Najat Vallaud-Belkacem et le courage des planqués

Najat-vallaud-belkacemEn politique comme à l’armée on parle souvent de planqués. Dans le retrait de la candidature de Najat, les planqués ne sont pas où l’on croit.

Najat Vallaud-Belkacem s‘est retirée hier de la course aux législatives et le bureau fédéral du PS lui a désigné une remplaçante, Anne Brugnera sur la 4e circonscription du Rhône. En cause, une décision de JM Ayrault, Premier Ministre, de ne pas garder au gouvernement ceux qui auraient été battus au législatives. Une régle non obligatoire sous la 5e République mais initiée par Mitterrand et pratiquée par tous ses  successeurs.

Le souci c’est que la circonscription dans laquelle se présente la toute nouvelle ministre et porte-parole est imprenable par la gauche. Elle a été découpée spécialement à l’époque pour permettre à Raymond Barre d’être élu sans avoir à faire campagne.Présentez-y Al Capone, un hamster du Brésil ou Freddy Krueger sous l’étiquette de l’UMP et il sera élu député.

Y faire de la politique côté tribord présente en effet toutes les garanties de réussite et attise diverses ambitions: un véritable roman-feuilleton à l’UMP, des candidatures multiples à droite (3 ou 4) qui permettent pour la plupart d’entre elles que de se compter et négocier sur les listes de la prochaine municipale sans prendre trop de risque. Et sans pour l’instant présenter de projet précis aux électeurs.

Seule certitude: La prochaine députée dans cet endroit de Lyon où Nicolas Sarkozy gagne par plus de 4500 voix d’écart, sera très certainement l’UMP Dominique Nachury, qui triomphera sans péril.

Il est dans ce cadre d’autant plus surprenant de voir les divers candidats de droite (à l’exception de la favorite, restée silencieuse dans cette affaire)  s’énerver de voir Najat retirer sa candidature. Même si bien sûr nombre d’entre eux comptaient sans doute bénéficier de retombées médiatiques du fait d’avoir Najat comme concurrente. Et il y a la virulence des militants qui se lâchent sur les forums « ! Et que dire de NVB qui fait la belle sous les yeux des caméras de France 2 en apprenant de la bouche même du Président qu’elle devient ministre… Impudique on l’entend tutoyer le Chamallow de la Corrèze !!! Najat V-B devrait faire gaffe à une certaine Valérie T qui n’a sans aucun doute pas apprécié cette séquence télévisée. Après Ségolène elle va se charger de notre Lyonnaise ???« . La classe non? Encore pire que pendant les présidentielles.

Outre le fait qu’il n’y aucune obligation pour un citoyen de se présenter à une élection quel qu’elle soit et que le suicide, fut-il politique, n’est recommandé que par l’extrême-droite japonaise et les sectes, Najat avait refusé de s’éloigner de Lyon et d’être parachutée ailleurs. La porte-parole du gouvernement a déjà prouvé par le passé qu’elle n’avait pas peur de partir au combat, en enlevant aux conservateurs un canton, celui de Montchat, qu’ils avaient toujours détenu. Un combat plus difficile que de se présenter à droite dans un bastion. Il s’agissait ici par contre d’affronter ce qui est une anomalie démocratique du fait de frontières des plus arbitraires. Une circonscription bien plus difficile que celle dans laquelle refuse de s’engager Alain Juppé à Bordeaux…

Les découpages Pasqua et Marleix ont rendus les législatives plus inégales que jamais et qu’il faudra sans doute rendre moins arbitraires dans leurs contours. Le vrai courage n’est pas d’être planqué en se présentant à droite dans un bastion concocté pour être à droite, il est de concourir à égalité devant le suffrage des électeurs de la République.

17 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Al1c

    Merci pour la description précise de cette circonscription; n’étant pas Lyonnais mais ayant, probablement comme pas mal d’autres citoyennes/citoyens, connu et apprécié NVB pendant cette campagne, je pense que son choix est juste.
    J’imagine que nous sommes nombreux à attendre de la voir continuer à « tirer-cadré » à Paris et non à Lyon (désolé…) , surtout dans le rôle qui est maintenant le sien, comme elle a su faire lors de quelques débats, et comme viennent de le faire d’autres Lyonnaises. Quant à une élection, il y aura d’autres occasions.
    Ah, un détail encore, Pasqua était un poète, du temps de Ponia, on disait « charcutage » à propos de la délimitation des circonscriptions.

  2. D’accord aussi avec sa décision. Inutile d’aller se petit-suissider.

  3. Cette polémique est débile et ridiculise ceux qui l’ont lancée…

  4. on pense à Juppé qui a voulu quand même se présenter en 2007, et a tout perdu sur une élection, qui pourtant était moins risquée. Il y a un principe séduisant de dire que tout membre du gouvernement doit être élu, mais est-ce si séduisant ? Villepin n’a jamais été élu, alors que cela aurait pu être une formalité dans certains quartiers. Dans la législative, il y a un mélange de local et de national dans le choix, à l’exemple d’argenteuil où Hollande a recueilli 64% des suffrages, et où Valls, Lamdaoui, Hue n’ont fait que 49,5 % et des poussières. Renvoyer un ministre qui a une responsabilité nationale à une élection locale, qui dépend notamment d’une certaine composition sociologique, de facteurs de notoriété, est-ce si intelligent que cela ? un ministre est nommé, on ne lui demande pas d’être élu, sa légitimité découle de l’élection présidentielle, il n’a pas à se justifier deux fois, et dans le cas de NVB cela relève de la double-peine.

  5. Tu as raison de prendre la défense de NVB, la polémique est inutile et par là même stupide.
    J’espère seulement, car je pense qu’elle pouvait espérer être élue, qu’elle ne sera pas « sortie » du gouvernement au bout de quelques mois : elle aurait alors tout perdu.
    Or, nous avons besoin de personnes comme elle en politique.

  6. LouisCalvero

    Le pb n’est pas le retrait de NVB mais la régle. Il faut préférer les perdants courageux aux vainqueurs sans péril.
    Sous la présidence précédente c’est la même régle qui a privé Juppé du ministère de l’Ecologie quand tout le clan sarkozyste se faisait élire dans les Yvelines ou les Hauts-de-Seine.

  7. Gwynfrid

    Un ministre élu, c’est un ministre fort de la confiance des électeurs; que cela vienne d’une circonscription facile ou pas est sans importance. Un ministre battu aux élections est un ministre affaibli, la règle Ayrault me paraît donc saine pour la solidité du gouvernement. Un ministre qui ne se présente pas, c’est entre les deux. Il serait préférable que tous se présentent. Dans le cas de NVB, ce n’est pas très grave, car son poste ne comporte pas de véritable prise de décision.
    Évidemment, c’est dommage pour le parcours de longue haleine qu’elle a voulu engager; il s’interrompt définitivement, puisqu’elle devra sans doute se trouver une autre circonscription en 2017. D’un autre côté on ne peut pas vraiment lui reprocher de renoncer dans une situation où l’échec est quasiment certain.

  8. Olivier Tronel-Boccara

    Petite question statutaire : pourquoi ce ne sont pas les militants qui désignent leur candidat(e) mais le bureau fédéral du PS ?

  9. Romain blachier

    Olivier:pour Villeurbanne je ne sais pas.Pour le ps en général c’est dans les statuts en cas de défailkance du candidat désigné par les militants.

  10. M.MOSCOVICI va se présenter sans vergogne et ne siègera donc pas s’il est élu et laissera sa place à son suppléant. Quel manque de respect envers les électeurs.

  11. Romain blachier

    Ou est le manque de respect? Les électeurs sont-ils empéchés de voter? Il existe désormais une obligation de se présenter aux législatives?

  12. guenaut@aol.com

    bonsoir,
    Le sujet c’est la non-candidature de Najat Vallaud-Belkacem.
    Donc pour vous un ministre (Moscovici) ne doit pas se présenter aux élections legislatives. C’est une solution, cela éviterait de faire la regle « si pas élu, pas ministre » pour faire la regle « si ministre pas élu »
    Ah juste un détail, je voterai pour Moscovici en sachant que c’est son suppléant qui sera député sans avoir le sentiment que l’on me manque de respect.

  13. jerome manin

    Najat Vallaud-Belkacem est sans conteste la fille spirituelle de Goebbels mais les planqués ne sont pas où l’on croit effectivement.

  14. ait abbdalah

    et Que dire de la double attitude et double-face de NVB elle est membre nommé par le roi M6 dans le conseil des marocains résidents à l’étranger depuis 2007 (le CCME) avec émolution à l’appui et maintenant nommé ministre de la république. En renoncant, Madame préfére les nominations d’autant plus qu’elle était à l’origine d’un casse tête dans le PS en préférant se présenter à Lyon alors qu’on lui a proposé une circonscription.

  15. romain blachier

    Vous racontez n’importe quoi,NVB n’est plus membre de ce conseil depuis longtemps. Quand au fait de vouloir se présenter dans sa ville au lieu de faire parachuter, si l’ump que vous êtes trouve cela anormal, cela montre une dérive de plus en plus surprenante…

  16. ait abbdalah

    Mon cher ami romain
    Le Conseil des marocains résidents à l’étranger n’a pas été renouvellé depuis D’ailleurs M. Driss Yazmi est toujours son président ..d’autant plus quand on est nommé par le roi ..je vois pas mal comment notre NVB ne soit plus membre sachant qu’elle a accepté..par aiileurs ce conseil a été creé par le Roi pour contrer notre action d’organiser les doléances des bi-nationnaux et les marocains résidents à l’étranger ..de toute façon qu’elle y soit ou pas ..elle a été et c’est l’action en politique qui compte ..on ne peux pas renier son action ..c’est le malheur des gens qui font de la double face leur seul moyen d’agir au lieu d’avoir des principes!!!!!!!!!!!!!

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers