entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions

Mon abécédaire politique

J'ai décidé de me lancer dans un abécédaire politique. Pas très original me direz-vous, il y en a déjà. Bon, ça dépend ce qu'on y met dedans. Et puis on est sur mon  blog et j'ai trouvé l'exercice amusant.

A-lettre-a A comme Antiracisme: Comment ne pas être effaré de prime abord et même de seconde par la connerie de la discrimination sur les origines d'une personne ou d'un autre ? La chose est tellement évidente, tellement limpide qu'à part une poignée de cinglés, tout le monde pourrait considérer la lutte contre la discrimination raciale comme aussi évidente et peu impliquante que le combat contre le SIDA…

Tout n'est pas si simple. Depuis quelques temps il n'y a pas un mais des anrtiracismeS; sur la scène des associations de lutte contre les discriminations, le MRAP et dans une moindre mesure la Ligue des Droits de l'Homme à manquer de vigilance sur l'antisémitisme. Il y même de la part des premiers un certain compagnonage dis-t-on avec certains islamistes qui les a conduit à porter plainte contre Charlie Hebdo dans l'affaire des caricatures de Mahomet.

De son côté, la LICRA  est souvent plus prompte à se battre contre les connards qui discriminent nos concitoyens israélites que contre les autres connards qui discriminent les jeunes français de grands-parents maghrébins. Même, il faut être juste, l'association essaye justement de corriger (un peu) ce travers. Pas assez.

Et puis toutes ces associations, à l'exception notable de Sos Racisme de temps à autres sont souvent d'accord pour fermer les yeux sur un point: le racisme contre les français dits "de souche". D'ailleurs dans la mémoire inconsciente et politiquement correcte, celui-ci n'existe pas, seuls les européens peuvent être de gros sales fachos. Les autres en seraient miraculeusement immunisés. Pourtant la connerie humaine est chose également partagée, les politiquement corrects devraient en convenir. Dans certains lycées professionnels de la banlieue lyonnaise, il ne fait pas bon avoir les yeux bleus et l'expression "sale céfran" ou "sale gouher", le cliché que les filles d'ascendances européennes sont "toutes des putes" fleurissent sans que l'opinion s'émeuve spécialement…alimentant le racisme en face qui à son tour réalimente la racisme de l'autre etc…une spirale sans fin. Pour certains des français dit de souche, la France de la mixité est celle-là, qui fait du bruit dans le métro, siffle ma marseillaise dans les stades ou les regarde salement lorsqu'ils mangent pendant le ramadan. Pour certains jeunes dont les grands-parents sont issus de l'immigration et qui aimeraient bien à juste titre qu'on leur lâche la grappe, les français de souche, c'est les types qui les empêchent de prendre librement un appartement, de rentrer danser avec les autres etc…Et ces clichés sont trop souvent des réalités. Il ne sert à rien de qualifier bêtement ceux qui les vivent de racistes, ça ne résout pas le problème vécu,

Récemment un épicier tunisien me disait craindre les jeunes maghrébins le soir dans son commerce: La plupart ne lui posaient aucun problème disait-il mais par expérience les fois où il avait des problèmes c'était souvent chez ces jeunes-là…Comme d'habitude les cons font payer tous les monde, à l'instar de certains employeurs ne recrutant que blanc de blanc. C'est là où le bat blesse: il faut le répéter: il n'y a pas de responsabilité collective, il sera toujours dégueulasse et scandaleux de se faire refuser l'entrée en boite au faciés parce que d'autres ont fait les cons.

Bref le combat légitime pour une France plurielle est harmonieuse n'est pas simple, ne se réglera pas avec des quotas ethniques au sein des partis mais se doit bien sûr d'être mené avec vigueur. Et puis surtout qu'ils soient "de souches" ou "issu de", la grande majorité des français aimeraient que les cons leur lachent la grappe. Merci.

3 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. clamarion

    article subtil qui sort du « ah le racisme c’est juste trop mal » . Et tout à fait ok sur le fait que le racisme contre les français de souche est passé sous silence.

  2. Un abécédaire ne doit pas s’arrêter à A.
    Par ailleurs, pour le A, tu aurais pu choisir « Alcoolique ».
    Cela dit, étant encore un peu saoul d’hier, j’ai la flemme de commenter sur le fond mais je ne suis pas vraiment d’accord avec ton billet. Tu as une vision angélique de l’antiracisme. Tu devrais aller au bistro et fréquenter des noirs et des racistes…

  3. Ah ça des noirs et des racistes jen vois presque que ça (-;
    Mon billet,angélique? euh t’as pas du décuver.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers