Mélée municipale

Dans le microcosme politique lyonnais, nous en sommes actuellement en pleine constitution des listes municipales.

Petit panorama trés résumé  des dernières semaines et des joyeusetés à venir pour ceux qui auraient raté des phases de match.

A gauche c’est assez tranquille, même si forcément des dents grincent (inévitable) et si certains sont étonnés de la place parfois démesurée donnée aux uns par rapport à leur engagement, leur apport et leur poids et à l’inverse de la faible reconnaissance qui peut y avoir pour d’autres.Vous me direz, ces appréciations sont toujours fort subjectives en politique.
En tout cas le maire de Lyon n’est pas le plus en difficulté, loin de là, pour constituer des listes de qualité avec un large rassemblement à gauche mais aussi avec des personnalités de la société civiles issues de tous les bords.

Plus compliquée est la situation du MODEM dont il a abondamment été question un peu partout, même si celle-ci est gelée jusqu’à la semaine à venir.Il y a maintenant de nombreux candidats à la tête de liste depuis le retrait d’Anne-Marie Comparini.Tous affichent officiellement leur volonté d’une liste autonome, au moins au premier tour.

Michel Mercier, président départemental du mouvement ne la souhaitait pas au départ, parlant de manque d’argent pour faire campagne.Il est vrai que l’homme s’est singulièrement rapproché de l’UMP contre,parait-il, un beau maroquin gouvernemental et un accord  confortable comme un fauteuil en cuir au coin d’une cheminée avec l’UMP sur le Conseil Général.
Il souhaitait par ailleurs confier la direction de campagne lyonnaise à Anne-Sophie Condemine.Patatra, comme j’ai déjà eu l’occasion de vous en entretenir ici, de nombreux autres candidats se sont déclarés.A savoir Vesco,Augoyard, Begag.Une pétition a circulé demandant de vraies élections internes pour désigner la tête de liste MODEM, le dernier Lyon Mag a vu une entrevue d’ailleurs assez musclée de Vesco accusant Mercier de tuer le parti par défaut de consultation…Il est vrai que les nouveaux adhérents du MODEM sont bien moins enclins à travailler avec la droite que ne le sont certains notables.

François Bayrou intervient ces jours-ci pour clarifier la situation et devrait annoncer un vote des adhérents pour désigner leur leader pour les municipales lyonnaise.Du coup Mercier est subitement devenu favorable à l’option démocratique.Un certains nombre de responsables locaux ont indiqué que quelle que soit la réaction du parti, il y aurait des listes centristes autonomes au premier tour dans certains arrondissements, estampillées MODEM ou non.

En attendant à gauche et à droite nombreux sont ceux qui, dans la perspective d’accords futurs chantent ces vers du Pygmalion de Rameau au parti de François Bayrou:

"Quel heureux sort pour moi! vous partagez ma flamme,
Ce n’est pas votre voix
Qui m’en instruit le mieux,
Et je reconnais dans vos yeux ce que je ressens dans mon âme
."

Enfin à droite, les choses sont quand même compliquées.

Si M.Huguet, maire UMP du 3e semble finalement avoir trouvé un accord ne plus vouloir se rendre dans le 7e contrairement à ses dires précédents (on dirait que la droite pense le 7e comme un endroit où aller se présenter quand on a rien d’autre de mieux, quelle considération pour les habitants du 7e!), l’ouverture promise par Perben fait du surplace faute de volontaires.

L’image et la démarche de l’ex-maire de Chalon-sur-Saône ne séduisent pas largement. En guise de trompe-l’œil, il a affiché ces jours-ci le ralliement un ancien élu socialiste ayant quitté le parti il y a maintenant 15 ans et qui a depuis soutenu fait la campagne de Sarkozy et été partie de nombreuses initiatives d’élus de droite, comme le recours contre la création par Gérard Collomb d’un mémorial du souvenir du génocide arménien….

A l’autre bout, j’ai déjà évoqué sur ce blog le deal de M.Perben avec la petite section locale du MPF, le mouvement de De Villiers.Une mission serait confiée à M.Louis, responsable locale de ce parti si la droite s’emparait de Lyon.Le trés anti-européen Louis serait ainsi chargé des relations de notre agglomération avec l’Union Européenne.De quoi frissonner. L’accord avait aussi pour fonction de faire pression sur Denis Broliquier (sa trés active adjointe Jeanne D’Anglejean est villiériste) et de détacher ce parti des millonistes avec qui le MPF avait fait liste commune aux dernières municipales…

En parlant des amis de Charles Millon, les longues négociations ont repris.La discussion n’est pas forcément des plus aisées, les millonistes ayant bien plus d’élus sortants que l’UMP de Dominique Perben.Ils disposent également d’un chef et affichent sur leur site internet en priorité des articles de presse évoquant la possibilité celui-ic revienne prendre la tête d"une liste autonome de celle de l’ancien Maire de Chalon-sur-Saône.

Par ailleurs, pierre d’achoppement pour certains, Perben a fait une demande assez peu respectueuse encore une fois du choix des électeurs, à savoir de remplacer la Maire milloniste du 6e arrondissement, Nicole Chevassus, qui ne l’entend pas de cette oreille, par la pro-Perben Dominique Nachury.La chose divise les amis de Charles Millon mais est d’autant moins démocratique que les habitants du 6e ont choisi la première au détriment de la seconde aux dernières municipales.

Encore une fois, après Millon et son ambassade à Rome pour l’éloigner, Christian Philip et sa mission sur la francophonie pour lui soutirer son siège de député (Les contribuables apprécieront que leurs impôts servent à de basses manœuvres de politique locale) et la mise à l’écart de Chabert à Villeurbanne, M.Perben remplace le choix des électeurs par des manœuvres de couloir.

Que va-t-il proposer à Madame Chevassus pour l’écarter de son chemin ????

lyon municipales

12 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. VJouve

    excellent article cher ami… franchement, quel plaisir de savoir que la gauche modérée existe (à opposer à mes yeux à la gauche agressive et sectaire).
    Ceci dit question respect des électeurs, où est-il quand vous éliminez la très démocratiquement élue Mireille Decoster ?
    Chacun essaie au contraire d’être proche de l’électorat en choisissant les têtes de liste et les candidats investis. non ?

  2. romain blachier

    Merci pour vos compliments.Je suis un amoureux de Lyon tout autant qu’homme de gauche.
    pour Mireille De Coster les adhérents ont débattu puis ont voté pour savoir qui ils désiraient voir représenter les couleurs du ps aux cantonales.
    C’est quand même autre chose que de négocier dans les couloirs dans le dos des uns et autres, non?
    Ne souhaiteriez vous pas avoir cette procédure à l’UMP pour laisser le choix aux aux adhérents ?
    Je suis sur que oui.

  3. fix

    Cet article est réellement très bien fait, même si on peut y voir (et sans le déplorer) l’engagement militant sincère qui semble t’habiter, au moins c’est de la politique respectable.
    Mais j’aime souvent pouvoir sur internet ramener les citoyens vers des contacts plus humains et chaleureux… il y a de nombreux cafés politiques et je pense que chacun doit en diffuser l’existence pour permettre le débat le plus large et le plus ouvert possible.
    C’est pourquoi je me permets de vous annoncer la tenue d’un café politique pour les municipes organiser pour le MoDem du Rhône au Café de la Cloche, mercredi à 19h30 (environ). Le thème exact est : qu’est-ce qu’une ville démocrate ?

  4. romain

    oh vous savez je suis loin de faire de la politique de façon peu chaleureuse.J’organise d’ailleurs avec votre collégue quentin la république des blogs le 23.N’hésitez pas à venir, ça ne sera pas un café de partisans comme le votre (ce n’est pas un reproche, j’en organise aussi!) mais l’ambiance y sera conviviale

  5. VJouve

    Romain je vais vous surprendre, mais bien sur il y a aussi à l’UMP un vote des militants pour désigner les candidats aux élections locales. Nous sommes juste un peu en retard sur le votre puisque c’est prévu chez nous début novembre.
    En attendant la presse bavarde et pas seulement de ce qu’elle sait…
    Sur le sujet de départ :
    Madame Chevassus n’est pas à L’UMP, il est normal que nous envisagions d’avoir un candidat dans le 6ième. Je suppose que vous aussi d’ailleurs vous en avez un et ce n’est pas manquer de respect aux électeurs puisque c’est eux qui choisiront entre ces candidats.

  6. romain blachier

    Vous « oubliez » le role du bureau de l’ump sur les désignations et qui écarte les candidatures non désirées (et ça ce n’est pas la presse mais plus d’une plusieurs adhérents de l’ump du 7e qui l’évoquent ce temps-ci) mais passons.Vous voyez donc bien que notre méthode de désignation des candidats est bonne puisque vous préconisez pratiquer la meme que nous.
    Pour ce qui est du 6e,vous ne devez pas avoir été informée des tractations: M.Perben ne cherche pas une élection et une libre décision des électeurs entre UMP et Millonistes mais veut à écarter Madame Chevassus (qui malgré nos divergences politiques est une dame que j’apprécie et une amie de ma famille) par un accord d’appareil.
    M.Perben lui a proposé d’être 3e sur une éventuelle liste Millon-UMP, avec Madame Nachury en tête, tout en lui disant qu’une fois la liste élue, elle pourrait demeurer maire.
    Pas naive devant les manœuvres politiciennes de M.Perben, madame Chevassus a refusé, même si nombre des millonistes du 6e souhaitent la pousser à accepter.

  7. Vjouve

    Vraiment j’aimerais savoir quelle candidature a été écartée dans le 7ième sachant qu’à l’heure où j’écris il n’y a personne de désigné pour que sa candidature soit soumise au vote des militants donc personne d’écarté de ce fait même.
    Si les millonistes rejoignent Dominique Perben il y aura lieu de se poser la question des sortants, pour l’instant ce ne sont que des hypothèses et des bruits d’alcove et chacun à les siens de source toujours sure, c’est donc un débat stérile.
    Ceci dit le maire d’arrondissement n’est pas forcément la tête de liste en effet. Par exemple Patrick Huguet ne sera peut-être pas tête de liste dans le 3ième, mais il est le mieux placé pour être maire du 3ième si nous gagnons dans le 3 bien sur.

  8. romain

    vous savez ailleurs que cet écartement de certains a donné lieu publiquement au dernier cica à l’annonce d’une liste de droite dissidente dans le 7e par certains militants UMP mécontents.
    Par ailleurs votre ancien suppléant m’a parlé de la procédure de désignation et je crois que c’est un homme estimable.
    En tout cas quel que soit le parti il vaut mieux le vote clair des militants (si ça devait être le cas à l’UMP je m’en rejouirait) que les arrangements de couloir tels que pratiqués dans le 6e dont vous sembliez ne pas avoir été informée ou ailleurs.
    Pour ce qui nous concerne, c’est notre tête de liste qui sera maire d’arrondissement qui nous avons à nouveau la confiance des lyonnais bien entendu.
    Bonne journée à vous.

  9. Forgeat didier

    Je souhaite vivement un changement de politique ,car l’immobilisme de ce coté du 7eme est flagrant.
    ayant participé aux commités de quartier en 2004/2005.
    je ne souhaite plus avoir a la tete de Lyon le, PS.
    J’ai beaucoup été décu par le maire du 7eme ,en ce qui concerne les nuisances ,le garage sauvage ,la sécurité….
    quand aux nuisances sonnores de Chevreul ou passent 375 bus (47,96,11,53;12,Satobus)journalier,dont un terminus en facade ,
    le maire n’a jamais répondu a nos doleances .
    le maire precedent qui etait une femme s’etait deplacée en personne pour constater et a eu l’intelligence a l’epoque de n’autoriser que 2 passage de bus en facade d’une rue de jean macé (vers la secu)
    je souhaite avec beaucoup d’amis riverain que revienne l’UMP
    a l’epoque le RPR.

  10. jean-paul buisson

    vous n’auriez pas pu participer aux conseils de quartier si cela n’avait pas été la mairie actuelle puisque c’est elle qui les as mis en place.Il suffit de voir ce que fait la mairie UMP du 3e pour se rendre compte de cela.
    pour ce qui est de l’insécurité (plus que relative dans ce quartier avec certes parfois un peu de bruits des fêtards du Loft) le ministére de l’intérieur UMP a retiré nombre de policiers nationaux (prés de 100!) à la ville de Lyon.
    Quand à vos 375 bus, moi qui habite comme vous ce quartier, votre chiffre est plus que contestable:il est faux.Cela voudrait dire qu’il y a aurait 20 bus par heure (y compris en comptant la tranche 5h30-7h et la tranche 22-00h30)ce qui amenerait à 40 bus/heure en heure de pointe ce qui absur et ce qui est loin d’être le cas.
    On peut avoir un désacord idéologique avec un parti mais il ne faut pas mentir sur les chiffres.

  11. laurent purion

    M.Forgeat, que vous ayez des opinions proches de l’UMP c’est votre droit.
    Mais ne mentez pas:seul le 53 passe dans votre rue et il a une fréquence de 1 à 4 fois par heure.On est loin de votre chiffre…Il faut bien que notre quartier soit desservi par les transports en commun, non ?
    Débattons sereinement sans mentir.

  12. Fabien-Pierre NICOLAS

    Romain,
    Il y a eu vote municipal à Lyon ? Je ne crois pas si ?

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers