Mur des cons: Fenech et les autres sont-ils bien placés pour jouer les choqués ?

pailleLa belle affaire: le site atlantico, lié à des amis d’un Nicolas Sarkozy sous le coup de plusieurs enquêtes judiciaires, est allé jouer la contre-attaque dans l’espace loisir d’un syndicat de magistrats minoritaires, le Syndicat de la Magistrature. Et a découvert, à côté de la machine à café, dans ce local dont l’accès était réservé à quelques uns, un tableau comportant des photos de personnalités titré « le mur des cons ».

Un mur des cons avec des personnalités de tous bords

Y figurent par exemple Manuel Valls, Brice Hortefeux, Jack Lang,  Nadine Morano, le Bernard Laporte, Jacques Attali….

C’est aussitôt le scandale, lié notamment au compte-rendu pour le moins partial d’Atlantico

Christiane Taubira, répondant à une question de la droite, a estimé que les personnes épinglées sur le tableau avaient vocation à porter plainte. Sans surprise les amis de Nicolas Sarkozy ont essayé d’en faire des tonnes pour transformer les déboires judiciaires de leur chef en affaire l’opposant à des juges irresponsables. Ceci alors que les magistrats enquêtant sur l’ex-Président ne sont nullement membres du syndicat en question…

Beaucoup de bruit pour un truc pas très futé de potaches comme on en voit beaucoup

Beaucoup de bruits pour un tableau dont on peut certes discuter le goût un peu crétin. Mais qu’on cherche dans les espaces privés trouve un peu partout dans tous les locaux de détente d’organisation des choses spéciales, entre la vulgarité d’un poster pornographique ou la plus problématique que d’être traité de cons, cible sur le visage de l’adversaire.

Il serait d’ailleurs piquant d’aller farfouiller dans le local d’autres organisations, tenez par exemple l’UNI, organisation étudiante de droite dont même les autocollants publics sont déjà sordides.

Nul besoin d’aller dans les espaces privés, certains cortèges de la manif pour tous ou nombre de comptes twitter de militants de l’opposition disent en très public bien pire que ce que le syndicat de la magistrature pointait en très privé et potache.

Ceux qui cherchent à faire un scandale sur le mur des cons sont-ils les mieux placés?

Je me rappelle d’ailleurs qu’enfant, ma grand-mère militante RPR, m’emmenait aux kermesses du RPR sur lesquelles on devait abattre, non pas dans une salle fermée au public mais fièrement en public à coup de carabines ou à la balle de chiffon personnalité de gauche.Jeux ouverts à l’enfant de onze ans que j’étais.

Et cette époque n’est pas révolue me dis–t-on , il arrive encore à quelques fêtes départementales de l’UMP d’installer des jeux similaires. Pas pu vérifier. Bien plus marquant que de faire un mur des cons en privé.

A propos de paille et de poutre, au niveau du Rhône, j’ai d’ailleurs été assez surpris de la réaction du député UMP Georges Fenech, ancien responsable d’un syndicat de magistrats qui s’était alors mis en sommeil suite au scandale, à l’époque où il en était président.

Monsieur Fenech s’est déclaré choqué par ce mur des cons certes pas malin. Oubliant que lui-même, avant de démissionner catastrophé, avait laissé passer bien plus grave à son époque puisqu’il avait été reconnu responsable par les tribunaux d’avoir laissé publier des propos antisémites dans le magazine de son organisation.

Bref beaucoup de bruit  pour un des multiples objets de mauvais goûts qu’on trouve dans les espaces loisirs de France. Bruit ne provenant pas forcément des mieux placés pour l’émettre.

Bon on passe à autre chose? Moi j’ai acheté des poivrons hier à Jean Macé.

photo

18 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Robert Curbet

    Si les personnes concernés portent plainte pour diffamation, les juges devront vérifier s’ils sont diffamés et donc évaluer le degré de connerie et faire un classement. çà serait drôle 🙂

    • Romain Blachier

      Bonne idée

  2. Pti biloute

    C’est bien, mais c’est bourré de fautes et pas toujours très compréhensible… Comme 99% des articles de ce blog.

    • Romain Blachier

      Curieux que vous preniez alors la peine de lire 100% de ses articles

    • Pti biloute

      Je n’ai jamais dit que le blog était mauvais !
      J’en aime les 95% !

  3. gilles

    Ce qui choque,mais les médias n’en parlent pas, ce n’est aps tant la présence de sarkozy où autre sur ce mur mais le fait qu’on y trouve J-P Escarfail dont la fille a été assassinée par guy georges et philippe Schmitt dont la fille avait été assassinée de 30 coups de couteaux dans le RER.
    S’en prendre à des politiques ok,mais s’en prendre à des parents de victimes là il ya une frontière qui franchie quand même.

    • Romain Blachier

      Voila en effet quelque chose qui pose davantage question que la présence de Morano ou de Charasse. Je pense que la raison fut leur discours à l’époque sur la justice, où ils réclamaient que la défense n’ait presque plus de droits et une justice expéditive. Qui peut se comprendre dans le cadre des drames subis mais dont l’utilisation politique a créé des fractures.

  4. gilles

    Il était tout à fait possible de discuter des revendications de ces deux pères en deuils sans forcément s’attaquer à leurs personnes quand même.
    On peut critiquer un discours sans forcément insulter la personne qui le tient (surtout dans de telles circonstances).

    • Romain Blachier

      Oui, c’est vrai, je suis d’accord, le point de souci du mur, même si d’autres pères de victimes sont allés moins loin que ces deux personnes qui sont allés sur des positions très dures, il y a ici un cas de conscience qui diffère du reste des autres locataires du mur…

  5. Gwynfrid

    On est toujours le con de quelqu’un, et la connerie, avant le bon sens, est la chose du monde la mieux partagée.

    N’empêche que les auteurs du mur des cons, ce sont des cons de première. En plus, leur mur est une oeuvre de connerie collective, ce n’est pas juste un petit con qui fait le mariolle dans son coin.

    Ce qui est un peu embêtant, c’est que ce sont aussi des juges. Leur connerie est inspirée par l’esprit de chapelle. On imagine sans peine le genre d’impartialité qu’on peut attendre de la part de juges qui sont en même temps des cons, regroupés en chapelle.

    L’excuse « on est en privé, on fait ce qu’on veut » est donc particulièrement faible. Comme l’est votre tentative de pointer vers d’autres cas de connerie tout aussi grave: la connerie des uns n’est jamais une circonstance atténuante pour la connerie des autres.

    • Romain Blachier

      Je trouve que l’antisémitisme est plus grave que de dire que Morano est conne entre collègues. Cela nous diffère.

      • Gwynfrid

        Un: la connerie antisémite d’un magistrat est peut-être plus grave ou moins grave que la connerie antisarkozyste ou antidroite d’un autre magistrat. Mais s’en servir d’excuse est un procédé peu courageux, autant qu’un argument fallacieux.

        Deux: dire « Morano est une conne » autour d’une machine à café n’est pas bien grave. L’écrire sur un mur avec photos est nettement plus engageant. Il ne s’agit pas ici d’un acte isolé mais d’une action collective, dans la durée.

        Trois: cet incident met en cause la confiance dans les institutions de la République. Il ne suffit pas que les magistrats soient impartiaux dans leurs jugements. Il faut aussi qu’ils apparaissent impartiaux aux yeux de tous. Sinon, la confiance dans les institutions s’érode. De même, il ne sufffit pas qu’il n’existe aucun conflit d’intérêt : il faut éviter l’apparence de conflit d’intérêt, pour la même raison.

        Il y a un parallèle à faire avec l’affaire Cahuzac: ceux qui sont chargés d’arbitrer les conflits, de dire qui triche et qui a raision, de poursuivre les fautifs – ce sont ceux-là mêmes qui trichent, qui font passer leur intérêts privés et leurs préférences personnelles avant leur devoir.

        Encore quelques points marqués par Mélenchon et Le Pen… la tentation de clamer « du balai! » est grande.

        • Romain Blachier

          Connerie antidroite égale antisémitisme? Ah bon. Et en quoi mettre Jack Lang et Manuel Valls sur le mur des cons dans un espace privé est-il une connerie anti-droite? Ou alors ce n’est grave que quand cela touche un socialiste 2-dire Morano est une conne est la même chose par écrit ou à l’oral dans un espace privé.A moins que vous n’ayez des idées différentes de vive voix. 3-Les magistrats ne sont pas contents de certaines mesures? Quelle surprise ce sont des êtres humains. 4-de quels intérêts privés faites vous allusion? Et en quoi ceux-ci passent-ils avant leur devoir?

          On résume: l’antisémitisme public c’est moins grave qu’un affichage potache et privé entre collègues si c’est fait par la droite. Mouais…pas convaincu par votre opinion. Mais au-delà du convaincu ou pas assez écœuré par cette banalisation de la parole antisémite.On va stopper la je crois.

          • Gwynfrid

            Vous en arrivez vite, très vite, à plaquer des opinions sur vos interlocuteurs, et vous agitez l’épouvantail avec une impressionante facilité. Est-ce que M.Fenech est le seul à pousser des cris ? Non, bien sûr. Mais il est bien commode pour faire dériver le débat.

            Je tombe d’accord avec vous sur la conclusion, cependant : avant de dévier plus loin, il vaut mieux stopper, en effet.

            En tout cas, merci à Mme Taubira d’avoir eu la réaction adéquate, plutôt que de chercher des excuses vaseuses.

            http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/04/25/mur-des-cons-taubira-saisit-le-conseil-superieur-de-la-magistrature_3166691_3224.html

            • Romain Blachier

              « Vous en arrivez vite, très vite, à plaquer des opinions sur vos interlocuteurs »
              relisez votre intervention d’avant, c’est vous qui mettez sur le même plan une opinion sur quelqu’un et l’antisémitisme, qui rappelons le quoi que vous en pensez, est un délit…
              c’est un peu vaseux de dire un truc et son contraire ensuite…Fenech n’est pas commode, outre son caractère local, ce qui est logique pour un blog se nommant lyonnitude(s) sa contradiction que vous semblez approuver ou ne pas trouver surprenante tout du moins, est le sujet principal du débat dans ce billet.

  6. Zap Pow

    Porter plainte pur ça, c’est pour le coup démontrer qu’on a sa place sur ce mur, et la meilleure façon de montrer qu’on ne devrait pas y être, c’est d’en rire.

    Pour ceux qui doutent de l’impartialité des juges, je ne vois pas en quoi l’expression de leur opinion sur certaines personnalités de droite comme de gauche serait la preuve de leur partialité. Rien ne prouve que ceux des autres syndicats soient plus impartiaux dans leurs décisions (et qui sait s’ils n’ont pas eux aussi leur mur des cons). De toute façon, les juges sont aussi des citoyens, ils votent, ont des opinions. Le seul endroit où ils aient à faire preuve d’impartialité, c’est au tribunal.

  7. rob

    Ce mur est legitimement choquant car il est gratuit (on est tous le con de quelqu’un) de plus, il représente aussi des parents de victimes (quelles tord ont elles?) enfin non dans les fêtes UMP ce n’est pas la fête forraine il n’y a pas de cibles de personnalités de gauche

    • Romain Blachier

      Ben pourtant si Robert tu as ça dans certaines fetes de votre parti. Quand à traiter Morano de ‘conne’ ou des gens qui veulent supprimer les tribunaux il n’y a pas vraiment de surprise

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers