pour le financement, il faut trouver une assiette suffisament large qui refonde un socle de solidarité intergénérationnelle.

  9. romain blachier

    @griffon d’accord avec toi sur tout, avec la précision « uniformiser le niveau des retraites des secteurs publics et privés. » ne doit pas se faire forcément par le bas pour tout le monde.
    @solidaire oui la technique de la droite c’est de diviser les travailleurs du privé et du public.
    @homer: hélas tout n’est pas si simple.

  10. La politique ne sert que les intérêts de quelques uns au détriment de tous. Des parlementaires qui gagnent des milliers d’euros et se permettent de parler pour ceux qui ont à peine de quoi vivre dignement !

  11. solidaire

    @philippe :Le problème des retraites vient surtout de grosses boites qui brassent des millions d’euros et dont les représentants veulent laisser tous les efforts aux salariés.

  12. humour japonais

    le seul problème c’est l’âge effectif de la retraite qui se situe à l’heure actuelle à 65 ans pour un gars ou une fille qui a fait de études supérieures
    si tu repousses l’âge légal de 60 ans actuellement, tu condamnes tous ces gens à une petite pension: dans les 1000 euros environ…
    vu que tous ces gens ont été remerciés par leurs patrons, ils ne peuvent pas espérer toucher plus
    j’élargis le débat;)

  13. ChristineH

    @tOUS
    Eh, oui si les boomers comme l’on dit n’avaient été là durant les fameuses « trente glorieuses » certains des commentateurs ne seraient pas de ce monde.
    Par ailleurs, vous semblez oublier la devise de notre République.
    – LIBERTE oui je sais elle est parfois mise à mal par et pour certains
    – EGALITE oui je sais, là encore elle n’est pas toujours au rendez-vous
    – FRATERNITE là aussi elle devient de moins en moins tendance sauf dans certains cas.
    – Oui à une juste répartition des efforts entre les tres hauts revenus du capital, mais également ceux de certains sportifs
    – oui à une juste répartition intergénérationnelle des eforts entre les aines et ceux qui le deviendront.
    Et pour les trentenaires qui semblent ne vouloir vraiment participer à cet effort: réflechissez que vont devenir les futurs retraités des années 2020, 2030? Ils risquent de former la cohorte des nouveaux pauvres et ce, qu’ils aient été salariés du privé ou agents de la fonction publique.

  14. Henri

    Je ne voudrais pas passer pour un Jospiniste attardé, mais il me semble qu’en réduisant les déficits quitte à ressembler à Harpagon et à sa cagnotte et en créant un fonds de réserve la gauche fait mieux que certain qui se comporte comme des cigales…

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers