Multi-fruits

Plusieurs petites choses dans ce billet, pas forcément liées entre elles, pas forcément sur les mêmes sujets…


-Tout d’abord nous approchons du 8 décembre.C’est un peu notre fête
nationale à nous lyonnais et elle s’étend désormais sur trois
jours.Beaucoup de choses en presqu’ile bien évidemment mais le 7e est
loin d’être en reste.Le programme de mon arrondissement chéri en cliquant là.

-Je viens aussi souhaiter un bon anniversaire au Mur de Lyon du sympathique Alain Lapierre.Situé au nord de Gerland,  ce club d’escalade, le plus grand d’Europe, fête en effet ses dix ans.

-A signaler aussi l’ouverture par quelques copains de magauche.net, site collaboratif destiné à réfléchir en ligne aux idées qui feront la gauche de demain.

-Stéphane Nivet, ex-président d’Hippocampe, homme sympathique que je
connais un peu, sort ce jour un intéressant point de vue sur les listes
Perben qui devait au départ sortir dans La Tribune de Lyon.On peut la
lire quand même en cliquant ici .

-Conseil du 7e arrondissement d’hier soir:Celui-ci était précédé
d’un CICA, c’est à dire d’une réunion publique au cours de laquelle les
associations posent des questions aux adjoints d’arrondissement.

Les questions furent assez classiques mis à part lorsque M.Recorbet,
membre d’une association membre du CICA et militant pro-Perben se
plaignit du bruit autour du Loft causé selon lui par des "noirs qui ne
sont pas aphones".

Ah et puis M.Jeandel (UMP) renouvela son annonce de monter une liste
de droite différente de celle de Dominique Perben et de M.Delacroix,
provoquant le regard noirs de Mme Dagorne (UMP) et l’expression
furibarde de Michel Minchella (autre élu UMP).

Pour ce qui est du conseil d’arrondissement qui a suivi, la belle
série d’unanimité au conseil d’arrondissement est terminée puisque au
bout de 5 conseils et de prés de 130 dossiers étudiés il n’y a pas eu
unanimité du conseil sur tous les dossiers…Si presque toutes les
décisions proposées par le maire ont été adoptées avec les voix de la
totalité des présents, l’opposition s’est tout de même fendue d’une
abstention…Une sur 140 et quelques dossiers, c’est quand même
faible….Moi j’ai pas vu grand chose, j’étais tout le temps dans les
couloirs à discuter pendant le conseil.

Eh oui, avant de partir, M.Delacroix, qui comme je le supposait,
était venu voir son premier CICA, et moi-même nous sommes présentés
l’un à l’autre.Le dialogue a été trés courtois sous les yeux de
Véronique louve avec qui j’avais d’ailleurs bu une bière de façon
impromptue dans l’après-midi.Il avait l’air en tout cas trés intéressé
par le petit carnet virtuel que vous êtes en train de lire.Il aurait
quand même pu rester pour le conseil d’arrondissement! Il sera pourtant
amené à y aller lorsqu’il sera élu…je l’espère bien évidemment sur
les bancs de l’opposition plutot que ceux de la majorité.

Alors
que j’allais rentrer en salle de conseil, ce sont d’autres férus de
politiques de tous bords qui sont venus deviser avec moi, résultat la
séance s’est terminée sans que je revienne voir ce qui se passait.

Keny Arkana est une
rappeuse engagée dans les causes altermondialistes.La jeune
marseillaise  d’origine argentine a connu  la dureté  des foyers
desquels elle fuguera à plusieurs reprises.Elle commence à rapper à 13
ans et se fait rapidement un nom dans la cité phocéenne.L’année
dernière elle sont son premier album Entre Ciment et Belle Etoile.Chrétienne
affirmée (la dernière chanson de l’album est une priére) Keny Arkana se
définit comme citoyenne avant d’être artiste et ses morceaux, contre la
globalisation capitaliste ou contre l’oppression étatique.

Le propos est parfois radical à l’excès mais le rap est de qualité
et détonne dans un monde du rap souvent machiste et matérialiste.Je
serais en tout cas de ceux qui iront la voir sur scéne ce jeudi au
transbordeur.A écouter un de ses morceaux ci-dessous pour vous faire un
aperçu.



1 commentaire a été rédigé, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers